>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Chez Roger Dubuis, le temps a des pneus
Evénements

Chez Roger Dubuis, le temps a des pneus

vendredi, 24 novembre 2017
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

À la Dubai Watch Week, Roger Dubuis est venu présenter les liens étroits qui lient désormais la marque avec le sport automobile via ses récents partenariats avec Pirelli et Lamborghini. On se demanderait presque avec quelle clé de contact il faut démarrer son Excalibur !

Désormais, c’est en suivant les senteurs de gasoil, d’huile de moteur et de pneus brûlés par l’asphalte que l’on trouve Roger Dubuis. En d’autres termes, la Maison horlogère a trouvé asile dans un univers où le vrombissement des moteurs est une symphonie pastorale et la vitesse, la dose quotidienne de vitamines servies au petit déjeuner. Pour Roger Dubuis, l’avenir ne saurait plus se concevoir autrement qu’un volant entre les mains. À tel point qu’on se demande comment il en fut autrement. « En 22 ans d’existence, Roger Dubuis n’avait noué aucun partenariat, expliquait Jean-Marc Pontroué, CEO de la marque, rencontré à la Dubai Watch Week. Après l’accord conclu avec Pirelli en début d’année, nous avons signé dans la foulée un partenariat avec Lamborghini, annoncé en septembre. Nous ne pouvions rêver positionnement plus spectaculaire, nous qui sommes une marque à fort contenu mécanique et qui partageons le même esprit de recherche et d’innovation. En conséquence, pas besoin d’expliquer longtemps ces nouvelles alliances, elles découlent presque de sens. »

Jean-Marc Pontroué, directeur général © Roger Dubuis
Jean-Marc Pontroué, directeur général © Roger Dubuis
Une marque « jeune »

Pirelli, fournisseur exclusif de pneus pour Lamborghini comme pour le championnat de formule 1, Lamborghini, le constructeur qui dispose de son propre championnat avec le Super Trofeo dont les différentes éditions couvrent désormais toute la planète, cette âme latine du sport auto a agi sur Roger Dubuis comme un aimant. Raison pour laquelle l’horloger est déjà en train d’en adopter les codes. La Maison va ainsi calquer son calendrier sur celui de la saison des courses automobiles. Elle est également en train de construire un esprit « club » autour de la marque avec un prolongement de garantie à 10 ans à la clé, assorti d’une formule de leasing inspirée du monde automobile. Quant aux événements, que ce soit avec le « concept store » Colette à Paris ou sur la 5e Avenue de New York, ils se veulent « extraordinaires », évidemment animés par ces bolides transalpins chaussés d’escarpins à l’italienne.

Il ne faut pas se leurrer, les millennials sont aussi des gens qui ont de l’argent.
Gregory Bruttin

« C’est vrai que nous sommes une marque de niche, concédait Gregory Bruttin, Directeur de la stratégie produit chez Roger Dubuis. En ce sens, Lamborghini va nous apporter une visibilité de premier plan. Mais nous sommes également une marque de connaisseurs, jeune et créative, qui cherche véritablement à comprendre son client. On parle beaucoup des « millennials » à l’heure actuelle, des jeunes pour qui tout doit aller vite, tout doit être distinctif. Des jeunes qui ne veulent surtout pas porter la montre de leur père. Pour eux, nous sommes capables de réaliser des pièces personnalisées sur l’entier de la gamme. Et nous sommes extrêmement rapides dans la commercialisation des nouveaux modèles qui arrivent sur les marchés quelques semaines après leur présentation. Avec un prix moyen qui oscille autour des 50 000 francs, nous ne sommes certes pas positionnés dans l’entrée de gamme. Mais il ne faut pas se leurrer, les millennials sont aussi des gens qui ont de l’argent. »

Excalibur Spider Pirelli Squelette Automatique © Roger Dubuis
Excalibur Spider Pirelli Squelette Automatique © Roger Dubuis
Excalibur ou rien

Pour leur faire détourner le regard, Roger Dubuis n’a d’ailleurs qu’un seul mot à la bouche : Excalibur, la gamme phare de l’horloger qui représente 80 % des ventes et sur laquelle vont se concentrer tous ses efforts. Avec le nouveau coup de pouce italien. Chez Pirelli, Roger Dubuis a donc trouvé des pneus, ces gommes récupérées sur les voitures victorieuses des grands prix de formule 1 recyclées en bracelets de compétition. Chez Pirelli, Roger Dubuis a également trouvé des couleurs, des couleurs vives venant animer l’arachnide qui sommeille en toute Excalibur Spider. Pour ce qui est de Lamborghini, Roger Dubuis y a déniché du carbone forgé pour ses boîtiers, spécialité du constructeur développée conjointement avec Boeing. La Maison y a aussi puisé une inspiration créative qui a donné naissance à l’Aventador S avec son mouvement à double balancier incliné entourant un « bloc-moteur » calé sur celui de la Lamborghini du même nom.

Excalibur Spider Pirelli © Roger Dubuis
Excalibur Spider Pirelli © Roger Dubuis

« De prime abord, le fait d’utiliser de vieux pneus peut faire sourire, poursuivait Gregory Bruttin, mais c’est sous-estimer l’impact de la course automobile. Sans compter que les touches de couleur Pirelli sont très bien appréciées. Ce partenariat prend ainsi tout son sens pour soutenir les gammes existantes de Roger Dubuis. Quant à Lamborghini, le constructeur nous donne accès à sa technologie et ce, sans aucune retenue, car nous ne sommes clairement pas actifs sur les mêmes marchés. Pour ce qui est de la recherche et développement comme du design, nous sommes encore au début du processus, mais il est d’ores et déjà évident qu’il va contribuer au développement produit, jusque dans la conception du mouvement. » Le mariage est d’ailleurs à ce point consommé que Roger Dubuis a déjà jeté son dévolu sur des « influenceurs » qui ont une Lamborghini tatouée sur le cœur. Dans la foulée, les deux modèles présentés à Dubai en avant-goût du Salon International de la Haute Horlogerie étaient d’évidence une Excalibur Spider Pirelli Squelette Automatique aux touches de blanc éditée à 88 exemplaires et une Excalibur Aventador S carbone et or rose éditée à 63 exemplaires. Combien de places dans une Lamborghini ?

Haut de page