>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

5 montres astronomiques pour rythmer les saisons
Montres & ...

5 montres astronomiques pour rythmer les saisons

jeudi, 22 septembre 2016
Par Emmanuel Schneider
Fermer
Emmanuel Schneider

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

C’est officiel : l’automne commence aujourd’hui ! Rosée du matin, pluies éparses, feuilles roussies et parfums de champignons sont là pour vous le rappeler. Et votre montre, elle confirme ?

Tout d’abord, ce sont des faits tangibles qui vous mettent la puce à l’oreille: l’humidité matinale, le soleil qui tire sa révérence plus rapidement, la lumière du jour toute en douceur et nuances. Ensuite, c’est un ressenti : une envie irrépressible de partir à la cueillette des champignons pour les plus terre à terre ; une sensation diffuse de l’influence des planètes sur la vie terrestre pour les moins terre à terre. Enfin, c’est votre montre qui en atteste : on a changé de saison. Parce qu’ils ont de tout temps entretenu une riche histoire d’amour avec l’astronomie, les horlogers ont cherché à transposer mécaniquement le phénomène de l’alternance des saisons au cœur de l’infiniment petit. Voyage en images dans la saisonnalité avec ces cinq montres astronomiques de référence.

Van Cleef & Arpels Quantième des Saisons (2009)

Le cadran du Quantième des Saisons, un modèle de la collection Garden, s’ouvre sur un disque qui tourne au rythme des saisons. Cette montre présente ainsi deux échelles de temps : un temps mesuré de manière précise grâce aux aiguilles de l’heure et de la minute et un temps à la perception toute poétique, présentant son visage changeant selon l’écoulement des mois. Le même système de disque rotatif sur une année équipe la montre plus masculine Midnight in Paris qui présente alors l’évolution du ciel étoilé de Paris tout au long de l’année.

Van Cleef & Arpels Quantième des Saisons
Van Cleef & Arpels Quantième des Saisons
Greubel Forsey Quantième Perpétuel à Équation (2014)

La maison Greubel Forsey, qui nous a habitués à ses variations sur le thème du tourbillon, présente dans cette montre, en plus de son incontournable tourbillon 24 secondes incliné à 25 degrés, un ingénieux quantième perpétuel en ligne doté d’une équation du temps au revers. Le véritable ordinateur de bord mécanique qui pilote le mécanisme permet d’indiquer aussi clairement les saisons que les équinoxes et les solstices via un code couleurs.

Greubel Forsey Quantième Perpétuel à Équation
Greubel Forsey Quantième Perpétuel à Équation
Ulysse Nardin Astrolabium Galileo Galilei (1985)

L’Astrolabium Galileo Galilei appartient à la fameuse trilogie de montres présentées par Ulysse Nardin et conçues par Ludwig Oechslin sur le thème des variations du temps. Ce premier garde-temps de 1985, centré sur le temps astronomique, offre une lecture des saisons, équinoxes et solstices au milieu d’une foule d’informations. Les deux autres montres qui viennent compléter le panthéon des montres astronomiques chez Ulysse Nardin sont la Planetarieum Copernicus de 1988 et la Tellurium Johannes Kepler de 1992.

Ulysse Nardin Astrolabium Galileo Galilei
Ulysse Nardin Astrolabium Galileo Galilei
Patek Philippe Star Caliber 2000 (2000)

À peine moins impressionnante que sa grande sœur, la montre Calibre 89 dévoilée en 1989, la Star Caliber 2000 présentée au tournant du millénaire par la maison Patek Philippe est dotée de 21 complications pour 1 118 composants. Là encore, on retrouve l’indication du rythme des saisons et de ses passages via les solstices et équinoxes.

Patek Philippe Star Caliber 2000
Patek Philippe Star Caliber 2000
Vacheron Constantin Réf. 57260 (2015)

Impossible de terminer ce florilège de montres « saisonnales » sans aborder la dernière montre de tous les superlatifs, selon les vœux de son commanditaire et propriétaire anonyme. Ainsi, la Réf. 57260, exemplaire unique équipé de 57 complications présenté l’année même du 260e anniversaire de la vénérable maison Vacheron Constantin qui l’a conçu. On retrouve sur le dos de ce monument de 2 800 composants l’indication des saisons rythmée par les solstices et les équinoxes.

Vacheron Constantin Référence 57260
Vacheron Constantin Référence 57260
Zenith Pilot Extra Special 40 mm
BaselWorld
Raz-de-marée vintage
jeudi, 30 mars 2017
7 min de lecture
10
BaselWorld
Bulgari – Au cœur du mouvement
jeudi, 30 mars 2017
La rédaction
3 min de lecture
4
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Masterpieces
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5