>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

À 60 ans, le lion de Grand Seiko rugit de plus belle
Histoire & Pièces d'exception

À 60 ans, le lion de Grand Seiko rugit de plus belle

mercredi, 23 septembre 2020
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

Pour ses 60 ans, Grand Seiko a organisé un véritable feu d’artifice marqué par l’inauguration d’une nouvelle manufacture, l’ouverture d’une boutique place Vendôme à Paris, le lancement d’une dizaine d’éditions limitées dotées de nouveaux calibres et la présentation d’un « mouvement concept ».

Au Japon, les jubilés marquant six décennies sont à marquer d’une pierre blanche. « Le nombre 60 a bien sûr une résonance particulière en horlogerie, dont il est l’un des nombres fondamentaux, mais au Japon il a une importance encore plus grande, puisqu’il correspond à un cycle du zodiaque complet, rappelle Shinji Hattori, arrière-petit-fils du fondateur de Seiko qui en préside aujourd’hui la destinée. Ce symbole de regain d’énergie et de renaissance représentait une formidable opportunité pour Grand Seiko que nous avons saisi avec enthousiasme. » Impossible en effet d’ignorer une marque qui fait flèche de tout bois en cette année qui commémore le lancement au Japon de la première montre Grand Seiko en 1960. Au fil des mois, la Maison Grand Seiko s’est ainsi ingéniée à occuper le devant de la scène horlogère, attestant d’une dynamique de conquête entamée en 2010, confirmée en 2017 avec la création de Grand Seiko comme une marque à part entière au sein de la compagnie fondée en 1881.

Le Grand Seiko Studio à Shizukuishi
Le Grand Seiko Studio à Shizukuishi

Plus question en effet de cantonner Grand Seiko à l’intérieur du pays, comme ce fut le cas très longtemps. La marque a pour vocation d’être le fer de lance de la multinationale nipponne à l’internationale afin d’asseoir ses compétences en tant que manufacture totalement intégrée, à la pointe en termes de calibres horlogers, afin de casser cette image de géant de l’électronique qui lui colle encore trop souvent à la peau. Pour bien faire comprendre cette thématique, les instances dirigeantes de Grand Seiko annonçaient donc en mars dernier l’ouverture d’un nouveau « studio » de production à Shizukuishi, tout au nord de Honshu, la plus grande île du Japon, non loin du mont Iwate, source d’inspiration pour les horlogers de la Maison. Et d’insister sur ce nouveau site comme étant dédié à la réalisation des montres mécaniques de la marque.

60th Anniversary Limited Edition Hi Beat Caliber 9SA5 © Grand Seiko
60th Anniversary Limited Edition Hi Beat Caliber 9SA5 © Grand Seiko

Pour preuve, elles présentaient dans la foulée une pièce commémorative en or jaune limitée à 100 exemplaires équipée du tout nouveau calibre 9SA5 à haute fréquence « marquant le début d’un nouveau chapitre dans l’histoire de Grand Seiko ». Caractéristique du mouvement : un échappement à double impulsion couplé à un balancier dépourvu de raquette mais muni d’un spiral plat « coudé » et un train de rouages horizontal, relié aux deux barillets, complètement repensé pour un gain de 15 % sur la hauteur du calibre ramenée à 5,18 mm. Résultat : ce mouvement cadencé à 36’000 alternances/heure affiche une précision quotidienne comprise entre – 3 et + 5 secondes (mieux que le COSC) pour une réserve de marche de 80 heures.

60th Anniversary Limited Edition Professional Diver’s 600M Spring Drive Calibrer 9RA5 © Grand Seiko
60th Anniversary Limited Edition Professional Diver’s 600M Spring Drive Calibrer 9RA5 © Grand Seiko

Côté mouvement, Seiko ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Dans la foulée, la Maison dévoilait son calibre Spring Drive de dernière génération. C’est en 1999 que Seiko présentait son premier Spring Drive, une véritable percée dans l’horlogerie pour allier mécanique et électronique au sein d’un mouvement à ressort moteur mais régulé par quartz, offrant un écart de marche de l’ordre d’une seconde par jour. Quelque 20 ans plus tard, l’équipe Grand Seiko s’est lancé un nouveau défi avec comme objectif de concevoir une montre Spring Drive répondant à de nouvelles normes en termes aussi bien de taille, de performance que de fonctionnalité. « Le calibre 9RA5 réussit ce triple exploit, explique la Maison. Il offre une réserve de marche de cinq jours, 60 % supérieure à celle du calibre 9R6 présent dans la plupart des modèles actuels de la collection. Sa précision est aussi accrue, avec un écart de marche de ± 10 secondes par mois, contre ± 15 secondes pour le calibre 9R6. Le mouvement mesure désormais seulement 5,0 mm, contre 5,8 mm jusqu’ici, et la vitesse du changement de date a considérablement été augmentée. » Première création à être équipée de ce nouveau mouvement : une montre de plongée professionnelle en titane étanche à 600 m, à même d’« attester la puissance, la résistance et la précision du calibre ».

Grand Seiko à Place Vendôme
Grand Seiko à Place Vendôme

Pas moins d’une dizaine de nouveautés ont ainsi déjà émaillé cette année anniversaire, au rang desquelles on notera encore une pièce joaillière limitée à 10 exemplaires animés par le mouvement Spring Drive 9R01 à 8 jours de réserve de marche, un modèle sport chrono GMT également Spring Drive (9R86) inspiré de l’univers des samouraïs, ou encore les trois références en platine, or jaune et titane (calibre manuel 9S64) recréées à l’identique de la montre originale de 1960 devant allier précision, durabilité, confort et design. À l’époque, cette volonté de réaliser une montre « souveraine » avait dicté le choix du lion, roi de la jungle, pour la symboliser. On retrouve donc inévitablement le lion de la marque sur les deux éditions limitées venues ponctuer l’ouverture de la boutique Grand Seiko à Paris place Vendôme, lieu sacro-saint du luxe international jusqu’ici largement occupé par les joailliers français et les horlogers suisses. « Nous investissons massivement dans Grand Seiko avec de nouvelles chaînes de production au Japon, de nouvelles structures d’entreprise, y compris la nouvelle société Grand Seiko Europe basée à Paris, et dans de nouveaux points de vente. Nous faisons ces investissements parce que nous croyons fermement aux perspectives à long terme de Grand Seiko », déclarait Shinji Hattori à l’occasion de cette nouvelle implantation.

T0 Constant force Tourbillon
T0 Constant force Tourbillon

Dans cette perspective, Grand Seiko présentait début septembre sa toute première « création concept » sous la forme d’un mouvement manuel manufacture inédit, d’un diamètre de 36,3 mm pour 8,22 mm de hauteur, battant à 28’800 a/h. Inutile de rechercher la montre qui en serait équipée. Pour l’instant, le T0 est un prototype, le premier rendu public par Grand Seiko, breveté au Japon, en Chine, aux États-Unis et en Suisse, préfigurant une commercialisation prochaine. Avec ce nouveau mouvement, la Maison est clairement en quête de la précision absolue pour un calibre mécanique puisque doté d’un tourbillon associé à un remontoir d’égalité dont le but est d’obtenir une transmission à force constante vers l’échappement. Particularité de cette architecture, ce régulateur de couple a été intégré dans une cage superposée à celle du tourbillon dans une construction verticale mesurant 2,13 mm de hauteur. Au final, Grand Seiko assure pour son T0 une précision ahurissante de ± 0,5 seconde durant la première phase de 50 heures de la réserve de marche assurée par les deux barillets. Au terme de ces 50 premières heures, lorsque le remontoir ne reçoit plus suffisamment d’énergie, sa course s’arrête, sans toutefois stopper le tourbillon, qui jouit d’une autonomie supplémentaire de 22 heures. À 60 ans, les rugissements du lion Grand Seiko commencent à retentir loin à la ronde.

Haut de page