>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Au poignet des présidents
Histoires de montres

Au poignet des présidents

lundi, 07 novembre 2016
Fermer
Editor Image
William McNish
Planneur stratégique chez RE-UP

“Il n’y a rien d’aussi beau que l’étincelle qui brille dans les yeux d’une personne à l’énoncé d’un sujet qui la passionne !”

Une étincelle novatrice doublée d’un esprit analytique : le duo gagnant !

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

Le pouvoir et le temps sont les deux pivots de la présidence américaine. D’Obama à Clinton en passant par Trump, les goûts horlogers du Président et des candidats en disent long sur leur personnalité. Coup de projecteur sur le poignet des puissants…

Certaines personnes se glorifieront toujours de la présence du Président, quitte à lui faire perdre son temps. Il n’est donc pas surprenant qu’à la Maison Blanche le chef de cabinet soit un personnage important. C’est lui qui gère le temps précieux du Président, décidant à qui en accorder et dans quelle limite. On pourrait penser que quatre ans c’est long, mais ils passent nettement plus vite qu’on ne l’imagine quand il s’agit d’un mandat présidentiel et de l’exercice du pouvoir.

Vulcain 50s President's Watch Tradition
Vulcain 50s President's Watch Tradition
Obama, sport chic

La marque de luxe suisse Vulcain est depuis longtemps réputée pour être à l’origine de « la montre des présidents ». Elle le doit à la création de la première fonction réveil vraiment opérationnelle et à la notoriété acquise avec le président Harry S. Truman. Depuis lors, tous les présidents américains ont possédé une montre Vulcain – une tradition qui reste d’actualité pour le président Barack Obama. De longue date, les montres ont été une expression du pouvoir, d’autant plus quand il s’agit d’une montre choisie par un président. Barack Obama en a porté beaucoup durant ses huit années d’exercice. Actuellement, son choix se porte sur une Fitbit Surge.

chronographe Jorg-Gray JG 6500
Chronographe Jorg-Gray JG 6500

La collection de Barack Obama comprend des modèles de toutes sortes, allant du fameux chronographe Jorg-Gray JG 6500, offert par des agents des services secrets en 2007, à la montre de sport New Balance N7, sans oublier la Vulcain Cricket Anniversary Heart Automatic reçue lors de son investiture. En mémoire de la date de son élection, elle porte les gravures « President Of The United States Nov. 4th 2008 / Barack Obama » sur le fond du boîtier et « Barack Obama / Nov 4th 2008 » sur le mouvement.

À moins d’avoir la chance de lui poser la question, nous ne saurons jamais quelle est sa montre préférée. En attendant, il y a assurément matière à discussion sur le pouvoir et les montres. Barack Obama a toujours été perçu comme un « homme du peuple », un président qui a les pieds sur terre. Cette « étiquette » a certainement eu un fort impact, car les gens l’ont suivi. Pour exemple, l’édition limitée de sa Jorg Gray a connu un succès immédiat.

On imagine qu’un homme qui veut toujours avoir le pouvoir se comportera de même dans le choix de sa montre.
Trump et sa montre

Dans quelques jours, il sera temps pour Barack Obama de transmettre le flambeau à son successeur. Mais avant cela, la fièvre électorale a pratiquement contaminé tout le monde. Les deux candidats, Donald Trump et Hillary Clinton, se sont affrontés à plusieurs reprises, avec des opinions qui ne pouvaient pas être plus divergentes. Mais sont-ils aussi opposés dans le choix de leurs montres ? Et que disent leurs montres de leurs personnalités ?
Cela fait longtemps que les médias dominants considèrent Donald Trump comme un égocentrique. Une chose est sûre, il adore paraître devant les caméras, comme on a pu le constater avec son propre show de téléréalité ou lors de sa participation à des événements de la WWE. Dès lors, il n’est pas étonnant d’apprendre qu’il est quasi impossible de le voir porter une montre qu’il n’a pas créée lui-même. On imagine qu’un homme qui veut toujours avoir le pouvoir se comportera de même dans le choix de sa montre.

Hillary Clinton semble être beaucoup plus attirée par l’horlogerie de luxe que son rival milliardaire.
Clinton et ses marques fétiches

Sans surprise, Hillary Clinton est à l’opposé d’un tel tape-à-l’œil. Cette femme dont les choix politiques ont été jugés prudents, voire « ennuyeux », comme on a pu l’entendre, a pourtant été Première dame et secrétaire d’État avant d’être candidate à la présidentielle. Elle est consciencieuse dans ce qu’elle fait, ce qui se reflète dans sa collection de montres. Ses deux marques préférées sont Rolex et Chanel. Rolex, une valeur « sûre » et intemporelle ; Chanel, une incarnation de la Première dame.

Rolex Oyster Lady Datejust
Rolex Oyster Lady Datejust

Cependant, on n’a pas vu de montre au poignet d’Hillary Clinton durant la campagne présidentielle. Une montre peut parfois être plus dérangeante qu’il n’y paraît – on se souviendra de George H. W. Bush, qui, l’air ennuyé, ne lâchait pas sa montre des yeux durant un débat en 1992. C’est donc sans surprise qu’Hillary Clinton, une femme qui a manifestement du mal à attirer la sympathie, ne portait pas de montre dans les récents débats. On pourrait penser qu’elle cherchait à démontrer ne pas vouloir perdre de vue le peuple, contrairement aux critiques faites à son encontre.

J12 White Phantom 33mm © Chanel

Mais contre toute attente, Hillary Clinton semble être beaucoup plus attirée par l’horlogerie de luxe que son rival milliardaire. Avant la course à la présidence, son choix s’est en effet porté sur une des plus grandes maisons de mode de la planète et sur ce qui est probablement la plus célèbre des marques horlogères. Pour un président, une montre est un symbole de pouvoir. Cependant, il doit viser juste : une montre trop chère le couperait du peuple et une Timex numérique lui vaudrait les insultes du Washington Post. Qu’importe le prochain résultat, on peut être sûr qu’il y aura une montre classique dans la collection présidentielle, la Vulcain reçue en cadeau.

Haut de page
Karl-Friedrich Scheufele Chopard
Videos
Ferdinand Berthoud: interview de Karl-Friedrich Scheufele
vendredi, 22 septembre 2017
 
1 min de lecture
Hublot, l’art de la fusion
Regards de connaisseurs
Le nouvel âge d’or
vendredi, 22 septembre 2017
7 min de lecture
12
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5