>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Bracelets intégrés : le maillon fort
Modes & Tendances

Bracelets intégrés : le maillon fort

vendredi, 14 février 2020
fermer
Editor Image
Marie de Pimodan-Bugnon
Journaliste indépendante

“Il faut absolument être moderne.”

Arthur Rimbaud

De la passion, beaucoup de curiosité et une bonne dose d’émerveillement ! La recette essentielle pour raconter les mille et une facettes de l’horlogerie…

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

Au début des années 1970, le génial designer horloger Gérald Genta avait esquissé la Royal Oak d’Audemars Piguet. Avec elle, le look sport-chic était né. Presque cinquante ans plus tard, cette esthétique hybride continue de faire des émules. La preuve par dix avec ces montres contemporaines dont le boîtier fusionne avec le bracelet.

A. Lange & Söhne Odysseus

Nouveau chapitre pour A. Lange & Söhne, qui explore un territoire créatif inédit avec ce tout premier garde-temps intégralement sculpté en acier. Son boîtier, un galet de 40,5 mm, est prolongé harmonieusement par un bracelet intégré qui s’ajuste parfaitement au poignet. Une esthétique élégante et sportive doublée de fonctionnalités utiles au quotidien grâce au calibre automatique assurant l’indication du jour de la semaine et de la date.

Odysseus © A. Lange & Söhne
Odysseus © A. Lange & Söhne
Audemars Piguet Royal Oak Selfwinding Chronograph

Depuis sa naissance en 1972, la Royal Oak n’a cessé de se réinventer. La voici en livrée d’or dans une version chronographe dont le boîtier de 38 mm a vocation à s’adapter à tous les poignets. Une belle exécution qui reprend les codes essentiels de la collection : une lunette octogonale aux vis apparentes, un cadran « Grande Tapisserie » et un bracelet intégré reconnaissable au premier coup d’œil.

Royal Oak Selfwinding Chronograph © Audemars Piguet
Royal Oak Selfwinding Chronograph © Audemars Piguet
Bell & Ross BR05

À la lisibilité, la fonctionnalité et la précision de sa nouvelle ligne BR05, Bell & Ross ajoute un style urbain à souhait. Ni tout à fait carrée, ni tout à fait ronde, sa silhouette en acier présente un design intégré qui fusionne le boîtier de 40 mm et le bracelet. Ce dernier présente une alternance de surfaces satinées et polies. Un beau jeu de lumière assorti d’un confort au quotidien.

BR05 © Bell & Ross
BR05 © Bell & Ross
Bulgari Octo Finissimo Automatique

Derrière le design avant-gardiste de l’Octo Finissimo, on reconnaît là aussi la patte du designer Gérald Genta. Dotée d’un boîtier en acier poli et satiné de 40 mm prolongé par un bracelet intégré aux maillons géométriques, l’icône de Bulgari se décline cette année dans une version automatique au style sobre rehaussé par un cadran en laque noire.

Octo Finissimo Automatique © Bulgari
Octo Finissimo Automatique © Bulgari
Chopard Alpine Eagle

Chopard déploie ses ailes dans l’univers de la montre sportive avec sa nouvelle collection Alpine Eagle inspirée par la montre Saint-Moritz créée en 1980 par Karl-Friedrich Scheufele. Ses meilleurs atouts ? Un boîtier en acier exclusif recyclé aussi résistant que lumineux dont le traitement alternant des surfaces polies et des surfaces satinées se poursuit sur le bracelet intégré. Un look affûté que cadence un calibre automatique de manufacture certifié chronomètre.

Alpine Eagle © Chopard
Alpine Eagle © Chopard
Girard-Perregaux Laureato Perpetual Calendar

Dessinée par un architecte milanais dans les années 1970, la Laureato a fait son grand retour dans les collections de Girard-Perregaux en 2016. Les proportions harmonieuses de son boîtier en acier de 42 mm s’ouvrent désormais sur un cadran clous de Paris bleu qui affiche de manière originale la complication du quantième perpétuel. Ultra-technique, ultra-lisible, la Laureato joue aussi la carte du confort avec son bracelet métallique intégré aux maillons alternant surfaces mates et surfaces satinées.

Laureato Perpetual Calendar © Girard-Perregaux
Laureato Perpetual Calendar © Girard-Perregaux
H. Moser & Cie Streamliner Flyback Chronograph

Nouveau parti pris esthétique chez H. Moser & Cie qui complète ses collections classiques par une ligne sportive empruntant son nom aux premiers trains à grande vitesse des années 1920-1930. Dotée d’un boîtier en acier de 42,3 mm sur bracelet intégré, elle cumule les bons points : aux lignes fluides et ergonomiques de son boîtier coussin s’ajoutent l’originalité et la précision d’un chronographe automatique à affichage central doté de la fonction flyback sur la minute et la seconde.

Streamliner Flyback Chronograph © H. Moser & Cie
Streamliner Flyback Chronograph © H. Moser & Cie
Hublot Big Bang Intégral

Chez Hublot, on aime à dire que chaque création se distingue par « l’Art de la Fusion ». Après la fusion des matériaux, la marque illustre ce concept de manière inédite avec la Big Bang Intégral. Quinze ans après sa création, la Big Bang revêt ainsi pour la première fois un bracelet intégré dont le premier maillon fusionne avec le boîtier. En total look noir, drapée intégralement de céramique, cette édition limitée à 500 pièces est équipée d’un mouvement chronographe flyback de manufacture qui se dévoile sous un cadran noir squeletté.

Big Bang Intégral © Hublot
Big Bang Intégral © Hublot
Patek Philippe Nautilus 5726/1A

Derrière la silhouette sportive de la Nautilus se profile une signature incontournable du design horloger : Gérald Genta, encore lui ! Le modèle originel de 1976 a inspiré à cette version 2019 la couleur bleue de son cadran. Un habillage sport-chic qui met particulièrement en valeur les indications du quantième annuel et des phases de lune. Le tout dans un boîtier en acier de 40,5 mm auquel s’accorde un bracelet en métal intégré.

Nautilus 5726/1A © Patek Philippe
Nautilus 5726/1A © Patek Philippe
Zenith Defy Midnight

Féminité et précision sont de mise dans cet élégant modèle en acier prolongé par un bracelet en métal. Au cœur de son boîtier de 36 mm souligné de diamants, la Defy Midnight accueille un cadran bleu profond qui s’illumine sous les feux de 11 diamants. Une belle harmonie stylistique animée par un mouvement automatique de manufacture Elite.

Defy Midnight © Zenith
Defy Midnight © Zenith
Haut de page