>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Deux roues pour un cadran
Histoires de montres

Deux roues pour un cadran

Friday, 03 June 2016
fermer
Editor Image
Daniel Walpole
Planneur stratégique chez RE-UP

“La connaissance parle, mais la sagesse écoute.”

Jimi Hendrix

S’imprégner de culture et de créativité.

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

De la montre suisse à l’univers vrombissant de la moto, il n’y a qu’un pas. Entre précision et mécanique de pointe, les horlogers taillent la route de la performance. Deux roues, une note de rock ‘n’roll, du sport, de la technique… Ces modèles vont faire chauffer l’asphalte !

S’il serait d’actualité de parler des relations que l’industrie horlogère entretient de longue date avec la formule 1, comme nous l’a rappelé le récent Grand Prix de Monaco, nous avons choisi de nous intéresser à un sport mécanique qui, bien que fascinant, est plus rarement associé aux montres. Imaginez simplement que vous conduisez une Triumph TR5 Trophy à travers l’Amérique (en écoutant la bande-son du film Easy Rider) avec une montre suisse d’avant-garde trônant à votre poignet.

C’est le genre d’aventure qui plairait ou aurait certainement plu à David Beckham, Ewan McGregor et (évidemment) Steve McQueen – trois adeptes de la moto attirés par les montres de luxe. Cela n’a rien d’exceptionnel : montres et motos ont beaucoup de points communs. Non seulement ce sont deux produits qui réclament travail de précision et ingéniosité mécanique, mais il s’agit également d’objets intimes que leurs propriétaires affectionnent particulièrement. Même si la tendance est encore limitée, on compte un certain nombre de marques horlogères qui se laissent tenter par l’intégration du style de vie et de la culture des motards dans leur univers.

Les montres qui adoptent une esthétique rebelle, du type « ça passe ou ça casse », gagnent en présence et en importance.
Inspirée par la vie à moto

À Baselworld cette année, Zenith a présenté sa Pilot Café Racer, qui trouve naturellement sa place dans la collection emblématique Heritage. Cette nouveauté a été directement inspirée par les motos britanniques de style Café Racer. Ces motos légères, optimisées pour gagner en vitesse et en maniabilité, devinrent très populaires auprès des Rockers et des Ton-Up Boys, représentants d’une contre-culture dans les bouillonnantes années 1960.

Zenith Heritage Pilot Café Racer
Zenith Heritage Pilot Café Racer

Cette création de style vintage, de 44 mm de diamètre, affiche l’heure via de grands chiffres arabes beiges et des aiguilles facettées sur un cadran ardoise grené à reflets changeants, passant du gris franc au vert olive en fonction de l’éclairage. Présentée sur un bracelet en nubuck huilé vert, la montre d’apparence un peu rugueuse et vieillie adopte clairement l’esprit motard, avec plus d’audace qu’un modèle standard inspiré par la F1. Si l’on tient compte du motif tête de mort qui se révèle parallèlement de plus en plus tendance dans l’horlogerie, on peut dire que les montres qui adoptent une esthétique rebelle, du type « ça passe ou ça casse » inhérente au monde de la moto, gagnent en présence et en importance.

HYT Skull Maori
HYT Skull Maori
Sur les circuits avec Jaeger-LeCoultre

Quand on adhère à la culture « motard », ce n’est pas toujours pour le côté rebelle prôné dans Easy Rider ou L’Équipée sauvage. Il y a quelques années, la marque emblématique de l’horlogerie suisse Jaeger-LeCoultre a collaboré avec le prince du Moto GP Valentino Rossi – pilote qui partage son engagement envers la qualité, l’excellence et la perfection – pour lancer une ligne de montres Master Compressor en éditions limitées. La plus célèbre est la Master Compressor Extreme W-Alarm, modèle très rare dont le cadran reflète directement la moto personnelle de Valentino Rossi et qui fait grand usage du jaune vif, symbole de la fascination exercée par les sports mécaniques de l’extrême, notamment à travers le bracelet en caoutchouc. Comme l’a déclaré Valentino Rossi : « L’extrême représente la limite que chacun cherche à atteindre quand il doit donner le meilleur de lui-même ou de sa machine. » Un concept qui, semble-t-il, n’est pas si éloigné de la mentalité de Jaeger-LeCoultre.

Jaeger-LeCoultre Master Compressor Extreme W-Alarm
Jaeger-LeCoultre Master Compressor Extreme W-Alarm
Quand les horlogers s’associent aux fabricants de motos

De la même manière qu’ils s’associent avec les sports mécaniques ou les marques automobiles, les horlogers se tournent parfois vers les meilleurs fabricants de motos. Le partenariat signé en 2011 entre Tudor et Ducati a engendré, peu après, le lancement du chronographe Fastrider. En 2015, Tudor a relancé la ligne avec la Fastrider Black Shield en noir et blanc mat, directement inspirée par la nouvelle moto sportive et néanmoins élégante Ducati XDival. Cette montre audacieuse, avec juste ce qu’il faut de style, ne demande qu’à faire partie d’un look cuir noir, éventuellement avec quelques tatouages sur l’avant-bras.

Romain Jérôme H9C-DNA
Romain Jerome H9C-DNA © STEMUTZ.COM

Ce style correspondrait également à la H9C-DNA de Romain Jérome, présentée en 2014). Née de la collaboration avec HardNine Chopper, et proposée en exclusivité lors de l’achat d’une moto customisée par Danny Schneider, la H9C-DNA est tout simplement saisissante avec sa lunette en or rose et sa tête de mort violet vif peinte à la main, avec une peinture métallisée unique, au centre du cadran.

Romain Jérôme H9C-DNA
Romain Jerome H9C-DNA

Dans le passé, nous avons également vu Bremont, qui place la philosophie, l’héritage et la passion au-dessus de tout, travailler avec la marque emblématique de motos britanniques Norton pour développer une série limitée de montres inspirées par le design de la Commando 981. Par ailleurs, JeanRichard s’est associée à MV Augusta pour produire deux séries limitées de chronographes Chronoscope Brutale et une série limitée de motos dépouillées JeanRichard Brutale. Les multiples manières de faire de la moto offrent de nombreuses opportunités aux horlogers qui souhaitent exprimer leur créativité et s’approprier les propos de Hunter S. Thompson : « Plus vite, plus vite, jusqu’à ce que le plaisir de la vitesse l’emporte sur la peur de la mort. »

Haut de page