>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2021 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Cap sur le Japon avec la Girard-Perregaux 1966 East to West
Nouveautés

Cap sur le Japon avec la Girard-Perregaux 1966 East to West

lundi, 25 janvier 2021
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Avec sa 1966 Est to West, réalisée en collaboration avec le célèbre créateur de streetwear Darren Romanelli alias DRx, Girard-Perregaux célèbre le 160e anniversaire de ses relations commerciales avec le Japon.

En 1860, François Perregaux, le beau-frère de Constant Girard, l’un des fondateurs de Girard-Perregaux, arrive au Japon avec l’objectif avoué de vendre des montres suisses. Il commence par établir un bureau à Yokohama, devenant le premier marchand de montres suisses à s’installer dans le pays. Mais avec un obstacle considérable à surmonter : le pays n’utilisait pas le même système de mesure du temps qu’en Europe, si bien que les montres suisses étaient initialement considérées comme des curiosités. Il persiste néanmoins avec un petit coup de pouce des autorités helvétiques. Quatre ans seulement après son arrivée, la signature d’un traité d’amitié et de commerce entre la Suisse et le Japon ouvre en effet la voie aux exportations d’horloges et de montres suisses vers le pays.

1966 East to West © Girard-Perregaux
1966 East to West © Girard-Perregaux

Dès 1873, les choses vont véritablement commencer à changer avec la construction du réseau ferroviaire nippon et l’adoption du système occidental de mesure du temps. Une magnifique opportunité pour François Perregaux et plus généralement pour les horlogers helvétiques dont les exportations vers le Japon vont connaître un essor significatif. Au fil des ans, François Perregaux a beaucoup voyagé en Asie, non sans revenir inexorablement vers le Japon, son pays d’adoption.

Darren Romanelli
Darren Romanelli

Aujourd’hui encore, Girard-Perregaux entretient des liens étroits avec ce pays. L’an dernier, la Manufacture célébrait ainsi le 160e anniversaire de ses relations commerciales avec le Japon, en lançant la montre 1966 East to West. Ce garde-temps est le fruit d’une collaboration avec Dr Romanelli (DRx), marque de streetwear. La montre East to West de 1966 joue ainsi sur la dualité avec une paire de ciseaux sur le cadran, marque de fabrique de DRx.

Haut de page