>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Au poignet des golfeurs, les places sont chères
Histoires de montres

Au poignet des golfeurs, les places sont chères

jeudi, 16 septembre 2010
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

La fin des vacances a été un festival de golf sur les greens helvétiques. Entre l’Omega European Master et l’Audemars Piguet Golf Trophy, les amateurs ont été servis. Avec quelques petites surprises côté horlogerie.

L’Omega European Master vient de clore son édition 2010 sur les greens de Crans-sur-Sierre (VS). Une édition remportée de haute lutte par Miguel Angel Jiménez au terme des quatre tours de la compétition. Comme il se doit, c’est le président de la Maison horlogère, Stephen Urquhart, qui est venu en personne célébrer le golfeur espagnol en lui remettant le trophée du vainqueur. Pour l’occasion, il était accompagné de Greg Norman, légende vivante de ce sport. Rien de fortuit dans cette présence : comme Omega l’avait annoncé quelques jours auparavant, Greg Norman a rejoint la « famille » des ambassadeurs de la marque, qui comprend également dans le domaine du golf Sergio Garcia et Michelle Wei.

Stephen Urquhart, President d'Omega, Miguel Angel Jiménez, vainqueur de l'Omega European Masters 2010 et Greg Norman, ambassadeur d'Omega © Omega
Stephen Urquhart, President d'Omega, Miguel Angel Jiménez, vainqueur de l'Omega European Masters 2010 et Greg Norman, ambassadeur d'Omega © Omega
Un cadeau empoisonné ?

Pour récompenser sa victoire, Miguel Angel Jiménez s’est aussi vu remettre par Stephen Urquhart une splendide Omega « Mission Hills World Cup » Constellation Double Eagle Co-Axial Chronographe Titane. Un cadeau à la hauteur de l’exploit. Le seul « hic », si l’on peut dire, c’est que le golfeur porte les couleurs d’Audemars Piguet pour être son ambassadeur depuis 2005. Comme le souligne la Maison horlogère, « la passion de Miguel Angel Jiménez pour les montres, sa personnalité et son charisme uniques s’associent parfaitement à l’image qu’Audemars Piguet véhicule dans le monde du sport de prestige. Au fil des semaines, à travers le monde, il continuera à représenter la marque en portant les garde-temps Audemars Piguet ».

La petite histoire ne dit pas si Miguel Angel Jiménez a dû changer de garde-temps lors de la cérémonie de remise des prix ou s’il s’est hâté d’enfouir le cadeau dans sa poche… En tout état de cause, le site d’Audemars Piguet reste pour l’instant muet sur cette victoire alors qu’il célèbre celle qu’il a remportée à l’Alstom Open de France en juillet dernier.

Succession de tournois

Ce que la marque préfère en revanche faire partager, c’est la réussite de son Audemars Piguet Golf Trophy, qui se tenait quelques jours auparavant, avec la participation de Miguel Angel Jiménez, et qui marque son engagement dans ce sport. L’« AP Golf Amabassador Team » comprend en effet, outre Miguel Angel Jiménez et Julien Clément, meilleur joueur suisse, des noms tels que le n° 3 mondial Lee Westwood, le vainqueur de l’US Open 2010, Graeme McDowell, Rory McIlroy, qui se situe au rang de n° 7 mondial, Vijay Singh et, du côté des dames, la n° 2 au classement mondial Cristie Kerr, ainsi que Morgan Pressel.

Si les golfeurs ont deux poignets, il semble que, aux yeux de certains, un seul soit amplement suffisant !

Ce que la marque préfère également faire partager, c’est la présence d’une dizaine de golfeurs professionnels au vernissage d’une « soirée horlogère et artistique surprenante », selon les termes de la Maison. Une soirée désormais traditionnelle tenue en marge de… l’Omega European Master, qui, bien évidemment, s’intitule en toute simplicité European Master dans la communication de la Maison horlogère. Si les golfeurs ont deux poignets, il semble que, aux yeux de certains, un seul soit amplement suffisant !

Haut de page