>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Corum Admiral’s Cup Legend 42 Flying Tourbillon
Nouveautés

Corum Admiral’s Cup Legend 42 Flying Tourbillon

mercredi, 7 janvier 2015
Communiqué de presse
fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Depuis ses débuts en 1955, Corum s’est toujours distingué par ses créations exceptionnelles, façonnées autour d’idées anticonformistes. Afin de célébrer son 60e anniversaire en 2015, Corum s’est inspiré de ses principes fondateurs, et a créé une montre qui réinvente en profondeur les complications emblématiques de la haute horlogerie tout en faisant la part belle à la fonctionnalité.

Mécanisme conçu au XIXe siècle afin d’améliorer la précision des montres, le tourbillon symbolise aujourd’hui l’ingéniosité suisse en matière de micromécanique, mais aussi certainement la complication horlogère la plus prestigieuse. Cependant, le tourbillon est un élément aussi rare que précieux dans l’univers de l’horlogerie. Corum a conçu l’Admiral’s Cup Legend 42 Flying Tourbillon, véritable défi face à la sagesse conventionnelle.

Montre de haute horlogerie finement travaillée, à la fois robuste et pratique, l’Admiral’s Cup Legend 42 Flying Tourbillon est un véritable chef-d’œuvre. Cette montre est tout simplement conçue pour le plaisir d’être portée au poignet… jour après jour.

La cage du tourbillon est montée sur des roulements à billes en céramique surdimensionnés, conférant à l’ensemble une grande solidité. Le pont et la platine du mouvement sont en acier inoxydable et non en cuivre, matériau plus courant mais moins rigide. L’acier, grâce à sa rigidité et sa solidité, a rendu possible le superbe effet visuel offert par le tourbillon, lequel semble flotter au-dessus du mouvement, à la vitesse d’un tour par minute.

Les extrémités de la platine et du pont étant situées à 4 et 8 heures, de chaque côté du mouvement, le tourbillon semble comme suspendu dans le vide. Ce tourbillon est, en réalité, relié au mouvement par deux bras étroits en acier, eux-mêmes solidaires de la cage.

La platine, avec son grainage régulier fin, est visible à travers le cadran en saphir fumé, orné du logo Corum galvanisé en or rouge à 9 heures. Ce même logo est surmonté de l’affichage rétrograde de la date, en forme d’éventail. Centrée sur une came en escargot (qui contrôle la fonction rétrograde), l’aiguille de la date saute d’un jour à l’autre, selon un mouvement vif. Une fois le 31e jour atteint, l’aiguille revient au 1er jour et entame un nouveau mois.

Le mécanisme est largement visible depuis le dos de la montre, à travers un fond en saphir. Le traditionnel rotor complet pouvant entraver l’observation du tourbillon, le calibre CO 016 est doté d’un micro-rotor orné de la clé Corum en or rouge 18 carats.

D’un diamètre de 17 mm seulement, ce micro-rotor offre une efficience de remontage de 2, soit une autonomie complète de 72 heures du ressort moteur, ce qui constitue un exploit technique majeur – le micro-rotor entraînant aussi bien le mouvement que la rotation de la cage du tourbillon.

 

La beauté de l’Admiral’s Cup Legend 42 Flying Tourbillon se retrouve dans ses moindres détails, à l’image des vis du balancier (composant traditionnel de la haute horlogerie, qui optimise la répartition du poids vers l’extérieur) ou des aiguilles des heures et des minutes, facettées, ajourées et dorées. Savant mélange de sophistication et de fonctionnalité, les aiguilles en or rouge affichent l’heure en toute élégance à travers un cadran en saphir gris fumé.

Le tour d’heures et ses 12 pavillons nautiques incarnent cependant à la perfection toute l’histoire de l’Admiral’s Cup. Les fanions, qui servent d’index, rappellent discrètement tout l’héritage nautique de l’Admiral’s Cup.

La lunette dodécagonale de la boîte en or rouge, quant à elle, fait écho aux 12 pavillons nautiques. La boîte, d’un diamètre de 42 mm et épaisse de 13 mm seulement, est un modèle d’élégance et de robustesse, et offre une étanchéité jusqu’à 50 m.

Haut de page