>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

10 montres de plongée pour passer l’été 2019 au frais
Modes & Tendances

10 montres de plongée pour passer l’été 2019 au frais

vendredi, 28 juin 2019
fermer
Editor Image
Marie de Pimodan-Bugnon
Journaliste indépendante

“Il faut absolument être moderne.”

Arthur Rimbaud

De la passion, beaucoup de curiosité et une bonne dose d’émerveillement ! La recette essentielle pour raconter les mille et une facettes de l’horlogerie…

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

Enfilez votre combinaison d’homme-grenouille, ajustez votre masque et partez explorer les profondeurs abyssales avec l’une de ces dix nouveautés au caractère bien trempé.

Vous prévoyez d’aller chatouiller le ventre des raies manta dans les Maldives ? De jouer au chat et à la souris avec les requins marteaux au Costa Rica ? À moins que vous envisagiez plutôt de débusquer le congre et le homard dans la pénombre des eaux bretonnes (au-delà de 5 mètres, prévoyez la lampe torche) ? Quelles que soient la couleur et la température de l’eau dans laquelle vous décompresserez cet été, une montre de plongée s’impose. Et tous les attributs qui vont avec : étanchéité à plus de 100 mètres, système de contrôle des temps d’immersion, lisibilité dans l’obscurité, antimagnétisme et résistance aux chocs…

Blancpain Fifty Fathoms Barakuda

La montre parfaite pour s’offrir un tête-à-tête avec un barracuda ? Cette nouvelle édition limitée de la Fifthy Fathoms inspirée d’un modèle de la fin des années 1960 commercialisé par Barakuda, notamment pour équiper les plongeurs de la Bundesmarine allemande. Du modèle d’origine, Blancpain a conservé les principaux codes esthétiques, tels le cadran noir ponctué de Super-LumiNova® « old radium », les aiguilles de forme crayon et la date dans un guichet proéminent. Un esprit vintage qui s’ancre pourtant pleinement dans le présent avec une étanchéité à 300 mètres, une lunette unidirectionnelle avec insert en saphir bombé et, dans les coulisses, le mouvement automatique 1151.

Fifty Fathoms Barakuda © Blancpain
Fifty Fathoms Barakuda © Blancpain
Breitling Superocean Automatique 44

En 1957, Breitling entrait de plain-pied dans l’univers de la plongée en se jetant à l’eau avec le modèle Superocean. Depuis, la marque n’a cessé de faire évoluer cette « plongeuse » qui se décline cette année dans cinq diamètres, de 36 à 48 mm. Taillé dans l’acier, surmonté par une lunette unidirectionnelle à cliquet, le modèle de 44 mm arbore un cadran bleu ou noir et un bracelet en caoutchouc Diver Pro II assorti. Animé par le calibre automatique Breitling 17, ce modèle certifié COSC constitue le parfait « combo » pour jouer les aventuriers jusqu’à 1’000 mètres de profondeur.

Superocean Automatique 44 © Breitling
Superocean Automatique 44 © Breitling
De Bethune DB28GS Grand Bleu

Plongeuse, la nouvelle De Bethune ? Elle n’en a pas vraiment le look, mais elle compile toutes les qualités requises pour descendre explorer les fonds marins jusqu’à 100 mètres de profondeur où même la nuit abyssale n’entravera pas sa lisibilité, assurée par un ingénieux système d’éclairage. À 6 h, un bouton-poussoir permet d’actionner un rouage entraîné par le double barillet. Pareil à une dynamo miniature, ce rouage permet d’illuminer la montre pendant quelques secondes. À cette spécificité, De Bethune ajoute une lunette rotative qui entraîne avec elle la glace saphir. Un système innovant qui équipe cette montre en titane de 44 mm cadencée par le 27e calibre maison de la marque, un mouvement à remontage manuel garantissant 5 jours de réserve de marche.

DB28GS Grand Bleu © De Bethune
DB28GS Grand Bleu © De Bethune
Doxa – SUB 200 T.Graph « 130th Anniversary Celebration »

En 1969, Doxa lançait la 200 T.Graph, une référence dans le monde de la plongée. Cinquante ans plus tard, la marque fait de l’œil aux collectionneurs en revisitant son modèle emblématique avec cette édition limitée à 13 pièces (en référence aux 130 ans de la marque). Outre sa silhouette hyper vintage taillée pour la première fois en or 18 carats, ce modèle anniversaire de 43 mm bat au rythme d’un mouvement historique Valjoux 7734 conservé par Doxa depuis plus de 30 ans. Avis aux collectionneurs qui ne bouderont pas leur plaisir à tester sa fiabilité lors d’une plongée jusqu’à une profondeur de 200 mètres.

SUB 200 T.Graph « 130th Anniversary Celebration » © Doxa
SUB 200 T.Graph « 130th Anniversary Celebration » © Doxa
Glashütte Original SeaQ Date Panorama

« Spezialist », c’est la nouvelle – et cinquième – collection de Glashütte Original dans laquelle s’épanouit le modèle de plongée SeaQ Date Panorama. Inspirée par un modèle de 1969, la Spezimatic Type RP TS 200, cette grande sportive revisite la tradition de la marque dans la fabrication des « montres-instruments ». Ses atouts ? Un robuste boîtier en acier de 43,2 mm étanche à 300 mètres, un cadran bleu hyper lisible (même dans le noir) pourvu d’une grande date, d’une lunette tournante ton sur ton et d’un calibre aussi fiable que précis offrant une remarquable réserve de marche de 100 heures.

SeaQ Date Panorama © Glashütte Original
SeaQ Date Panorama © Glashütte Original
Omega Seamaster Planet Ocean Chronograph

Corail ou terre battue ? À vous de choisir votre terrain de jeu. À l’aise dans toutes les situations, c’est surtout au fond des océans que la Seamaster Planet Ocean Chronograph déploie ses meilleurs arguments : un boîtier en titane de 45,5 mm, une lunette tournante en céramique orange, un cadran en titane céramisé, un bracelet NATO et, parce que chaque seconde compte, un mouvement de chronographe Omega Co-Axial Master Chronometer Calibre 9900 certifié par le METAS.

Seamaster Planet Ocean Chronograph © Omega
Seamaster Planet Ocean Chronograph © Omega
Oris Dive Control Limited Edition

Un boîtier extra-large de 51 mm en titane ultraléger, un système de sécurité breveté qui verrouille efficacement la lunette tournante unidirectionnelle, un mouvement de chronographe Oris Calibre 774, une étanchéité à 1’000 mètres… La nouvelle Dive Control Limited Edition proposée en 500 exemplaires cumule les bons points. En noir, jaune et blanc, pas de doute que lors de votre prochaine plongée vous parviendrez à faire ami-ami avec un poisson-cocher.

Dive Control Limited Edition © Oris
Dive Control Limited Edition © Oris
Panerai Submersible Marina Militare Carbotech 47mm

Du muscle, du nerf, de l’endurance… La nouvelle Submersible Marina Militare Carbotech 47mm procure une sérieuse envie de jouer les hommes-grenouilles en mode camouflage dans les algues. Car de militaire cette Submersible de 47 mm ne porte pas que le nom. Sculptée en Carbotech, un matériau à base de fibre de carbone développé par Panerai, cette édition limitée de 33 pièces se drape de noir et de Super-LumiNova® vert kaki sur le cadran en carbone et la lunette tournante unidirectionnelle, également parée d’index assortis au bracelet en caoutchouc. Une combinaison de choc pour protéger le mouvement automatique Panerai P.9010 jusqu’à 300 mètres de profondeur.

Submersible Marina Militare Carbotech 47mm © Panerai
Submersible Marina Militare Carbotech 47mm © Panerai
Tudor Black Bay P01

Plongée dans la seconde moitié des années 1960 avec Tudor qui revisite un proto développé pour les soldats de la marine américaine. Mené sous le nom de code « Commando », le projet n’avait finalement pas été retenu par l’US Navy, mais l’un des prototypes de l’époque, conservé dans les archives de la marque, retrouve cette année ses lettres de noblesse à travers le modèle Black Bay P01. À mi-chemin entre une montre de plongée et une montre de navigation, elle propose un système d’arrêt de la lunette tournante bidirectionnelle par un couvre-anse mobile à 12 h. Une solution de blocage originale pour ce garde-temps étanche à 200 mètres et propulsé par le calibre de manufacture MT5612 certifié chronomètre.

Black Bay P01 © Tudor
Black Bay P01 © Tudor
Rolex Oyster Perpetua Sea-Dweller

Rien n’est trop beau pour partir à la conquête des fonds sous-marins. Pas même la combinaison inédite d’acier et d’or jaune dont se drapent, pour la première fois cette année, le boîtier de 43 mm et le bracelet de la Sea-Dweller. Des atours précieux pour une performance et une fiabilité toujours au sommet. À commencer par l’étanchéité garantie jusqu’à 1’220 mètres et le mouvement automatique 3235 conçu par Rolex pour résister aux chocs et aux effets du magnétisme.

Oyster Perpetua Sea-Dweller © Rolex
Oyster Perpetua Sea-Dweller © Rolex
Haut de page