>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Bulgari : les coulisses du design horloger
Points de vue

Bulgari : les coulisses du design horloger

vendredi, 12 décembre 2014
Par Louis Nardin
fermer
Editor Image
Louis Nardin
Journaliste et consultant

“De l’audace, toujours de l’audace.”

Georges Jacques Danton

« Une montre de qualité concentre de la créativité, des compétences techniques et scientifiques rares, des gestes anciens. Elle touche au désir d’être unique, de se distinguer, d’afficher un savoir, une puissance, un goût. Une montre raconte plusieurs histoires à la fois, dont les détails et les secrets font la saveur. »

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Le grand joaillier a développé un style particulier pour ses collections de montres. Basé sur des lignes pures et une approche rationaliste, il se veut également joyeux et convivial comme les Italiens.

Chez Bulgari, le design horloger se savoure plutôt qu’il ne s’explique. D’où la tâche délicate de cerner un style affirmé depuis l’apparition, notamment, de la « Bvlgari Bvlgari » en 1977. Par chance, Fabrizio Buonamassa, qui dirige le département de design horloger, explique avec finesse les différents ingrédients du style maison, soit une savante alchimie associant rationalité, pureté des formes, intégration des contraintes industrielles, esprit contemporain et ironie italienne.

« Le design horloger de Bulgari obéit aux fondements posés par le design industriel italien, explique Fabrizio Buonamassa. La fonction dicte la forme, les décorations n’existent pas. Il se rapproche en cela du mouvement allemand Bauhaus. La rationalité et la précision des lignes sont donc deux valeurs cardinales qui guident la création de nos montres. Tout doit être utile, fonctionnel et le plus simple possible. En cela, l’architecture est une grande source d’inspiration. Jouer avec des volumes, avec des éléments solides imposés génère de nouvelles formes. Appliqué à l’horlogerie, cela signifie que nous prenons en compte les contraintes liées à la fabrication des pièces. Plus précisément, nous restons fidèles aux formes brutes résultant des processus industriels de production. Par exemple, la forme du bracelet de la Tubogas, qui évoque un tube pour le gaz, reste presque inchangée après fabrication. »

Bulgari Commedia dell'Arte - Brighella
Essence contemporaine

Pour son inspiration, Fabrizio Buonamassa s’appuie naturellement sur l’identité de Bulgari, sa maîtrise des pierres de couleur et son patrimoine joaillier. Mais la place de l’histoire s’arrête là. « Le “vintage”, si populaire aujourd’hui, ne nous intéresse pas, dit-il. Au contraire, les montres Bulgari doivent coller à leur époque, répondre aux besoins des consommateurs et refléter le goût de la marque. Elles se veulent donc contemporaines par essence. De plus, ma mission de designer ne se limite pas uniquement à dessiner des produits mais à capter les besoins et les désirs cachés du public d’aujourd’hui. Parfois, il s’agit d’une utilisation différente d’un objet comme avec la Bvlgari Catene et son bracelet en chaînons. Ou alors d’une nouvelle manière de porter la montre. » Le mélange des époques n’est pas non plus tabou, au contraire. La Commedia Dell’Arte présentée en 2013 intègre par exemple un cadran en émail cloisonné traditionnel dans un boîtier technique et futuriste.

Réaliser un habillage précis requiert autant de savoir-faire qu’une grande complication.
Fabrizio Buonamassa

Pour atteindre le design idéal, la maîtrise technique est parfois poussée à l’extrême. Fabrizio Buonamassa : « Le goût du défi est constant chez Bulgari. Nous n’économisons pas nos efforts pour façonner les pièces jusqu’à obtenir le degré de subtilité et le style désiré. Réaliser un habillage précis requiert autant de savoir-faire qu’une grande complication. La Bvlgari Octo Finissimo Tourbillon l’illustre bien avec son calibre de 1,95 mm d’épaisseur. » Mais pour le designer, l’émotion qui se dégage des montres Bulgari tient également à cette touche d’ironie qu’il défend : « La culture italienne est palpable dans chaque pièce. Nous aimons le dépouillement, mais nous y mettons de la joie et de la convivialité. En d’autres termes, nous nous voulons sérieux mais avec humour. C’est tout le charme italien et il doit transparaître dans nos pièces pour susciter cette émotion unique et indispensable à tout achat d’un produit de luxe. »

Haut de page