>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Changeons d’air : « Va’ pensiero »
Points de vue

Changeons d’air : « Va’ pensiero »

Wednesday, 17 July 2013
fermer
Editor Image
Franco Cologni
Président du Comité Culturel de la FHH

“Le talent nécessite toujours de l’effort, de l’engagement, des heures passées à perfectionner un geste qui devient, jour après jour, un don.”

Entrepreneur dans l’âme, Franco Cologni, pourtant homme de lettres, s’est rapidement lancé dans les affaires pour devenir un personnage clé du groupe Richemont.

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

« Panta rei » (Πάντα ῥεῖ) disait Héraclite : « tout s’écoule ». Et tout change, évidemment. Heureusement, ai-je envie d’ajouter. Car résister au changement signifie en rester automatiquement exclu, demeurer hors du temps. Or, la haute horlogerie, qui est non seulement la gardienne du temps mais aussi sa fille chérie et sa fidèle interprète, fait mieux que suivre les mutations, elle les anticipe et les modèle. En devinant les nouvelles tendances, en imaginant de nouveaux modèles, en gardant en vie une tradition en dialogue incessant avec le futur.

Comme le disait Renzo Piano, le futur est un lieu qui inspire la crainte, mais il est aussi le seul vers lequel nous puissions aller.

Il vaut donc la peine de souligner le renouvellement profond que la Fondation de la haute horlogerie a voulu conférer au site hautehorlogerie.org et à toutes ses composantes en ligne depuis quelques jours.

Nous l’encourageons, car, quand une expérience rencontre le succès, nous avons tendance à nous endormir sur nos lauriers : or, le site de la Fondation, fort de milliers de contacts qualifiés et de contenus de très haute qualité, aurait pu continuer exactement comme avant. Mais il a été décidé de renouveler, de rajeunir, d’inventer de nouvelles voies de communication et de diffusion capables de transmettre nos valeurs de manière plus efficace et plus attrayante, mais sans jamais renoncer à la qualité et à la clarté.

Préserver, promouvoir et protéger les valeurs culturelles de cet univers.

Voilà qui mérite approbation, car c’est un exemple à suivre. Derrière les modifications apportées à notre site se profilent des réflexions et des considérations non seulement esthétiques mais aussi fonctionnelles et culturelles. De nos jours, il n’est pas tellement courant, y compris dans l’univers du luxe, d’assister à des renouvellements d’image qui ne soient pas une simple fin en soi mais qui reposent sur un support de réflexion culturelle approfondie.

Car ce que doit faire la Fondation de la haute horlogerie, c’est ça: préserver, promouvoir et protéger les valeurs culturelles de cet univers, en rendant toujours plus utile et disponible la grande sagesse qui l’innerve.

Les grands supports d’information en vigueur demeurent et deviennent même encore plus lisibles. Les entreprises de prestige continuent à nous aider et à nous soutenir. Les innovations technologiques, les médias sociaux et les supports évolués confèrent plus d’émotion à l’utilisation.

Derrière tout cela, il y a la pensée : une pensée incessante et passionnée qui incite la Fondation à se renouveler pour devenir toujours plus fonctionnelle, plus déterminante et plus utile.

Une vision panoramique qui, je le souhaite, servira à tous ceux qui se focalisent sur leurs secteurs certes nobles mais « particuliers ».

Et puisque tout change, nous chercherons à changer aussi cet « Air du temps » que nous sommes désormais nombreux à percevoir. Par conséquent, nous changerons d’air et de l’« Air du temps » nous passons à « Va’ pensiero », qui, on le sait, est lié à Giuseppe Verdi. Plus qu’à l’actualité, la musique et les textes de « Nabucco » se réfèrent aux valeurs qui fertilisent notre univers, avec des notes et des mots propres à inspirer des réflexions plus générales sur les aspects plus ardus, difficiles, du temps qui court.

Nous espérons que notre « Va’ pensiero » volera toujours sur des « ailes dorées » et qu’il saura donc s’élever pour observer d’en-haut ce qui se passe : une vision panoramique qui, je le souhaite, servira à tous ceux qui se focalisent sur leurs secteurs certes nobles mais « particuliers ».

« Va’ pensiero » vous attend après les vacances que, pour ma part, je passerai sur les pentes et les cols de ma chère Engadine, en attendant de rentrer « sur ma terre natale ».
A bientôt, donc !

Haut de page