>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Breguet – Sous le soleil exactement
Nouveautés

Breguet – Sous le soleil exactement

jeudi, 20 avril 2017
Par La rédaction
Fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

L’équation du temps permet d’afficher la différence entre le temps solaire moyen et le temps solaire vrai. La montre Marine Equation Marchante 5887 en simplifie la lecture avec un affichage simultanée de l’heure solaire et de l’heure civile. Une innovation assortie d’un quantième perpétuel et d’un tourbillon.

La Maison Breguet lance aujourd’hui en exclusivité mondiale le modèle Marine Équation Marchante 5887. Cette Grande Complication marque le début d’une nouvelle ère pour la ligne contemporaine Marine.
L’équation du temps est l’une des complications horlogères les plus rares et les plus fascinantes. Elle permet d’afficher la différence entre le temps solaire moyen – heures et minutes civiles – et le temps solaire vrai – heures et minutes solaires.

Breguet Marine Equation Marchante 5887
Breguet Marine Equation Marchante 5887

Depuis l’Antiquité, le soleil a été utilisé comme base de temps. Toutefois, le mouvement apparent du soleil – le temps solaire vrai indiqué par les cadrans solaires – n’est pas régulier. Avec l’amélioration de la précision horlogère, les montres et les horloges sont devenues la base du temps et le temps solaire vrai a été remplacé par le temps solaire moyen où tous les jours, égaux, durent 24 heures. Le temps solaire moyen peut avoir un retard allant jusqu’à 16 minutes par rapport au temps solaire vrai, ou une avance jusqu’à 14 minutes. Quatre jours par an seulement, les deux temps ont une même valeur. Les différentes positions du soleil dans le ciel se reproduisant de manière identique aux mêmes dates, il est possible pour les horlogers de les « programmer » à l’aide d’une came spéciale. En forme de 8, celle-ci reproduit mécaniquement le tracé des positions du soleil dans le ciel, l’analemme. Requérant une exécution extrêmement précise, la came est couplée à un palpeur qui entraîne un levier d’équation permettant d’afficher l’indication de la différence entre heure civile et heure solaire (-16 à +14 minutes). Cette lecture se fait en général sur un secteur ou cadran subsidiaire. Il incombe alors à l’utilisateur d’additionner ou de soustraire mentalement l’écart affiché par rapport à l’heure moyenne afin de connaître l’heure solaire vraie. La nouvelle Marine Équation Marchante de Breguet surpasse ce principe. Elle indique simultanément l’heure civile et l’heure vraie à l’aide de deux aiguilles des minutes distinctes. L’aiguille solaire marchante, décorée d’un soleil doré facetté, propose une lecture directe des minutes du temps solaire ; elle offre confort et gain de temps. Cette simplicité apparente cache une réalisation ardue que peu d’horlogers sont capables d’accomplir. L’aiguille des minutes solaires doit en effet répondre à deux impératifs : il lui faut évoluer de façon conventionnelle sur le cadran, à l’instar de l’aiguille des minutes civiles, mais elle doit également se décaler chaque jour de cette dernière d’une valeur variant selon l’analemme afin d’afficher l’équation du temps. Ce résultat, Breguet a pu l’obtenir en dotant son aiguille solaire marchante d’un rouage différentiel animé par deux sources de rotation fonctionnant en totale indépendance ; la rotation des minutes civiles et celle commandée par le levier en contact avec la came d’équation, qui, elle, effectue un tour par année. Breguet a développé une came d’équation d’une extrême finesse supportée par un disque en saphir transparent servant également à la correction de l’équation du temps par mois.

Breguet Marine Equation Marchante 5887
Breguet Marine Equation Marchante 5887

A la complexité apportée par l’indication de l’équation marchante s’ajoute tout naturellement sur cette Grande Complication un quantième perpétuel. Deux guichets, l’un situé entre 10h et 11h, l’autre entre 1h et 2h, font respectivement défiler les jours de la semaine ainsi que les mois et l’année bissextile.
Basée sur le calibre automatique 581DR, la nouvelle Marine Équation Marchante de Breguet renferme une troisième complication, et non des moindres : elle est dotée d’un tourbillon 60 secondes dont la cage en titane abrite un balancier Breguet à spiral en silicium. Cette caractéristique innovante permet notamment au balancier d’atteindre une fréquence de 4 Hz tout en conservant une réserve de marche particulièrement confortable, sur une pièce automatique. Affichée dans un guichet entre 7h et 9h, celle-ci dispose d’une autonomie de 80 heures.
Cette Grande Complication est proposée dans une boîte de 43,9mm de diamètre en or rose ou en platine. Le modèle en or rose comporte un cadran argenté et un mouvement anthracite, tandis que celui en platine arbore un cadran bleu et un mouvement rhodié. Toutes deux grandioses, ces pièces ont pour maîtres mots élégance, lisibilité et équilibre.

Haut de page
H
Economie
Horlogerie suisse en septembre 2017 - Le redressement s'est poursuivi
jeudi, 19 octobre 2017
La rédaction
2 min de lecture
Modes & Tendances
Les célébrités et leurs montres : le guide complet
jeudi, 19 octobre 2017
11 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5