>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

« Talents Rares », exposition genevoise consacrée aux...
Culture

« Talents Rares », exposition genevoise consacrée aux artisans d’art

mercredi, 5 février 2020
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

La première exposition conjointe de la Fondation de la Haute Horlogerie et de la Michelangelo Foundation, récemment installées en plein cœur de Genève, est consacrée aux « Talents Rares ». Une appellation qui fait référence aux métiers d’art et à leurs savoir-faire d’excellence.

De la Grèce à la Suède et à la Norvège, de la Lituanie au Royaume-Uni et à l’Allemagne, en passant par la France, l’Italie et la Suisse, l’exposition « Talents Rares* » propose un petit tour d’Europe. Rien de touristique toutefois dans cette pérégrination mais de véritables découvertes, toutes aussi enchanteresses les unes que les autres, car elles nous plongent dans l’univers d’une quinzaine d’artisans d’art exceptionnels. Pour leur première exposition commune, la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) et la Michelangelo Foundation (MFO), qui a précisément pour mission de promouvoir et perpétuer l’artisanat d’excellence, ont ainsi décidé de rendre hommage à ces savoir-faire qui, à l’instar de certaines espèces de notre planète, sont en voie de disparition.

Talents Rares, Arcades des Arts © Nicolas Righetti
Talents Rares, Arcades des Arts © Nicolas Righetti

Pour les deux fondations curatrices de l’événement, « Talents Rares » revêt une importance particulière. Cette exposition représente en effet la première à prendre place aux Arcades des Arts, le bâtiment historique du pont de la Machine, en plein cœur de Genève, où elles ont toutes deux établi leurs quartiers depuis janvier de cette année. Il est d’ailleurs prévu que cet espace soit en permanence occupé par diverses animations tout au long de l’année. Une nouvelle exposition est ainsi prévue en avril, lors du prochain Watches & Wonders Geneva (ex-SIHH), dont une partie du programme prendra place « In the City », et notamment aux Arcades des Arts. Importante, cette exposition l’est également en raison de la thématique choisie, qui était la raison d’être du premier grand raout de la Michelangelo Foundation organisé en 2018 à Venise et intitulé « Homo Faber ».

Devoir didactique

Pour ceux qui ont pu aller à Venise l’an dernier et rendre visite à cet incroyable rassemblement d’artisans d’exception, ils auront l’occasion d’en redécouvrir certains à Genève. Et on parle bien de découverte, car chacun de ces « personnages » fait l’objet d’un film du réalisateur suisse Thibault Valloton, qui met en scène ces talents rares dans leurs propres univers de création. Mais n’allons surtout pas croire que ces artisanats sont forcément liés au luxe. Tout au long de cette odyssée européenne, cap est pris vers la Grèce et son spécialiste de selles pour ânes, vers la Norvège et ses créatrices de cordes ou vers le Royaume-Uni et son concepteur de globes terrestres. Plus proche de l’industrie horlogère, on croisera des noms plus connus comme l’horloger indépendant Philippe Dufour, l’émailleuse Anita Porchet, l’automatier François Junod, la peintre miniature Isabelle Villa ou encore l’ébéniste Bastien Chevalier. Tous ont en commun cette intelligence du geste et la maîtrise de savoir-faire uniques à préserver.

Philippe Dufour, artisan © (Wollodja Jentsch) Courtesy of Philippe Dufour
Philippe Dufour, artisan © (Wollodja Jentsch) Courtesy of Philippe Dufour

Le propos de « Talents Rares », outre l’émerveillement et l’intérêt que suscitent immanquablement les objets exposés, est aussi à comprendre comme un devoir didactique. Lors de la journée d’inauguration, Franco Cologni, Président du Conseil culturel de la FHH et cofondateur de la MFO, l’a parfaitement résumé : « Cette exposition montre un univers où l’excellence est une culture qui s’apprend à force de patience et de persévérance. Inutile de dire que cet univers où s’expriment les artisans d’art, ces “talents rares”, n’est pas la terre promise pour les jeunes d’aujourd’hui. Faible rémunération, long apprentissage, avenir incertain, ces métiers ont tout pour plaire… C’est justement pour cela qu’il faut en parler et en parler encore. C’est pourquoi il faut les montrer, les exhiber, les chérir et les honorer. » Cette exposition est là pour s’en convaincre.


*Exposition « Talents Rares »
Arcades des Arts – Pont de la Machine, Genève
Entrée libre : 30 janvier-25 mars 2020
Du mardi au samedi, 11h-19h

Haut de page