>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Bovet décline ses phases de lune sur « écritoire »
Nouveautés

Bovet décline ses phases de lune sur « écritoire »

Tuesday, 26 February 2019
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Avec son boîter écritoire, qui présente une lunette inclinée à 6 h et permet de diversifier les types d’affichage, la Maison Bovet a donné un style à ses pièces astronomiques. Cette Récital 23 Phase de lune est la première montre dame à adopter cette architecture.

Le Récital 23 est le premier garde-temps destiné aux femmes à se parer du boîtier écritoire qui se dessine ici et pour la première fois en forme ovale de 43 mm de hauteur pour 28.70 mm de largeur. Heures et minutes occupent un cadran excentré à 6 h alors qu’une très poétique phase de lune s’affiche en volume sur la partie supérieure du garde-temps. C’est un mouvement mécanique à remontage automatique qui anime le garde-temps. Sa masse oscillante en or 22 ct est finement gravée à la main du motif « Fleurisanne » que la Maison Bovet 1822 décline depuis près de deux siècles. Ses oscillations permettent d’alimenter deux barillets dont l’énergie garanti 62 heures de réserve marche. Le module entièrement développé et manufacturé dans les ateliers de Bovet 1822 a permis d’excentrer l’affichage horaire et d’y ajouter l’indicateur de phase lune.

Récital 23 Phase de lune © Bovet 1822
Récital 23 Phase de lune © Bovet 1822

Présenté sous forme de dôme hémisphérique, l’indicateur de phase de lune s’approprie le volume du boîtier écritoire avec majesté. La surface du dôme est gravée pour évoquer la surface du sol lunaire puis emplie de matière luminescente. Une prouesse d’autant plus remarquable par la cambrure de l’indicateur. La lecture se fait par un guichet circulaire tridimensionnel qui nécessite à lui seul plus d’une journée de travail pour être manufacturé et décoré. Le mécanisme de précision utilisé pour entraîner la phase de lune ne nécessite qu’une correction de un jour tous les 122 ans. Soucieux de développer des complications à caractère utile et autorisant un usage quotidien du garde-temps, M. Raffy, propriétaire de Bovet 1822, a souhaité intégrer un poussoir au cabochon de la couronne afin de pouvoir régler la phase de lune. Cette dernière s’ajuste donc aisément sans nécessiter l’usage du moindre outil.

Pour son entrée dans les collections, le Récital 23 sera proposé en or gris, en or rouge ou en titane. Les boitiers en or pourront être ornés d’une lunette sertie de diamants ronds ou de diamants taille baguette ou encore être entièrement pavés de diamants ronds. Les cadraniers de Bovet 1822 proposent deux cadrans à choix pour cette nouvelle référence. Chaque collectionneuse pourra choisir, selon son goût et quelque soit le matériau de la boîte, entre un cadran en verre aventuriné bleu ou en nacre noire de Tahiti délicatement guillochée. Les aiguilles d’heures et des minutes qui les survolent apportent l’ultime touche de poésie de ce garde-temps. Ainsi, chaque heure, lorsqu’elles se rencontrent et se superposent, elles forment, par leur dessin atypique un cœur.

Haut de page