>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Dialumen redonne vie aux pierres
Economie

Dialumen redonne vie aux pierres

lundi, 04 juillet 2011
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture
D

Pendant longtemps, l’éclairage a été par trop négligé dans la présentation des parures joaillières. La technologie LED apporte aujourd’hui une solution d’avenir. Foi de Dialumen, qui s’en est fait sa spécialité.

Pour qui vient de suivre le dernier Festival de Cannes et ses désormais célèbres montées d’escalier où les stars féminines scintillent de mille feux sous le soleil palissant de ces fins d’après-midi méditerranéens, l’envie de retrouver ce petit pincement au cœur lorsqu’il s’agit de choisir une parure joaillière est certainement programmée. Las, en boutique, l’effet n’est plus le même. Les pierres sont certes aussi belles qu’espéré mais pour ce qui est du scintillement qui donne cet indispensable supplément de vie, la magie n’opère pas. C’est à partir de ce constat que Dialumen a travaillé.

Révéler les beautés de ce monde

« Le vrai problème de la branche, c’est en effet l’éclairage, explique Cyril Pilet, vice-président de Dialumen. Notre projet est né de cette frustration des horlogers et joailliers en termes de lumière. Car si un bijou ou un collier prend toute sa dimension lorsqu’il reflète les éclats du soleil, placé dans un présentoir sous un spot halogène, il devient vite beaucoup plus terne, presque sans âme. » Pour Dialumen, la technologie LED a été la réponse. Ces diodes électroluminescentes, considérées comme une technologie d’avenir, permettent en effet de recréer un environnement où la lumière reprend sa place première comme révélateur des beautés inhérentes à ce bas monde.

Dialumen redonne vie aux pierres

Une mise en scène cruciale

Il aura fallu pas moins de deux ans de développement à Dialumen pour mettre au point son système d’éclairage LED destiné aux horlogers et joailliers. En 2010, l’entreprise établit ses premiers quartiers à Baselworld : premier banc d’essai, premiers contacts, premiers succès. Un an plus tard, à Baselworld 2011, des joailliers comme Dehres, Pluczenik, Segelson, Gembel ou Busatti ont fait confiance à Dialumen, qui propose désormais des éclairages statiques ou mobiles, accompagnés de lampes de table pour ne pas dérouter le client lorsque la pièce est présentée hors de son écrin. « L’éclairage a toujours été le parent pauvre de cette industrie, poursuit Cyril Pilet. Quand on réalise des parures qui se chiffrent en millions, la mise en scène est cruciale. »

Fallait-il une confirmation sur le sujet ? Conclusion de Cyril Pilet : « Nous sommes allés au dernier Salon JCK de Las Vegas avec l’impression que les Américains nous étaient largement supérieurs. Nous avons simplement constaté que nous avions plusieurs longueurs d’avance sur le sujet. » Avec un réseau de distribution en train de se mettre en place et des contrats qui décollent, Dialumen voit l’avenir en… lumière.

Haut de page