>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Ecoutez, elle n’a rien à voir !
Nouveautés

Ecoutez, elle n’a rien à voir !

Tuesday, 22 March 2016
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Conçue selon une démarche révolutionnaire, la Breguet Tradition Répétition Minutes Tourbillon 7087 parvient à produire un son prédéterminé. Résultat : elle sonne avec une pureté et une tonalité inédites.

Plus qu’un garde-temps à grandes complications, la Tradition Répétition Minutes Tourbillon 7087 est un concentré d’innovations. Pour créer cette pièce d’exception, les ingénieurs de la Maison Breguet se sont consacrés à la recherche scientifique et n’ont abordé qu’au cours d’une seconde étape les composants indispensables à la production du son. En recourant à des synthétiseurs spécialement développés, ils ont expérimenté plus de 200’000 combinaisons de fréquences qu’ils ont ensuite classées en familles selon des critères psycho-acoustiques. Ces sons ont été écoutés et évalués afin de déterminer la combinaison répondant au mieux aux objectifs de développement. Le choix issu de ce processus de sélection a ensuite piloté le développement et la construction de la pièce. Cette démarche révolutionnaire, associée à la compréhension et la maîtrise des paramètres qui interviennent dans la production du son, a défini le choix de chaque aspect du garde-temps, des innovations intégrées à la forme des composants. La Tradition Répétition Minutes Tourbillon peut s’enorgueillir de six nouveaux brevets et de cinq éléments constitutifs majeurs qui n’ont jamais existé précédemment dans un mécanisme de montre à répétition minutes.
Au-delà de ces caractéristiques techniques exceptionnelles, la Tradition Répétition Minutes Tourbillon 7087 est aussi un hommage à la longue histoire de Breguet. Elle est donc naturellement dotée d’un tourbillon, dont le remontage automatique se fait grâce à une masse oscillante en platine située en périphérie du calibre. L’activation de la sonnerie, généralement effectuée à l’aide d’une gâchette, se fait ici par une simple pression sur un poussoir à baïonnette. L’énergie requise est délivrée à la répétition par l’entremise d’une chaîne. Ce mode de transmission rappelle celui de la célèbre montre de poche N°160, réalisée pour la reine de France Marie-Antoinette et rééditée par Breguet en 2008.

Haut de page