>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Bonne résistance de LVMH au premier semestre
Economie

Bonne résistance de LVMH au premier semestre

Friday, 25 July 2014
Communiqué de presse
fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture
B

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, leader mondial des produits de luxe, réalise au premier semestre 2014 des ventes de EUR 14 milliards, en progression de 3 %. La croissance organique des ventes ressort à 5 % par rapport à la même période de 2013. Le Groupe poursuit sa progression aux Etats-Unis et en Asie. L’Europe fait preuve d’une bonne résistance dans un environnement économique toujours difficile.

Avec une croissance organique des ventes de 3 %, le second trimestre affiche des tendances comparables à celles du premier trimestre dans les différentes régions du monde à l’exception du Japon qui avait connu une avancée particulièrement rapide sur les trois premiers mois de l’année.

Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2014 s’établit à EUR 2’576 millions et fait ressortir une marge opérationnelle courante de 18 %. L’impact négatif de change est élevé sur le semestre. Le résultat net part du Groupe s’élève pour sa part à EUR 1’509 millions.

M. Bernard Arnault, Président-Directeur Général de LVMH, a déclaré : « Les résultats du premier semestre témoignent de l’excellente capacité de résistance de LVMH grâce à la force de ses marques et à la réactivité de son organisation dans un climat d’incertitudes économiques et monétaires. Le semestre marque également l’arrivée au sein du Groupe de Loro Piana, dont l’intégration se déroule dans les meilleures conditions. Conforté par la bonne résistance du premier semestre, le Groupe aborde la seconde partie de l’année avec confiance et compte sur la créativité et la qualité de ses produits, ainsi que sur l’efficacité de ses équipes, pour poursuivre ses gains de parts de marché dans ses pays historiques et dans les territoires émergents à fort potentiel.»

Le premier semestre 2014 a été marqué par :
  • la bonne résistance en Europe et la poursuite de la croissance aux Etats-Unis et en Asie,
  • un impact de change négatif élevé, concentré principalement sur la Mode et Maroquinerie et l’activité Montres et Joaillerie,
  • une performance des Vins et Spiritueux pénalisée par la poursuite du déstockage de la distribution en Chine,
  • le développement très qualitatif de Louis Vuitton dont la rentabilité se maintient à un niveau exceptionnel,
  • la poursuite des investissements dans les marques de mode,
  • une forte dynamique d’innovation chez Parfums Christian Dior,
  • des investissements soutenus en communication des Montres et Joaillerie,
  • l’excellente performance de Sephora et la poursuite du programme d’expansion de DFS,
  • une capacité d’autofinancement générée par l’activité de EUR 3,2 milliards,
  • un ratio d’endettement net sur capitaux propres qui s’établit à 23 % à fin juin 2014.
Excellence et innovation accompagnée d’investissements.
Vins et Spiritueux : poursuite du déstockage de la distribution en Chine

L’activité Vins et Spiritueux voit ses ventes reculer au premier semestre 2014 de 1 % à structure et taux de change comparables. Son résultat opérationnel courant s’élève à EUR 461 millions. Cette évolution s’explique essentiellement par la performance du cognac en Chine liée au déstockage de la distribution qui s’est poursuivi au deuxième trimestre. L’activité champagne, dont les cuvées de prestige enregistrent des avancées rapides, connaît pour sa part un bon début d’année. Dans un contexte d’incertitudes persistantes en Europe, le marché américain continue d’afficher une belle dynamique. Le groupe d’activités maintient les axes clés de sa stratégie de valeur : fermeté des prix, excellence et innovation accompagnée d’investissements soutenus dans la communication des marques et dans le développement des capacités de production.

Mode et Maroquinerie : forte dynamique créative de Louis Vuitton

Le groupe d’activités Mode et Maroquinerie réalise une croissance organique de 4 % de ses ventes au premier semestre 2014. Le résultat opérationnel courant s’établit à EUR 1’487 millions, stable par rapport à la même période de 2013 en raison d’un fort effet de change négatif. Loro Piana réalise un excellent début d’année. Louis Vuitton continue d’illustrer son excellente dynamique créative avec le premier défilé de son nouveau directeur artistique Nicolas Ghesquière qui a reçu un accueil enthousiaste. Les innovations en maroquinerie connaissent un vif succès. Fendi bénéficie de la valorisation de ses sacs iconiques, dont les ventes progressent fortement. La croissance de Céline est toujours portée par le succès de ses lignes de maroquinerie et l’essor rapide des souliers. Plusieurs magasins phares sont inaugurés à travers le monde, notamment à Londres, Tokyo et Paris. Les autres marques comme Givenchy, Berluti et Kenzo continuent de se renforcer.

Parfums et Cosmétiques : innovation continue et gains de parts de marché

L’activité Parfums et Cosmétiques enregistre une croissance organique de 6 % de ses ventes. Le résultat opérationnel courant s’élève à EUR 204 millions. Portées par la vitalité de leurs lignes phares et une attention permanente à la qualité des produits et de leur distribution, les marques de LVMH font preuve d’une belle dynamique et gagnent de nouvelles parts de marché. Parfums Christian Dior bénéficie toujours de la croissance de ses parfums emblématiques J’Adore et Dior Homme. Le maquillage connaît également une croissance soutenue. Guerlain poursuit son avancée avec le succès continu de La Petite Robe Noire et le développement rapide d’Orchidée Impériale et Abeille Royale. Benefit, Make Up For Ever et Fresh confirment d’excellentes performances.

L’activité des boutiques en propre des Maisons de LVMH affiche une croissance significative.
Montres et Joaillerie : bonne performance de la joaillerie et investissements soutenus en communication

Au premier semestre 2014, l’activité Montres et Joaillerie enregistre une croissance organique de 3 % des ventes. Les incertitudes liées à l’environnement économique continuent d’inciter les détaillants multimarques à la prudence dans leurs achats. L’activité des boutiques en propre des Maisons de LVMH affiche pour sa part une croissance significative. Bulgari bénéficie d’une bonne dynamique de la joaillerie. TAG Heuer accentue le développement de ses lignes iconiques. Le recul du résultat opérationnel courant, qui s’élève à EUR 107 millions, s’explique principalement par un effet de change négatif tandis que les investissements en communication se poursuivent.

Distribution sélective : gains de parts de marché pour Sephora et poursuite du programme d’expansion et de rénovation chez DFS

L’activité Distribution sélective réalise une croissance organique de 9 % de ses ventes. Son résultat opérationnel courant s’établit à EUR 398 millions au premier semestre 2014. DFS s’appuie sur la croissance de ses ventes à la clientèle asiatique dans un contexte de baisse des achats des voyageurs japonais en raison de la faiblesse du yen. Sa rentabilité est pénalisée notamment par l’expansion et la rénovation de plusieurs concessions aéroportuaires. Sephora poursuit sa croissance dans le monde entier avec des performances particulièrement remarquables en Amérique du Nord, au Moyen-Orient et en Asie. L’enseigne continue de gagner des parts de marché dans les régions clés. Les ventes en ligne sont en forte hausse avec une offre mobile renforcée. Sephora poursuit l’expansion de son réseau de magasins et vient d’inaugurer sa présence en Indonésie.

Perspectives 2014

Malgré un environnement économique incertain en Europe, LVMH poursuivra ses gains de parts de marché grâce aux nombreux lancements de produits prévus d’ici la fin de l’année, à son expansion géographique dans les marchés porteurs et à sa rigueur de gestion.

Notre politique exigeante de qualité pour toutes nos réalisations, le dynamisme et la créativité incomparable de nos équipes nous permettront de renforcer encore en 2014 l’avance du Groupe LVMH sur le marché mondial du luxe.

Un acompte sur dividende de EUR 1,25 sera mis en paiement le 4 décembre 2014.

Haut de page