>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Deux nouvelles Portugieser au classicisme affirmé chez...
Nouveautés

Deux nouvelles Portugieser au classicisme affirmé chez IWC Shaffhausen

vendredi, 15 juin 2018
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

La manufacture de Schaffhouse introduit pour la première fois une version à calendrier perpétuel et boîtier en platine au sein de sa collection Portugieser. Autre nouveauté dans la gamme, une déclinaison acier et cadran argenté du modèle automatique.

La Portugieser Calendrier Perpétuel (réf. IW503406) est la première montre de la ligne Portugieser à arborer un calendrier perpétuel et un boîtier en platine. Le platine est, par nature, extrêmement résistant à la corrosion et hypoallergénique. Grâce à sa densité importante, il est également particulièrement robuste et durable. Le boîtier en platine blanc-gris étincelant s’accorde parfaitement avec le cadran argenté ainsi qu’avec les aiguilles et appliques rhodiées. Le modèle abrite en son cœur le calibre manufacture IWC 52615. Le dispositif de remontage Pellaton, doté de composants en céramique pratiquement inusables, offre une réserve de marche de sept jours grâce à une masse oscillante en or rouge massif 18 carats. Un fond transparent en verre saphir permet d’admirer le mouvement méticuleusement décoré.

Portugieser Calendrier Perpétuel (réf. IW503406) © IWC
Portugieser Calendrier Perpétuel (réf. IW503406) © IWC

Le protagoniste sur le cadran de cette montre est incontestablement le calendrier perpétuel. Développé dans les années 1980 par Kurt Klaus, le mécanisme – composé d’environ 80 pièces – indique la date, le jour de la semaine, le mois, la phase de lune et l’année en quatre chiffres. Il se règle très facilement par le biais de la couronne. Bien entendu, le mécanisme distingue les différentes durées des mois ainsi que les années bissextiles – il est conçu pour fonctionner jusqu’en 2100 sans aucune correction. Cette variante de calendrier propose un double affichage des phases de lune qui permet d’afficher en miroir les différents cycles lunaires dans les hémisphères nord et sud. Grâce à un démultiplicateur, l’affichage est si précis qu’il ne s’écarte de la course effective du satellite naturel de la terre que d’un jour en 577,5 années.

IWC présente par ailleurs une Portugieser Automatic (réf. IW500712) dotée d’un boîtier en acier inoxydable avec un cadran argenté et des aiguilles rhodiées. Cette variante met particulièrement en valeur les chiffres arabes posés en applique, la minuterie chemin de fer ainsi que les fines aiguilles feuilles. Le calibre manufacture IWC52010 bénéficie d’un dispositif de remontage Pellaton avec des composants en céramique. La masse oscillante, décorée d’un médaillon en or 18 carats, garantit une réserve de marche de sept jours.

Haut de page