>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Entretien avec Rolex Daytona Guy : pourquoi la Daytona ?
Points de vue

Entretien avec Rolex Daytona Guy : pourquoi la Daytona ?

Friday, 20 October 2017
fermer
Editor Image
William McNish
Planneur stratégique chez RE-UP

“Il n’y a rien d’aussi beau que l’étincelle qui brille dans les yeux d’une personne à l’énoncé d’un sujet qui la passionne !”

Une étincelle novatrice doublée d’un esprit analytique : le duo gagnant !

Lire plus

CLOSE
11 min de lecture
Patrick Ong

Patrick Ong

  • N/A
  • 37 ans
  • Philippines

Titulaire de deux comptes Instagram dédiés aux montres, la passion de Patrick pour les montres remonte à la primaire, quand sa mère lui a offert une TAG Heuer F1.

Son obsession s'est déclenchée lorsqu'il a reçu sa première Rolex au lycée. C'était comme s'il avait été présenté à un complètement nouveau monde, engendrant une obsession qui ne s'est pas arrêtée depuis.

Lire plus
Parlez-nous de vous, comment êtes-vous entré dans le monde de la Haute Horlogerie ?

Ma curiosité pour les montres a commencé au moment où ma mère m’a fait cadeau d’une TAG Heuer F1, quand j’étais en 5e année. À ce moment-là, je suis devenu fan de montres de toutes marques, dont Omega et Rolex. J’ai reçu ma première Rolex au lycée. En la portant, je me sentais différent. C’est comme si un tout nouveau monde de luxe s’ouvrait à moi. Cette Rolex représente le début d’une obsession. J’ai commencé à acheter des magazines à propos des montres et j’ai beaucoup lu à leur sujet. Maintenant, mon attachement à ces sublimes garde-temps est incommensurable.

Quelle est votre Daytona préférée et pourquoi ?

La réf. 116520. Le style est classique. Elle possède un mouvement Rolex « maison » et une lunette en acier inoxydable. Rolex abandonne petit à petit sa lunette en acier sur ses montres sportives. Dans ces conditions, la réf. 116520 est vraiment le clou du spectacle. La Maison a conservé cette Daytona proche de ses ancêtres, une « tool watch » chronographe en acier inoxydable classique, contrairement à la toute nouvelle réf. 1165000.

Pourquoi préférez-vous la Daytona à n’importe quelle autre montre ?

L’esthétique, l’accessibilité, l’histoire et les valeurs. J’apprécie toutes les montres, mais la Daytona me satisfait plus largement. Tout d’abord, elle est très belle ; ensuite, je l’adore pour son histoire. À mon sens, c’est l’une des meilleures montres jamais produites. Elle n’a pas besoin d’une lunette « Pepsi » pour être au top, ni d’une signature « Tiffany & Co. » sur le cadran, ni même d’un tourbillon, d’un sertissage de pierres précieuses ou de gravures. Cette montre n’a pas besoin d’une « cerise sur le gâteau », et c’est précisément ce qui la fait ressortir du lot.

À votre avis, qu’est-ce qui rend la Daytona si populaire ?

Le truc avec la Daytona, c’est qu’elle n’est pas un produit de niche. Chaque acheteur peut l’apprécier en toute simplicité. Quelqu’un qui souhaite acheter sa première montre de luxe, homme ou femme, appréciera forcément la Daytona. Un homme qui raffole des Patek Philippe et des F.P.Journe peut en porter une sans rougir. Ceux qui collectionnent les Urwerk et les Philippe Dufour peuvent tout autant ajouter Rolex Daytona à leur liste ! Pour les collectionneurs de montres anciennes ? Je suis sûr que n’importe quelle Daytona vintage pourrait faire partie du Saint Graal de leur collection. C’est ça, le truc, avec la Daytona. Elle peut être tout aussi facilement appréciée et admirée par des gens qui ne connaissent rien aux montres que par des gourous de l’horlogerie. Son prix ne nécessite pas de braquer une banque, son design est très terre-à-terre et luxueux en même temps. Et si vous faites partie de ceux qui en héritent une de leur grand-père, cela ne vous coûtera pas grand-chose pour la remettre en état.

Selon vous, qu’est-ce qui rend la Paul Newman Daytona si spéciale ?

Pour moi, il y a deux raisons : l’esthétique et la demande. Son cadran exotique tout d’abord. Ce cadran au double ton a connu son heure de gloire parmi les collectionneurs, et je pense que c’est l’une des raisons pour lesquelles le cadran blanc 500 est si populaire aujourd’hui. Il a cet accent noir et blanc qui lui donne du relief. Si vous regardez le cadran de la Paul Newman, que vous soyez à fond dans les montres ou pas, vous apprécierez tout de suite son esthétique. Cette première impression est une bonne raison pour l’acquérir et ce, quel que soit le public. Une autre raison pour laquelle elle a autant de succès tient à l’influence des collectionneurs. Grâce à la riche histoire de la Paul Newman Daytona, les collectionneurs sont devenus de fervents acquéreurs. Dès qu’ils s’intéressent à un modèle, la communauté s’emballe et fait flamber les prix.

Par ailleurs, je ne vois pas la Paul Newman Daytona comme une simple montre promue par une célébrité. Je suppose que les gens plus jeunes que moi ne la voient pas comme ça non plus. Je pense que les jeunes collectionneurs se disent : « Oh, ce cadran est superbe, quelle est donc cette montre ? » ou encore « Waouh, il existe une Paul Newman Daytona ? À quoi ressemble-t-elle ? ». Mais soyons honnêtes ! Paul Newman est devenu célèbre dans les années 1960, et je n’étais même pas né. Je n’avais jamais entendu parler de lui jusqu’à découvrir cette Daytona vintage et exotique. En bref, en ce qui me

Lorsque la Paul Newman Daytona ayant appartenu à Paul Newman a été annoncée aux enchères de l’automne, quelle a été la réaction de la communauté ?

Tout le monde est devenu fou ! Chacun y est allé de son estimation de prix, même des gens qui n’avaient rien à voir avec la communauté. Certains ont même dit qu’elle atteindrait les 10 millions de dollars. D’un autre côté, il y a aussi eu des fans de montres qui n’étaient pas particulièrement enthousiastes. Ils n’ont pas cru à l’histoire. Certains ont dit que le modèle ne méritait pas toute cette attention. Il y en a même eu pour dire que la fille de Paul aurait mieux fait de garder la montre de son père. Mais pour moi la grande question est plutôt la suivante : maintenant que l’originale a été dévoilée aux yeux du monde entier, comment la valeur marchande des autres Paul Newman en sera-elle affectée ?

Quel est votre premier choix et pourquoi pour une montre de jour ?

Une Rolex GMT-Master II double ton. J’adore la porter la journée parce qu’elle est brillante. Je peux la porter tous les jours, à moins de vouloir être plus discret. Mon truc préféré avec cette montre est de la porter avec un tee-shirt blanc et un short, parce que l’or permet de compenser cette garde-robe très simple. Du coup, je peux aller dans des centres commerciaux ou d’autres lieux sans me sentir trop ou trop peu apprêté.

Une montre de soirée ?

La Jaeger-LeCoultre Réserve de Marche. Pour beaucoup de collectionneurs, son diamètre de 37 mm est petit, mais, pour moi, c’est juste parfait. J’adore ces montres fines et nostalgiques. C’est pour cela que 90 % du temps je porte des costumes ou des chemises à manches longues. Ce que j’aime le plus avec cette montre, c’est qu’elle n’est pas criarde ou m’as-tu-vu. Elle retient simplement l’attention de ceux qui connaissent les montres.

Une montre de sport ?

La réf. 116520 Daytona. J’ai envie de dire que c’est aujourd’hui la meilleure montre en acier inoxydable de toute l’industrie, mais je vais sûrement déclencher un gros débat. Je vais donc me contenter de dire que c’est la meilleure de chez Rolex. Elle peut se porter en toutes occasions. Elle a un look très sport, mais son diamètre de 40 mm et ses maillons polis au centre lui donnent une apparence luxueuse.

Pas de surprise donc, la Daytona est ma montre préférée depuis que j’ai découvert Rolex. C’est celle qui m’a fait apprécier les montres, sans bémol. C’est un symbole de ma passion et de ma personnalité.

Si vous pouviez posséder n’importe quelle montre, laquelle choisiriez-vous ?

Il y en a deux. La réf. 6263 Paul Newman Daytona au cadran noir et une Patek Philippe réf. 5170. Toutes les deux offrent de la grandeur. Il ne s’agit pas d’être fantaisiste, on n’est pas à un défilé de mode ! J’apprécie simplement les pièces de référence. L’une représente le passé, l’autre l’avenir. Une Daytona, qui a résisté à l’épreuve du temps, et une 5170 qui, je le sais, résistera aux cent prochaines années. Une Daytona avec une grande histoire et une 5170 qui la marquera. Ces montres ne perdront pas de leur valeur, bien au contraire. Elles seront de plus en plus appréciées. Le truc le plus cool avec ces modèles est que si ma passion pour les montres est héréditaire, mes petits-enfants les aimeront forcément !

Haut de page