>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Breitling surfe sur la vague verte
Actualités

Breitling surfe sur la vague verte

Tuesday, 08 October 2019
fermer
Editor Image
Carol Besler
Journaliste

“Les montres sont un art fonctionnel.”

Carol Besler assure une couverture mondiale de l’horlogerie et la joaillerie.

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

La marque dirigée par Georges Kern poursuit son tour du monde, à la rencontre de ses clients et des journalistes. Chez le champion de surf Kelly Slater, en Californie, Breitling a dévoilé ses dernières nouveautés : l’Aviator 8 Mosquito, la ligne Avenger revisitée et la nouvelle collection de bracelets Econyl issus de filets de pêche recyclés.

Georges Kern n’est pas du genre à y aller par quatre chemins : afin de lancer la nouvelle montre Superocean Outerknown, le CEO de Breitling avait invité un groupe de détaillants et de journalistes au cœur de Central Valley, en Californie. En guise de décor, il avait choisi un domaine bien connu des surfeurs. Planté au milieu des champs, non loin de la petite ville de Lemoor, au sud du comté de Fresno, le lieu appartient au champion de surf et ambassadeur de Breitling Kelly Slater. Ici, à 160 km de la côte, les surfeurs les plus chevronnés peuvent affronter l’une des vagues artificielles les plus puissantes au monde. Cette dernière déferle à une vitesse de 32 km/h ! Les conditions sont idéales et les requins n’y ont pas droit de cité.

Breitling mise sur son équipe de surf, qui, en plus de Kelly Slater, inclut les deux championnes de surf Stephanie Gilmore et Sally Fitzgibbons, afin de booster les ventes de sa nouvelle Superocean Automatic 44 Outerknown. « Outerknown » est une expression argotique du langage surfeur qui désigne la partie non visible de la vague. C’est également le nom de la compagnie créée par Kelly Slater qui produit des vêtements éthiques – plus de 90 % des produits de la société sont créés à partir de matériaux biologiques, recyclés ou reconstitués. Inspiré par la démarche du surfeur, Breitling a lancé une ligne de bracelets NATO en Econyl, un textile constitué de fils de nylon durables conçus principalement à partir de filets de pêche recyclés. Des marques de mode telles que Burberry ou Prada sont connues pour avoir également utilisé de la fibre Econyl pour certaines de leurs collections.

La collection de bracelets Breitling Outerknown est en Econyl, un nylon fabriqué à partir de filets de pêche recyclés.
La collection de bracelets Breitling Outerknown est en Econyl, un nylon fabriqué à partir de filets de pêche recyclés.

« Nous sommes ravis de pouvoir compter sur notre partenariat avec Kelly Slater et Outerknown. La Superocean Outerknown est une montre fantastique, je suis surtout fier de présenter la collection innovante de bracelets, explique Georges Kern. Elle marque une nouvelle étape déterminante dans notre engagement commun pour le développement durable. » La collection comprend déjà 18 versions déclinées en 6 couleurs et 4 tailles. La Superocean Outerknown est taillée en acier inoxydable dans un diamètre de 44 mm muni d’une lunette unidirectionnelle et d’un cadran vert sur lequel figurent des chiffres et index surdimensionnés enduits de Super-LumiNova®. Elle est présentée avec un bracelet kaki en Econyl Outerknown. Le mouvement, le calibre 17 automatique Breitling, est certifié COSC et assure une réserve de marche de 38 heures. La montre est en outre étanche à 1’000 mètres.

L’aviation, un pillier de Breitling

Autre star du Sommet Breitling, l’Aviator 8 Mosquito Night Flight, créée en commémoration de l’avion historique construit par De Havilland. Cette édition spéciale qui rend hommage à l’héritage de Breitling dans le domaine des montres d’aviateur a été lancée il y a quelques années avec la collection Aviator 8 Curtiss Warhawk, qui rend hommage aux avions de chasse P-40 Warhawk. Le Mosquito est un avion ultraléger construit durant la Seconde Guerre mondiale à partir de bois contre-plaqué et de balsa. Bombardier léger et avion de reconnaissance, il est devenu grâce à sa légèreté l’un des avions les plus rapides au monde – se déplaçant à 30 km/h, plus vite que le célèbre Spitfire, qui est équipé du même moteur. Selon Alistair Hodgson, le conservateur du De Havilland Aircraft Museum, en Angleterre, « les spécialistes de l’histoire militaire rappellent que le Spitfire a gagné la bataille d’Angleterre (Battle of Britain), mais que le Mosquito a remporté la Guerre. » Le design du Mosquito, explique Alistair Hodgson, était totalement top secret, tant et si bien que, au lieu de le construire au sein de son siège principal près de Londres, De Havilland a loué un manoir du XVIe siècle à Salisbury et a déplacé son équipe design dans le plus grand secret. « Une fois sa construction achevée, ils l’ont entièrement démonté avant de le transporter en pièces détachées par camion jusqu’à Londres », poursuit le conservateur du musée. L’Aviator 8 Mosquito Night Flight contient le fameux calibre de chronographe 01 à remontage automatique équipé d’une réserve de marche de 70 heures. La montre est un chronomètre certifié COSC et assure une étanchéité jusqu’à 100 mètres. Le design s’inspire des horloges de bord imaginées par le département Huit Aviation de Breitling dans les années 1930 et 1940, les couleurs rouge et orange présentes sur le cadran rappelant les insignes et motifs du fuselage du Mosquito De Havilland.

Avenger resserre ses rangs

Troisième grand lancement du Sommet Breitling, une collection Avenger remaniée incorporant des éléments de la ligne Colt aujourd’hui abandonnée. Dans la lignée des objectifs établis par Georges Kern à son arrivée, notamment une meilleure lisibilité des collections, la ligne Avenger compte aujourd’hui 14 références – au lieu de 41 précédemment. Malgré cette réduction, Breitling parvient tout de même à proposer un large éventail d’options : Avenger est proposée en trois tailles – 43 mm, 45 mm et 48 mm – munies d’un double fuseau horaire, d’un chronographe ou de trois aiguilles en version automatique, le tout dans une large sélection de couleurs de cadran et de bracelet. La lunette a été redessinée, de nouvelles couleurs font leur apparition, mais le design reste globalement semblable à celui de l’Avenger originale. La typographie est toujours aussi facilement reconnaissable et les ergots placés aux quatre points cardinaux sur la lunette ont également été conservés. Les chiffres arabes, autre emblème de Breitling, rappellent les chiffres marqués au pochoir sur les ponts des porte-avions.

La Breitling Avenger Automatic 45 mm Seawolf remplace la Colt. La gamme de prix de la collection Breitling Avenger va de $ 3'975 à $ 5'835.
La Breitling Avenger Automatic 45 mm Seawolf remplace la Colt. La gamme de prix de la collection Breitling Avenger va de $ 3'975 à $ 5'835.

Pour commercialiser la collection, Breitling a créé une équipe Aviation Pioneers Squad dans le cadre de sa campagne #squadonamission, qui compte parmi ses membres l’astronaute Scott Kelly, Rocío González Torres, commandante dans les forces aériennes espagnoles et première femme espagnole à enregistrer 1’000 heures aux commandes d’un avion de chasse F-18, et Luke Bannister, 18 ans, champion du monde de pilotage de drones.

Haut de page