>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

A Paris ce week-end ? Lumière sur l’horloge de l’Hôtel de...
Points d'histoire

A Paris ce week-end ? Lumière sur l’horloge de l’Hôtel de Ville !

jeudi, 15 septembre 2016
Par Mehdi Fazlija
Fermer
Mehdi Fazlija

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Lors des journées du patrimoine français 2016, les 17 et 18 septembre, la Ville de Paris propose la visite et découverte de plus de 1 500 sites et édifices. L’imposant Hôtel de Ville en fait partie, donnant l’occasion de découvrir son horloge de bientôt 300 ans.

Situé dans le 4e arrondissement, l’immense édifice de l’Hôtel de Ville de Paris héberge les institutions municipales depuis 1357. En balade dans la capitale, s’il est impossible d’ignorer ce colosse de pierre, le plus grand bâtiment municipal d’Europe, il est tout aussi probable que l’attention du promeneur sera attirée par la sonnerie des heures, des demies et des quarts émise par son horloge nichée en plein centre de l’édifice à une vingtaine de mètres du sol.

L’Hôtel de Ville et son horloge, voilà une histoire séculaire. En 1615, alors que le bâtiment n’est pas encore terminé, une pendule y prend déjà place. Peu précise et dénuée de cadran, elle rythme pourtant déjà le quotidien des Parisiens par le tintement de ses cloches. Il faudra attendre 1730 pour qu’une horloge digne de ce nom soit installée dans l’édifice. La construction en est confiée aux Lepaute, grande famille de scientifiques et d’horlogers du roi, dont la réalisation donnera l’heure aux habitants de la cité 140 ans durant. Las, un incendie déclenché par un groupe de communards en 1871 réduit l’hôtel en cendres et détruit son précieux garde-temps. Seul le cadran peut être sauvé. Il ne retrouvera toutefois sa place qu’en 1889, le temps pour le conseil municipal de donner son accord pour une nouvelle horloge en 1882 et celui pour les Lepaute – encore eux – de la réaliser telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Horloge Hotel de ville Paris
L'Horloge Hôtel de Ville de Paris
Une prouesse technique

« Une véritable œuvre d’art en horlogerie », tels sont les mots utilisés à la fin du XIXe siècle par la revue populaire illustrée La Science française pour présenter cette pièce. Une horloge d’une tonne et demie qui doit être remontée chaque semaine, le mardi, par l’horloger-pendulier de la ville, qui profite de cette visite hebdomadaire pour la remettre à l’heure exacte. En effet, « s’il fait chaud, le balancier se dilate et met plus de temps à se balancer ; il va donc retarder. Inversement, s’il fait froid, le métal se rétracte et on va avancer. Nous, horlogers, devons constamment remonter l’horloge et combler cette avance ou ce retard », précisait Antoine Walter lors d’une des journées du patrimoine.

L’horloger-pendulier Antoine Walter remonte l’horloge de l’Hôtel de Ville de Paris © Siegfried Forster / RFI

Le superbe mécanisme en laiton ne laisse personne indifférent avec son double balancier et ses roues dentées bien huilées derrière le cadran. Un mécanisme signé d’une plaque de cuivre gravée du nom de ses créateurs. Pas question toutefois de faire sonner les cloches d’origine, encore bien présentes de part et d’autre de l’horloge, une sonnerie électronique a pris le relais. Ce sont trois poids de 200 kg chacun, suspendus à des câbles d’acier, qui impriment le mouvement. Les chiffres romains que l’on aperçoit sur le cadran donnant sur le parvis sont quant à eux gravés à l’intérieur de cartouches de verre poli. Autre prouesse technique ! Les aiguilles, enfin, sont manipulées deux fois par an, lors des passages aux heures d’été et d’hiver. Pour encadrer cette horloge d’exception, on retrouve les statues du Travail et de l’Instruction qui ont remplacé celles de la Force et de la Justice présentes avant l’incendie de 1871. Le rendez-vous est pris aux journées du patrimoine français pour découvrir cette merveille.

tags
Avis de l'expert
Temps et durée ne partagent pas le même cadran
mardi, 25 avril 2017
Luc Debraine
6 min de lecture
Ulysse Nardin Diver Le Locle
Nouveautés
Ulysse Nardin – Plongée dans l’histoire
mardi, 25 avril 2017
La rédaction
2 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Masterpieces
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5