>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

50 nuances de Haute Horlogerie
Modes & Tendances

50 nuances de Haute Horlogerie

mardi, 23 janvier 2018
fermer
Editor Image
Marie de Pimodan-Bugnon
Journaliste indépendante

“Il faut absolument être moderne.”

Arthur Rimbaud

De la passion, beaucoup de curiosité et une bonne dose d’émerveillement ! La recette essentielle pour raconter les mille et une facettes de l’horlogerie…

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Couleurs pop qui aimantent le regard, nuances toniques et teintes survitaminées à décliner sur les boîtiers, les cadrans et les bracelets ont déferlé sur le SIHH 2018. La tendance est bel et bien à la couleur. Dans le viseur des marques : les femmes, les plus jeunes et tous ceux qui cherchent une horlogerie originale, contrastée, au style affirmé.

À ceux qui la trouvaient peut-être triste, engoncée dans ses courbes d’or ou d’acier, s’exprimant sans surprise au gré de ses cadrans désespérément abonnés au gris, au blanc, voire au bleu, la montre de luxe rétorque par une explosion de couleurs vives. Cadrans de pierres dures aux nuances franches, boîtiers taillés dans des matériaux innovants ou bracelets aux couleurs explosives… Le SIHH 2018 témoigne d’une créativité décomplexée qui ne s’empêche en rien de faire voler en éclats le classicisme et la sobriété.

Arceau Casaque © Hermès
Arceau Casaque © Hermès
Tic-tac en mode Technicolor

Chez Piaget et Van Cleef & Arpels, les cadrans reflètent la merveilleuse palette de nuances offertes par la nature. Ils se parent du bleu rafraîchissant de la turquoise, du vert en dégradés de la malachite, de l’azur profond du lapis-lazuli ou du rouge bordeaux du cœur. Dans leur plus simple apparat ou travaillées selon la technique délicate de la marqueterie de pierre dure pour un rendu esthétique remarquablement texturé, les pierres naturelles invitent à se laisser envoûter, sans nuance, par la magie douce de leurs couleurs.

Extremely Lady Turquoise © Piaget
Extremely Lady Turquoise © Piaget

À quelques vitrines de là, un coup d’œil chez Hermès confirme la tendance. 2018 sera Technicolor ou ne sera pas. Les cadrans laqués vert, rouge, jaune et bleu à la manière d’un champlevé ornent les montres Arceau Casaque sur lesquelles un discret guilloché assure une élégance certaine quand, chez Audemars Piguet, la Royal Oak Offshore fête ses 25 ans en grande pompe avec des cadrans assortis au bracelet caoutchouc qui osent le vert, l’orange, le violet, le turquoise ou le kaki.

Verni, teinté dans la masse ou galvanisé

Chez H. Moser & Cie, les cadrans fumés réalisés selon un procédé particulièrement bien maîtrisé de galvanoplastie dévoilent un nouveau nuancier très original. Entre une Swiss Alp Watch ornée d’un cadran « cosmic green » et une Venturer Concept invitant à se noyer d’admiration dans son cadran « blue lagoon » aux accents de mers du Sud, la petite marque indépendante continue d’imposer son savoir-faire en la matière avec cette patte immédiatement reconnaissable. Sa maison sœur, Hautlence, sans lui voler la vedette côté cadran, lui emboîte le pas dans le domaine de la couleur. L’Invictus Neon choisit le vert pétant, le jaune flashy et l’orange vitaminé pour sa lunette vernie. La Vortex Gamma joue quant à elle la carte orange avec son boîtier HLLightColor teinté dans la masse et capable d’adopter n’importe quelle couleur. Sans compter la possibilité de choisir son bracelet parmi un nuancier détonant et survitaminé.

Invictus Neon © Hautlence
Invictus Neon © Hautlence

La couleur est aussi de rigueur chez les horlogers les plus classiques. F.P.Journe offre à sa montre élégante un large arc-en-ciel de nuances avec des inserts en céramique de couleur assortie au bracelet décliné en blanc, rose poudré, chocolat, vert kaki, turquoise, bleu nuit ou bleu ciel. Idem pour Cartier, qui mise sur le bracelet pour habiller sa nouvelle Santos. Grandes Maisons centenaires, modèles iconiques, horlogers indépendants… Rares sont ceux qui n’ont pas encore succombé à la vague pop qui a déferlé sur le SIHH. Tendance vouée, par définition, à l’éphémère ? Seul l’avenir le dira. Une question demeure : paradoxe des temps modernes, les montres de Haute Horlogerie qui sont censées durer une éternité ne restent-elles pas, pour un grand nombre d’aficionados, de simples et néanmoins magnifiques accessoires de mode ?

Haut de page