>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Baume & Mercier et les démons de la vitesse
Histoires de montres

Baume & Mercier et les démons de la vitesse

vendredi, 11 août 2017
Fermer
Editor Image
Carol Besler
Journaliste

“Les montres sont un art fonctionnel.”

Carol Besler assure une couverture mondiale de l’horlogerie et la joaillerie.

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

Du panache, du mythe, du muscle, du design et de la technique… Baume & Mercier a fait appel au designer de la fameuse Shelby Cobra pour animer sa gamme Clifton Club. En piste !

Le designer Peter Brock est une véritable légende dans l’univers du sport automobile pour avoir dessiné l’inoubliable Shelby Cobra Daytona Coupé, véritable icône américaine de cet univers dédié à la vitesse. Ancien de General Motors, Peter Brock avait été recruté par Carroll Shelby en 1964 pour l’aider à réaliser une carrosserie véritablement aérodynamique. « L’objectif de Carroll était d’amener ses voitures en Europe afin de concourir contre les Aston Martin et autres Ferrari, explique le designer. Il fallait donc qu’elles roulent nettement plus vite. Mais si vous essayez de doubler la vitesse d’une voiture de course en ajoutant des chevaux-moteur, sa résistance à l’air augmente de manière exponentielle et finit par agir comme un frein. La seule solution pour aller plus vite était de changer de forme de la carrosserie. »

Miles Brock
Baume & Mercier, Miles Brock, Clifton Club Shelby Cobra Shelby

La solution proposée par Peter Brock était basée sur une théorie jugée alors radicale. C’est en coupant l’arrière de la voiture que l’on obtiendrait une moindre résistance à l’air. Comme source d’inspiration, il s’était basé sur les recherches effectuées dans les années 1930 par Dr Wunibald Kamm en Allemagne sur l’aérodynamisme. Il n’avait certes pas pu déchiffrer le texte original, mais les dessins étaient suffisamment compréhensibles, d’autant qu’ils allaient à l’encontre de ce que les designers de l’époque pensaient savoir sur la circulation des flux. « Tout le monde pensait que cela ne marcherait jamais, poursuit Peter Brock. Les spécialistes croyaient dur comme fer que les voitures devaient être dessinées comme elles l’avaient été dans les années 1930 en respectant une élégante forme de larme, avec un arrière effilé. Ce qui fonctionnait d’ailleurs très bien, mais à basse vitesse. A l’origine, cette forme avait toutefois été imaginée dans les années 1920 pour les zeppelins, appareils tout en longueur. Mon idée était qu’en coupant l’arrière de la voiture pour réduire l’écoulement d’air tout en gardant un toit de forme carrée, on gagnerait en efficacité. Je dois bien avouer qu’en opérant de la sorte, le résultat était plutôt lourd visuellement, raison pour laquelle nous avons dessiné une grande vitre arrière et peint le reste de la carrosserie en deux teintes pour alléger le look de la voiture. »

Baume & Mercier, Clifton Club Shelby Cobra, Cobra Daytona, dessin de 1963

La Shelby Cobra Daytona Coupé a remporté sa première course aux 24 Heures du Mans, signant une première victoire américaine sur ce circuit. En 1965, elle remportait le Championnat International GT des constructeurs, également une première pour une voiture américaine. La suite a été à l’avenant pour ce bolide qui a remporté tous les lauriers, établissant 25 records de vitesse pour être finalement considérée comme la voiture de Grand Tourisme la plus rapide au monde. Elle était d’ailleurs tellement performante par rapport aux voitures concurrentes que Peter Brock et Carroll Shelby décidèrent de réduire la puissance du moteur pour gagner en économie de carburant.

Baume & Mercier Clifton
Baume & Mercier Clifton
Amateurs de voitures, amateurs de montres

Plus récemment, Peter Brock a été contacté par l’horloger Baume & Mercier pour l’aider à dessiner l’édition de l’année de la Clifton Club Shelby Cobra, une montre qui célèbre cette voiture de légende. Pour parler de cette montre et de la collection dont elle fait partie, Peter Brock a fait le déplacement au « Couture Show » de Las Vegas, en même temps qu’un des coupés sur lequel son propriétaire gardait un œil des plus attentifs. « Durant ma carrière, j’ai généralement dessinés des objets de taille nettement plus imposante si bien que l’exercice consistant à travailler à sur une montre a été très intéressant », confiait Peter Brock.

Peter Brock au Shelby American Portrait
Peter Brock au Shelby American Portrait

L’aspect général du garde-temps est basé sur l’image visuelle de la voiture. Le cadran est ainsi bleu Daytona ou argenté, ou moitié bleu et moitié argenté pour ressembler aux rayures de course des voitures américaines. Le style des compteurs de chronographe est un clin d’œil au tableau de bord de la Daytona Coupé. Les aiguilles des heures et des minutes rappellent le volant. Les boutons poussoirs ressemblent aux pédales. Quant au rotor, visible par le fond du boîtier, il ressemble à une hélice de moteur. Au total, le modèle a été réalisé en une édition de 1964 chronographes équipés d’un calibre ETA Valjoux 7750, édition complétée par 164 chronos flyback dotés d’un mouvement La Joux-Perret5 8147-2. Le boîtier de 44 mm est en acier ou en acier et aluminium, étanche à 50 mètres. Chaque montre est accompagnée d’une Shelby Cobra Daytona Coupé miniature. « Nombreux sont les amateurs de voitures qui sont également des passionnés d’horlogerie et qui peuvent reconnaître dans ce design celui d’une voiture, conclut Peter Brock. Il n’y aucune montre sur le marché qui leur ressemble. C’est pourquoi on les remarques de loin ! »

Haut de page
Variation de la moyenne mobile sur 12 mois
Nouveautés
Croissance horlogère en juillet
mercredi, 23 août 2017
La rédaction
2 min de lecture
Ulysse Nardin Classico Zheng He
Nouveautés
Ulysse Nardin – Toutes voiles dehors
mercredi, 23 août 2017
La rédaction
2 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5