>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Entretien avec « A Dutch Wrist » : l’ascension du...
Points de vue

Entretien avec « A Dutch Wrist » : l’ascension du chronographe

jeudi, 14 septembre 2017
fermer
Editor Image
William McNish
Planneur stratégique chez RE-UP

“Il n’y a rien d’aussi beau que l’étincelle qui brille dans les yeux d’une personne à l’énoncé d’un sujet qui la passionne !”

Une étincelle novatrice doublée d’un esprit analytique : le duo gagnant !

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture
Mischa

Mischa

  • Marketeer
  • 31 ans
  • Pays-Bas

Le compte Instagram de Mischa, intitulé "A Dutch Wrist" (ou en français "Un Poignet Néerlandais"), lui permet de combiner deux passions : la photographie et la Haute Horlogerie.

A Dutch Wrist partage des clichés qui présentent les montres de façon détaillée, en mettant en valeur certains élément techniques. Un moyen aussi pour Mischa de rencontrer d'autres passionnés et collectionneurs à travers le réseau social.

Lire plus
Parlez-nous de vous, comment êtes-vous entré dans le monde de la Haute Horlogerie ?

Bonjour et merci de me donner l’opportunité de partager un peu de moi avec vous. C’est merveilleux de voir que mon compte Instagram (@adutchwrist), qui combine mes passions pour la photographie et les montres, me permet de rencontrer d’autres collectionneurs enthousiastes.

J’ai 28 ans et je suis passionné de montres depuis mon plus jeune âge. J’ai acheté ma première montre à 13 ans. Je la possède d’ailleurs toujours et elle fonctionne ! J’en ai collectionné plusieurs jusqu’à en avoir une vingtaine. Elles étaient de diverses marques, des marques de prêt-à-porter comme Armani ou Massimo Dutti, mais aussi des Breil et Seiko. Il y a trois ans, j’ai acheté ma première montre un peu plus « sérieuse », une Tag Heuer Carrera Calibre 16. Je l’ai gardé durant plusieurs mois, avant de m’intéresser à la Tudor Black Bay, un véritable coup de cœur. L’achat m’a fait un peu mal au début et puis la joie d’en être propriétaire a pris le dessus !

Quelle est ta montre chronographe préférée ?

J’en possède deux. La Omega Speedmaster Professional « Moonwatch » 2017 avec verre hésalite et calibre 1861 (ref. 311.30.42.30.01.005) et une Breitling Chronomat GT de 1999.

Dans ma propre collection, la Speedy est sans aucun doute ma préférée. Mais de tous les chronographes existants, le Saint Graal est pour moi la Patek Philippe 5170G-001. Son élégance, sa simplicité et son cadran épuré, rendent cette montre parfaite. Qui sait, peut-être qu’un jour, je serais capable de m’en offrir une. Avis aux lecteurs : n’hésitez pas à faire un don pour la bonne cause !

Que pensez-vous du chronographe en comparaison avec d’autres complications ?

Je pense que le chronographe est une complication horlogère qui a perdu de son importance avec l’émergence de la technologie. Je pense être l’un des seuls à encore préférer utiliser le chrono de ma montre plutôt que mon iPhone. Je l’utilise même pour dire à ma copine qu’elle me parle depuis 6 minutes et 32 secondes, sans avoir réalisé que je ne l’écoutais pas !

Mais pour répondre à la question, je pense que les seules complications que les gens utilisent sont la date et un second fuseau horaire. On sait pertinemment quel jour de la semaine nous vivons, peu importe la position de la lune, et nous avons arrêté de porter nos montres dans la poche du gilet depuis longtemps. Il n’est donc pas nécessaire de lutter contre la force gravitationnelle non plus. C’est pourquoi, on adore les complications pour ce qu’elles sont : des mécanismes incroyablement compliqués à réaliser, faits main et intégrés dans une montre. Tant que vous n’êtes pas un plongeur, pas besoin d’une lunette sur votre Submariner non plus. Même si nous apprécions les complications, nous adorons surtout les regarder. Elles rendent les montres d’autant plus spéciales.

Si je devais choisir une complication pour ses fonctionnalités, ce serait un quantième ou un second fuseau horaire. C’est idéal pour les gens qui travaillent dans différentes zones ou voyagent beaucoup. Pourtant, je possède deux chronographes ! (rires) 

 A votre avis, qu’est-ce qui fait le succès des chronographes ?

Je pense que le chronographe est populaire vu son importance historique, combinée au fait que certains designs ne seraient rien sans cette complication. Vous imaginez une Daytona sans chronographe ? Ou une Speedmaster ? C’est impossible.

Malheureusement, ou fort heureusement, c’est selon, de nombreux consommateurs n’ont aucune idée de ce qu’est un chronographe. Beaucoup tombent amoureux du design de ces montres qui ont l’air plus « cool » et plus sportif que n’importe quelles autres. La question est difficile car plusieurs facteurs entrent en ligne de compte.

Pensez-vous que les chronographes sont populaires pour leurs fonctionnalités ou simplement pour leur esthétique ?

J’opterai pour la seconde option. Je ne connais personne qui utilise un chronographe pour calculer sa vitesse au volant. Donc, c’est forcément pour des questions esthétiques.

Quel est votre premier choix pour une montre de jour ?

Mon « inséparable », c’est ma Breitling Chronomat GT. Elle peut prendre un ou deux coups mais elle n’est jamais endommagée car elle est protégée par 4 renforts. Elle a plus de 17 ans mais paraît toujours aussi cool.

Une montre de soirée ?

Je suis obligé de choisir la Speedmaster, de préférence sur un bracelet fait à la main Classic DeGriff. Portée avec un costume bleu, c’est la combinaison parfaite. J’ai plusieurs photos avec ce bracelet sur mon profil Instagram.

Une montre de sport ?

Quand je m’habille pour faire du sport, je porte ma Black Bay. Pourquoi ? Parce qu’elle a un look plus dur et pour son aiguille rouge qui attire le regard.

Si vous aviez le choix, quelle serait votre montre de prédilection ?

C’est une décision difficile. Comme dit, mon rêve, c’est une Patek Philippe 5170G-001. Cependant, j’aime énormément la Rolex Daytona Zenith avec cadran blanc. Comment ne pas l’adorer ?

Haut de page