>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Armin Strom – La force de la résonance
Nouveautés

Armin Strom – La force de la résonance

lundi, 21 novembre 2016
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Deux corps oscillants à proximité immédiate l’un de l’autre s’influencent réciproquement et finissent par se synchroniser… Tel est le principe de la résonance mise en œuvre au cœur de la Mirrored Force Resonance avec ses deux balanciers.

La résonance est une technique horlogère sophistiquée et exigeante, rarement tentée… et maîtrisée plus rarement encore.

Un corps unique en mouvement relaie ses vibrations à son entourage. Lorsqu’un autre corps, d’une fréquence de résonance naturelle similaire à celle du premier, reçoit ces vibrations, il absorbe l’énergie du premier et commence à vibrer à la même fréquence, par «sympathie». Le premier corps agit en tant qu’excitateur et le second en tant que résonateur.

Armin Strom Mirrored Force Resonance
Armin Strom Mirrored Force Resonance

Le mouvement résonant Calibre ARF15 est un mouvement à remontage manuel construit de façon classique, conçu, fabriqué, assemblé et réglé en interne. Il bat à la fréquence de 3,5 Hertz (25’200 vph), ce qui permet à un observateur d’apprécier réellement l’action des régulateurs résonants brevetés. Le mouvement est résolument moderne. Sa finition originale, mais d’une exécution impeccable, dresse une scène spacieuse et stable pour le spectacle proprement dit: l’affichage jumelé symétrique des secondes, relié par un ressort unique.

Le ressort d’embrayage de résonance nécessaire pour réaliser l’affichage jumelé des secondes de la Mirrored Force Resonance était tellement technique que l’équipe de la marque, sous la conduite du directeur technique Claude Greisler, n’a pas eu d’autre choix que de créer le nécessaire elle-même. Comme le Calibre ARF15, le ressort d’embrayage de résonance est exclusivement constitué d’un matériau horloger traditionnel: l’acier. C. Greisler et son équipe ont consacré deux années et demie complètes à parfaire la forme et les caractéristiques du ressort: calcul, optimisation, simulation, contrôle, un cycle répété maintes fois jusqu’à obtenir la forme optimale et unique nécessaire pour relier les deux ensembles d’oscillateurs d’Armin Strom, chacun constitué de balanciers et spiraux jumeaux.

Armin Strom Mirrored Force Resonance calibre
Le mouvement résonant Calibre ARF15 est un mouvement à remontage manuel construit de façon classique, conçu, fabriqué, assemblé et réglé en interne.

Comme les deux oscillateurs reliés effectuent leurs révolutions en sens opposé, ce qui est clairement visible sur le cadran de la montre, l’un dans le sens horaire et l’autre en sens inverse, les éléments animés donnent l’impression d’accomplir un tour de magie. Si la réserve de marche de 48 heures est épuisée, le mouvement nécessite d’être remonté pour disposer d’une nouvelle injection d’énergie. Les balanciers jumeaux ont alors besoin d’environ 10 minutes et moins pour se resynchroniser.

Armin Strom Mirrored Force Resonance, calibre
Ce calibre bat à la fréquence de 3,5 Hertz (25'200 vph), ce qui permet à un observateur d'apprécier réellement l'action des régulateurs résonants brevetés.

En effet, l’équipe technique d’Armin Strom n’a pas relié les balanciers, au moyen du ressort d’embrayage de résonance, mais plutôt les pitons, qui reçoivent les impulsions.

Le poussoir situé à 2 heures dans la bande de carrure remet à zéro l’affichage jumelé lumineux des secondes, tout en réinitialisant les balanciers jumeaux. La Mirrored Force Resonance est la montre la plus compliquée manufacturée par Armin Strom; il n’est donc pas surprenant qu’elle soit brevetée.

Haut de page