>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Avec 4,5 millions d’euros, Only Watch signe un...
Culture

Avec 4,5 millions d’euros, Only Watch signe un record !

mercredi, 28 septembre 2011
Par Danièle Chambas
fermer
Danièle Chambas

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

Quelques 40 pièces uniques sont passées sous le marteau d’Antiquorum le 23 septembre à Monaco en présence de S.A.S. le prince Albert II. La Patek Philippe réf. 3939 est partie pour EUR 1,4 million (USD 1,9 million / CHF 1,7 million), soit trois fois son estimation la plus basse.

Pour sa quatrième édition, Only Watch avait transféré ses quartiers du Yacht Club de Monaco à l’Hôtel de l’Hermitage, qui surplombe le célèbre port. Bien avant les 16 heures du début de la vente, collectionneurs, amateurs et personnalités du show biz, dont Ron Wood, du groupe des Rolling Stones, grand amateur de montres, se sont retrouvés dans l’ambiance particulièrement élégante du salon Belle Époque. Un magnifique écrin pour ce grand rendez-vous biennal qui est aussi un « banc d’essai horloger » très attendu.

Les 40 marques participantes présentaient autant de pièces uniques, sans prix de réserve. Une grande cause également, étant donné que depuis 2005 les fonds récoltés sont intégralement versés à l’Association monégasque contre les myopathies afin de financer la recherche sur la maladie de Duchenne qui affecte quelque 250’000 jeunes garçons dans le monde.

Juste après l’arrivée du prince Albert, très souriant et décontracté, Julien Schaerer, d’Antiquorum, lance les premières enchères face à une salle très attentive. L’Audemars Piguet « Jules Audemars » part très vite online pour EUR 38’000 (est. EUR 35’000-45’000) suivie par la Bell&Ross « BRO 1 Casino » qui n’atteint que EUR 18’000 pour une estimation de EUR 20’000-40’000, alors que la Blu « Gagarin Platinium Flying Tourbillon » se dispute à EUR 300’000, son estimation la plus haute. Le lot no 5 présenté par Bovet, participant pour la troisième fois à Only Watch, un tourbillon 7 jours avec aiguillage inversé et un cadran montrant un dragon et un phénix, déçoit avec EUR 70’000 sous le marteau, alors qu’il est estimé entre EUR 180’000 et 220’000! Heureusement, la Breguet  » Grande Complication, Réveil musical » part à EUR 120’000, son estimation la plus haute, suivie par l’étonnant téléphone « Celsius X VI II », un pari risqué mais réussi pour cette jeune marque qui atteint EUR 75’000 pour une estimation entre EUR 40’000 et 60’000. Arrive le lot no 15, la DeWitt « X-Watch », une vraie concept watch exceptionnelle en titane et acier livrée la veille de la vente, adjugée en une minute à EUR 410’000 (est. EUR 350’000-500’000) sous les applaudissements.

 

DeWitt X-Watch Only Watch © DeWitt
DeWitt X-Watch Only Watch © DeWitt

Le public commence à s’échauffer pendant que les marques égrènent: Franck Muller, Girard Perregaux, Harry Winston, Hublot, alors qu’arrive le surprenant sablier rouge d’lkepod, un objet du temps qui trouve preneur pour EUR 23’000. Puis vient le lot 28, une HM4 très originale de MB&F, inspirée de l’aviation et créée avec la collaboration de l’artiste chinois Huang Hankang, d’où la présence d’un panda en or amovible. Elle part pour EUR 170’0000, son estimation la plus basse. Après tant d’originalité, la salle semble piquée au vif lorsque est présenté le lot 30, la très convoitée Patek Philippe réf. 3939, une pièce unique à répétition à minute équipée d’un cadran noir et d’un petit boîtier en acier de 33 mm. En moins de quatre minutes, elle s’envole pour les États-Unis – mais son acquéreur n’est pas américain – pour EUR 1,4 million sous les applaudissements frénétiques du public et du prince Albert, tout aussi enthousiaste.

Restent dix pièces à passer sous le marteau du commissaire-priseur, dont la Piaget « Altiplano Squelette » adjugée pour EUR 54’000 (EUR est. 25’000-35’000) et la Richard Mille « RM 027 Tourbillon Rafael Nadal », le garde-temps hautement technologique de 20 g porté par le champion de tennis lors de sa victoire à Monte-Carlo et généreusement offert à Only Watch. L’acquéreur débourse EUR 510’000 pour une estimation de EUR 400’000-600’000. Suivent les garde-temps de Romain Jerome (seulement EUR 11’000), Ulysse Nardin et sa « Freak Diavolo » adjugée pour EUR 125’000 et la très belle complication poétique « De la Terre à la Lune » imaginée par Van Cleef & Arpels, qui part au Japon pour EUR 215’000.

Van Cleef & Arpels Complication Poétique™ «De la Terre à la Lune» Only Watch © Van Cleef & Arpels
Van Cleef & Arpels Complication Poétique™ «De la Terre à la Lune» Only Watch © Van Cleef & Arpels

Au final, une très belle vente puisque la moitié des objets ont dépassé leurs estimations les plus basses, avec quelques déceptions pour les pièces dites classiques, telles les De Béthune, Girard Perregaux, Hermès, Chanel, Blancpain et Vacheron Constantin. La créativité était bel et bien présente à Monaco, tout comme la générosité. Un magnifique enthousiasme qui a fait exploser les prévisions les plus optimistes avec un total de EUR 4,5 millions (USD 6.1 millions / CHF 5,5 millions), soit le double de la somme récoltée lors de la vente de 2009.

Haut de page