>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

De l’or rose pour la Breguet Marine Tourbillon Équation...
Nouveautés

De l’or rose pour la Breguet Marine Tourbillon Équation Marchante 5887

mardi, 31 mars 2020
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

La Marine Tourbillon Équation Marchante 5887 conjugue esthétique sportive et mouvement à complications aux finitions raffinées. La Maison Breguet décline ce modèle en or rose avec un cadran en or de couleur ardoise.

En créant la Marine Tourbillon Équation Marchante 5887, Breguet a entrecroisé trois fils directeurs de son histoire. En premier lieu, sa légitimité à produire un tourbillon, une invention brevetée par son fondateur Abraham-Louis Breguet en 1801. Ensuite, son héritage en matière de montres à complications avec un modèle qui accueille, en plus d’un tourbillon de dernière génération, un quantième perpétuel et une indication de l’équation du temps. Sa collection Marine enfin, rappelant qu’en 1815, le roi Louis XVIII nommait Abraham-Louis Breguet Horloger de la Marine Royale.

Marine 5887 or rose © Breguet
Marine 5887 or rose © Breguet

La Marine Tourbillon Équation Marchante dispose de deux aiguilles des minutes, une pour l’heure civile, l’autre pour l’heure solaire. L’équation marchante de cette montre Marine est associée à un calendrier perpétuel. Il tient compte des irrégularités du cycle du calendrier sur quatre ans, des mois de 30 ou 31 jours et des mois de février de 28 ou 29 jours dans le cas d’une année bissextile. Le mouvement de ce modèle Grande Complication est une déclinaison du calibre extra-plat 581 à remontage automatique doté d’un tourbillon. Les notions de base enracinées dans le brevet d’Abraham-Louis Breguet demeurent inchangées : les éléments de régulation de la montre, balancier, spiral et échappement, sont placés à l’intérieur d’une cage qui réalise un tour par minute équilibrant ainsi les écarts de marche dus aux forces gravitationnelles. Les technologies modernes ont joué un rôle important dans la conception de ce tourbillon car sa cage est en titane et le spiral ainsi que la roue d’échappement sont en silicium.

Haut de page