>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Dubai, Mecque horlogère
Evénements

Dubai, Mecque horlogère

vendredi, 18 novembre 2016
Fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

Pour sa deuxième édition, la Dubai Watch Week est restée fidèle au concept qui a fait son succès. Organisée par le détaillant émirati Ahmed Seddiqi & Sons, la manifestation cultive sa vocation non commerciale de plate-forme privilégiée pour amateurs d’une horlogerie d’exception. Une trentaine de marques leur ont donné rendez-vous.

Plus qu’un débarquement, c’est une véritable invasion. Pour sa « Semaine horlogère » débutée le 15 novembre dernier, Dubai hissait le pavillon de l’horlogerie suisse avec une trentaine de marques venues se ranger sous la bannière. Pour l’occasion, The Dubai Mall, le plus grand centre commercial au monde avec ses 1 200 boutiques et 200 restaurants qui accueillent 80 millions de personnes par an, avait également adopté les couleurs de la mesure du temps. Et pour cause, Ahmed Seddiqi & Sons, organisateur de la manifestation et détaillant incontournable des Émirats arabes unis pour représenter une soixantaine de marques dans 65 points de vente, occupe une place de choix dans les « avenues » horlogères de ce temple de la consommation. Impossible pour les visiteurs comme pour les classes d’écoliers qui se pressent vers l’aquarium ou la patinoire (de glace évidemment…) de manquer les affiches de montres format panoramique qui trônent comme autant de sphinx de part et d’autre de l’entrée monumentale du centre.

Dubai Watch Week 2016
Dubai Watch Week 2016

C’est que le Dubai Mall a également été choisi comme l’un des hauts lieux de cette Dubai Watch Week pour abriter deux expositions horlogères. La première, « 24 heures dans la vie d’un coucou suisse », mise sur pied par la Haute École d’Art et de Design de Genève, revisite de manière iconoclaste les valeurs de cet emblème du folklore helvétique. Déjà présentée au Salon International de la Haute Horlogerie de Genève en début d’année, elle n’a pas manqué, lors de la visite inaugurale, de susciter l’intérêt de la famille Seddiqi, peu habituée jusqu’ici à un tel agencement de rouages. Pour se rassurer quant aux valeurs immémoriales de l’horlogerie, le visiteur pouvait ensuite prendre le chemin de « La Conquête du Temps », deuxième exposition orchestrée, celle-là, par la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH), qui retrace l’évolution de la mesure du temps, des premiers cadrans solaires portatifs aux chefs-d’œuvre contemporains. Pour y contribuer, la famille Seddiqi a d’ailleurs mis à disposition des pièces historiques de sa propre collection, soit des modèles expressément développés pour quelques-unes des figures politiques marquantes du Moyen-Orient.

Dubai Watch Week 2016
Dubai Watch Week 2016
Un marché en croissance

Si la Dubai Watch Week fait la part belle aux expositions, et notamment celle du Grand Prix d’Horlogerie de Genève avec les pièces gagnantes de la toute récente édition 2016, c’est que les organisateurs ont pris le parti, dès l’an dernier, d’en faire un rendez-vous non commercial destiné essentiellement à faire (mieux) connaître les arcanes de la profession. Question d’apporter aux amateurs les informations utiles et nécessaires à la compréhension des caractéristiques de la belle horlogerie. Au programme, on trouve ainsi toute une série de master classes conduites par un horloger permettant aux participants de plonger au cœur d’un calibre et de quelques-uns de ses secrets. Au programme également, des ateliers de démontage et remontage d’un mouvement mécanique tenus par les experts de la FHH. Au programme enfin, un cycle de conférences-débats portant sur des thèmes aussi variés que l’évolution d’une marque, les défis du détaillant ou l’économie créative. Nouveauté de cette deuxième édition : des rencontres donnant aux Maisons l’opportunité de présenter les pièces ou collections spécialement développées pour l’occasion, des pièces donc destinées au marché émirati. À noter enfin, la vingtaine de mini-stands dévolus autant à des Maisons « installées » comme Baume & Mercier, Bulgari, Chopard, Hublot, IWC ou Panerai qu’à des créateurs indépendants au rang desquels Moritz Grossmann, Romain Gauthier, MB&F ou Manufacture Contemporaine du Temps.

Dubai Watch Week 2016
Dubai Watch Week 2016

La particularité de cette Dubai Watch Week, qui prend ses aises dans plusieurs galeries d’art contemporain du Dubai International Financial Center pour une symbiose des plus réussies, tient également au fait que les Maisons n’ont pas dévolu cette évangélisation horlogère à leurs « seconds couteaux », bien au contraire. En d’autres termes, tous les patrons et créateurs sont là, heureux de partager avec leurs pairs et d’être sollicités par les amateurs. On ne saurait ignorer que la présence de certains n’est pas étrangère à leurs vœux d’être représentés par Ahmed Seddiqi & Sons dans la région, ni que certains autres profitent de cette semaine pour organiser des rencontres en petits cercles privés, ne serait-ce que pour entretenir la flamme des collectionneurs. Il n’en reste pas moins que tout le monde joue le jeu. Mais peut-être bien aussi parce que le marché émirati le vaut bien pour être l’une des rares grandes destinations horlogères suisses encore en croissance depuis le début de l’année avec un sursaut de 1,5 %, en compagnie du Royaume-Uni grâce au Brexit (+ 4 %) et de la Corée du Sud (+ 5,7 %).

Haut de page
SIHH
SIHH 2016 : 24 heures dans la vie d’un coucou suisse - HEAD Genève
mardi, 19 janvier 2016
 
1 min de lecture
HYT H1 Colorblock
Regards de connaisseurs
HYT, quid du temps liquide
lundi, 26 juin 2017
Luc Debraine
7 min de lecture
4
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5