>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2021 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Des tourbillons automatiques de caractère chez Richard Mille
Nouveautés

Des tourbillons automatiques de caractère chez Richard Mille

lundi, 14 juin 2021
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Les deux modèles RM 74-01 et RM 74-02 proposent les calibres tourbillons automatiques maison CRMT6 et CRMT5 avec boîtiers en Cermet gris et Carbone TPT® Or, matériaux exclusifs à Richard Mille en horlogerie.

Singulièrement séduisantes et techniquement complexes, les Tourbillons Automatiques Maison offrent deux nouvelles versions du calibre automatique tourbillon manufacture. Ces deux modèles de caractère, dotés d’un même cœur ultra squeletté, se distinguent aussi par les matériaux utilisés pour leurs boîtiers ainsi que par leur esthétique. Des faux jumeaux aux personnalités uniques.

La RM 74-01, proposée en Cermet gris, est dotée d’une remarquable résistance à la corrosion et aux rayures, ce qui en fait un allié idéal pour le boîtier. Ce dernier combine la légèreté du titane avec la dureté de la céramique et est constitué d’une matrice métallique de zircone alliée à des renforts en céramique haute performance. La dureté de ce matériau est comparable à celle du diamant. Il aura fallu de longues années de développement aux équipes Richard Mille ainsi qu’au groupe IMI, spécialisé dans les microtechniques, pour concevoir ce matériau ainsi que pour obtenir cette spécifique teinte grise aux reflets métalliques. Réalisés en titane grade 5, la carrure ainsi que les ponts et platine du mouvement viennent harmonieusement sublimer la construction de la boîte.

RM 74-01 © Richard Mille
RM 74-01 © Richard Mille

La RM 74-02 est habillée d’un autre matériau exclusif à Richard Mille en horlogerie, le Carbone TPT® Or. Le défi technologique résidait cette fois dans l’alliage inédit d’un matériau composite (le Carbone TPT®) avec un métal précieux (les feuilles d’or). Le résultat de plusieurs années de recherche. Composant horloger dont la résistance n’a d’équivalent que sa légèreté, il crée une saisissante opposition entre brillance de l’or et matité du carbone. Sa silhouette est parsemée de filets d’or jaune 24 carats dont l’éclat se prolonge sur sa platine et carrure en or rouge satinée avec ses piliers polis et également sur sa couronne cerclée d’or jaune.

RM 74-02 © Richard Mille
RM 74-02 © Richard Mille

Au cœur de ces deux modèles s’animent les calibres maison CRMT6 pour la RM 74-01 et CRMT5 pour la RM 74-02. Les matériaux utilisés pour la platine et les ponts sont le titane grade 5 traité PVD par électroplasma pour la première et en or rouge ainsi qu’en or jaune pour la seconde. Les mouvements battant au rythme d’un régulateur tourbillon avec balancier à inertie variable, l’énergie constante de leur barillet à remontage rapide se diffuse délicatement dans les rouages à profil de développante pour 50 heures de bal mécanique. Tous deux puisent leur énergie d’un rotor à géométrie variable permettant de personnaliser chaque montre et son remontage au profil de son propriétaire.

Haut de page