>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

13 horlogers indépendants réunis dans une exposition...
Expositions

13 horlogers indépendants réunis dans une exposition itinérante

jeudi, 05 avril 2018
fermer
Editor Image
Marie de Pimodan-Bugnon
Journaliste indépendante

“Il faut absolument être moderne.”

Arthur Rimbaud

De la passion, beaucoup de curiosité et une bonne dose d’émerveillement ! La recette essentielle pour raconter les mille et une facettes de l’horlogerie…

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Organisée par Maxima Gallery, l’exposition itinérante « Watchmakers – The Masters of Art Horology » démarre ce vendredi 6 avril à Rome avant de s’envoler pour New York, Hong Kong et Londres. Au musée ou sur les cimaises des galeries, c’est dans des lieux généralement réservés à l’art que les créations de 13 horlogers indépendants se dévoilent.

On s’y déplace habituellement pour y admirer des œuvres d’art, découvrir des expositions d’architecture, des projets de design, des photos, des performances de théâtre ou de danse. Plus rarement pour se délecter devant une création horlogère contemporaine. C’est pourtant entre les murs du spectaculaire musée romain MAXXI, conçu par Zaha Hadid, que l’exposition itinérante « Watchmakers – The Masters of Art Horology » démarre le périple qui la mènera de Rome à New York avant de se poursuivre à Hong Kong puis Londres. Organisée par Maxima Gallery en collaboration avec Bacs & Russo (Phillips), l’exposition entend non seulement soutenir la création horlogère indépendante mais également la hisser au statut d’art à part entière.

Philippe Dufour © Guy Lucas de Peslouan
Philippe Dufour © Guy Lucas de Peslouan

L’idée de mettre sur pied cet événement réunissant les plus illustres représentants de la création horlogère indépendante est née lors d’une rencontre entre Claudio Proietti, collectionneur de montres et propriétaire de la galerie d’art Maxima, et l’horloger Kari Voutilainen. « Lors d’une visite dans son atelier, je me suis dit à moi-même : “Je ne peux pas croire que ces artistes soient capables d’un tel savoir-faire et que si peu d’acheteurs et de collectionneurs actifs dans le monde de l’art le sachent.” » Une évidence, donc, pour Claudio Proietti, qui assure que « les meilleurs horlogers ont plus de choses en commun avec les artistes qu’avec l’horlogerie industrielle ».

Jean-Daniel Nicolas © Guy Lucas de Peslouan
Jean-Daniel Nicolas © Guy Lucas de Peslouan

Amateurs d’art, collectionneurs, amoureux de la belle horlogerie sont donc invités dès ce vendredi 6 avril, à Rome, à découvrir une belle sélection de pièces signées par Hajime Asaoka, Christophe Claret, Ludovic Ballouard, De Bethune, Philippe Dufour, Laurent Ferrier, Romain Gauthier, Vianney Halter, Christian Klings, Jean Daniel Nicolas, Roger W. Smith et Kari Voutilainen. Feu George Daniels, que nombre d’artisans considèrent comme le père de l’horlogerie indépendante moderne, est lui aussi représenté à travers sa pièce Anniversary, la toute dernière de ses créations. L’exposition sera ensuite visible à New York, Hong Kong et Londres.


Watchmakers – The Master of Art Horology – The Exhibition
Rome : du 6 au 15 avril 2018 au MAXXI – National Museum of 21stjCentury Arts, Via Guido Reni 4A
New York : du 26 au 30 avril 2018 chez Phillips, 450 Park Avenue
Hong Kong : du 24 au 28 mai au Mandarin Oriental, 5 Connaught Road Central
Londres : du 19 au 26 juin chez Phillips, 30 Berkeley Square

Haut de page