>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Ces horlogers qui prennent soin de la Terre
Histoires de montres

Ces horlogers qui prennent soin de la Terre

lundi, 24 avril 2017
fermer
Editor Image
Roberta Naas
Journaliste

“La vie est une question de temps, de ce qu’on en fait et comment on l’utilise.”

Roberta Naas est une journaliste chevronnée dans le monde de l’horlogerie avec plus de 32 années d’expérience à son actif. Elle est également auteure de six livres sur les montres et le temps ainsi que fondatrice de www.atimelyperspective.com.

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

Depuis 1970, le 22 avril est la Journée de la Terre pour de nombreux pays à travers le monde. Actuellement, ils sont près de 200 à participer à cet événement annuel qui rend hommage à notre Terre et à ses ressources. Certains horlogers sont aussi de la partie.

Certains font des efforts de salubrité publique, d’autres participent à des actions écologiques comme la plantation d’arbres ou l’assainissement des plages. Quoi qu’il en soit, pour célébrer nos ressources, et les conserver, il faut aller bien au-delà de ce qui est accompli en une seule journée. Aujourd’hui, les marques horlogères prestigieuses le reconnaissent aussi. Elles sont nombreuses à mener des actions de protection ou de sauvegarde en poussant leurs pas sur le chemin du développement durable.

Certaines grandes marques indépendantes ont créé des fondations pour défendre des causes environnementales, parfois en décernant des récompenses et en accordant des subventions à ceux qui font des recherches ou travaillent dans ce sens. Rolex et Audemars Piguet en font partie. Dans le cadre de son prix à l’esprit d’entreprise, Rolex soutient régulièrement ceux qui agissent en faveur du développement durable. Elle a notamment subventionné des personnes qui en font la promotion en travaillant à travers le monde dans des domaines comme la récupération des eaux de pluie ou la protection des oiseaux et autres espèces menacées. De même, Audemars Piguet joue un rôle de premier plan dans la protection de l’environnement. Via la Fondation Audemars Piguet, la marque s’implique en permanence : préservation de la biodiversité à Madagascar, mise en place de formations dans des exploitations agricoles familiales au Brésil, plantation d’arbres dans le cadre du projet « El Salvador » de One Drop, reconstitution de forêts dans le monde entier…

Rolex
Dans le cadre de son prix à l’esprit d’entreprise, Rolex soutient régulièrement ceux qui agissent en faveur du développement durable.
Des îles Galápagos à la Saxe allemande

Dans le groupe Richemont (qui comprend entre autres membres IWC, A. Lange & Söhne et Jaeger-LeCoultre), certaines marques sont grandement impliquées dans des actions de sauvegarde. Pendant plusieurs années jusqu’au mois dernier, Jaeger-LeCoultre a été partenaire principal du Programme marin du patrimoine mondial de l’Unesco, qui assure la préservation de sites en péril dans le monde. La marque sœur IWC Schaffhausen poursuit sa participation de longue date à la protection des Galápagos en tant que sponsor principal de la Fondation Charles Darwin, qui opère dans l’archipel. Dans cette région, où Charles Darwin a effectué nombre de recherches pour sa théorie révolutionnaire sur l’évolution, on trouve l’une des plus importantes concentrations au monde d’oiseaux, d’animaux et de plantes dont certains n’existent nulle part ailleurs. Malheureusement, des espèces non indigènes menacent l’écosystème, d’où son inscription sur la liste rouge de l’Unesco entre 2007 et 2010, avant que les efforts de l’Équateur ne commencent à porter leurs fruits. IWC apporte son soutien à la recherche scientifique. Elle a même créé des montres Aquatimer dédiées à la Fondation Charles Darwin, à laquelle une partie des bénéfices sont reversés.

IWC Aquatimer Chronograph editions expedition Charles Darwin
IWC Aquatimer Chronograph editions expedition Charles Darwin

La marque allemande A. Lange & Söhne, qui a récemment achevé la construction de sa nouvelle manufacture de pointe, est extrêmement sensible à la préservation des ressources de la Terre. Elle a consacré beaucoup d’argent aux systèmes de chauffage et d’aération, aux programmes de recyclage, etc. Il a fallu en tout près de trois ans pour construire le nouveau complexe qui intègre un système d’énergie géothermique (grâce à une façade double peau) pour assurer la climatisation et une bonne circulation de l’air. Ce qui est devenu la plus grande centrale d’énergie géothermique de Saxe, avec 55 échangeurs de chaleur en profondeur, maintient une température intérieure agréable tout au long de l’année. L’électricité nécessaire au fonctionnement des pompes est écologique – il n’y a donc pas d’émission de CO2.

Audemars Piguet
Via la Fondation Audemars Piguet, la marque s’implique en permanence dans le développement durable. © Audemars Piguet
Des filières responsables

La marque indépendante Chopard, elle-même activement engagée en faveur de pratiques éthiques et responsables, est bien consciente de la nécessité d’appliquer les principes de développement durable dans l’exploitation minière. Elle utilise de l’or éthique, extrait de manière responsable, qui a reçu la certification Fairmined. En 2013, l’entreprise a lancé son « Voyage vers un luxe durable », qui vise à promouvoir de telles pratiques dans la durée. En ce sens, la Maison s’est associée à l’ONG Alliance for Responsible Mining pour permettre à des communautés minières d’Amérique latine d’obtenir la certification Fairmined. À travers son soutien à la production de métaux précieux écologiques et à l’extraction artisanale de l’or, Chopard entend acheter une part importante d’or certifié Fairmined pour fabriquer ses montres et bijoux.

Chopard L.U.C XPS Twist QF Fairmined
Chopard L.U.C XPS Twist QF Fairmined

Il convient de préciser que de nombreuses marques horlogères et joaillières prestigieuses sont membres actifs du Responsible Jewelry Council (RJC). Le RJC est une organisation à but non lucratif qui établit des normes de responsabilité dans l’exploitation minière et certifie les marques qui les respectent. Le Code des pratiques, qui concerne les diamants, l’or, le platine et les métaux associés, recouvre les droits de l’homme, l’impact sur le travail et l’environnement ainsi que les pratiques minières équitables. Pour devenir membre certifié du RJC, il faut avoir subi un audit, réalisé par un tiers indépendant, prouvant la conformité au Code des pratiques. Actuellement, le RJC compte plus de 900 membres issus des univers de l’exploitation minière, de la fourniture de matériaux, des marques et des détaillants. Parmi les marques horlogères certifiées, on trouve, entre autres, A. Lange & Söhne, Baume & Mercier, Bulgari, Cartier, Chopard, Harry Winston, Hermès, Hublot, IWC, Jaeger-LeCoultre, Montblanc, Officine Panerai, Omega, Piaget, TAG Heuer, Vacheron Constantin, Van Cleef & Arpels et Zenith.

Haut de page