>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Bovet cultive ses liens avec la Chine
Nouveautés

Bovet cultive ses liens avec la Chine

Monday, 24 June 2019
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Bovet met à l’honneur le dragon chinois sur ses cadrans en peinture miniature.

C’est en Chine que débute l’histoire de la Maison Bovet dès 1818 et ce sont bien l’excellence des arts décoratifs et l’ingéniosité technique qu’exprimaient les frères Bovet qui séduisirent alors l’Empereur Jiaqing, son successeur l’Empereur Daoguang et leurs dignitaires. Deux siècles plus tard, les liens privilégiés qui unissent Bovet 1822 et la Chine demeurent intacts. C’est donc une évidence pour Pascal Raffy, Propriétaire de Bovet 1822, et ses artisans d’honorer les souhaits des collectionneurs en leur proposant des garde-temps uniques dont les arts décoratifs évoquent leur culture et répondent à leurs goûts. Parmi les thématiques proposées récemment figurent notamment une collection d’éventails ou différentes interprétations de carpes koï. Mais s’il est un thème traditionnel cher aux collectionneurs chinois c’est bien celui des dragons.

Amadéo Fleurier Dragon chinois © Bovet
Amadéo Fleurier Dragon chinois © Bovet

C’est donc une collection de pièces uniques représentant différents dragons chinois qui est mise à l’honneur cette année. Respectant la mythologie, chacune de ses créatures composites emprunte les traits de neuf animaux. Un défi important pour l’artiste qui peint à la main chacun d’entre eux sur la surface réduite d’un cadran de nacre. Une centaine d’heures est nécessaire à la réalisation de chaque cadran dont l’intensité des détails implique l’usage constant d’un microscope binoculaire et d’un pinceau doté d’un unique poil de martre. Présentés sur le garde-temps Amadéo Fleurier 43 mm, ces cadrans sont mis en valeur par l’iconique boîtier convertible qui permettra au collectionneur d’admirer son œuvre d’art en montre bracelet comme en montre de poche ou de l’exposer en montre de table.

Haut de page