>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Festival de Cannes: à qui la palme ?
Histoires de montres

Festival de Cannes: à qui la palme ?

mercredi, 11 mai 2016
fermer
Editor Image
Mathilde Binetruy
Journaliste indépendante

“Et pourtant, elle tourne.”

Galilée

Le premier événement auquel elle a assisté, c’était la Coupe du Monde de football en 1998. Depuis, c’est le SIHH et Baselworld qu’elle vit de l’intérieur. Là aussi, on y joue la montre.

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

Tant qu’à choisir un thème pour évoquer le Festival de Cannes, ce sera celui-ci : le temps. Bien sûr, on aurait aussi pu parler paillettes, starlettes ou red carpet. Mais la véritable activité de la quinzaine reste la course contre la montre.

Au Festival de Cannes, la toute première projection de film a lieu dans l’avion. France is in the air. En matière de slogan, les publicitaires ont été plus ou moins inspirés. Le festivalier est généralement coincé entre un touriste en tongs et une dame avec grand chapeau et petit yorkshire. À chaque lieu ses codes de glamour.

À la faveur d’un timing hollywoodien, le chien et le festivalier descendent tous les deux à Cannes. Ici, on célèbre tous ceux qui font un numéro. Un taxi à l’aéroport de Nice donne tout de suite le ton : « Besoin d’une voiture ? » À ce stade, il est clair que le compte à rebours commence. Il demeure capital de ne pas quitter sa montre des yeux. Le chauffeur est debout depuis 6 heures du matin, c’est sa quatrième course, il sera sans doute bougon. Mieux vaut ne pas le contrarier en lui demandant si le trafic est fluide. Détournez son attention. Parlez-lui de votre montre Girard-Perregaux La Chambre des Merveilles « Le soleil, centre de l’univers ». Le kaléidoscope de couleurs chaudes et soyeuses du cadran devrait rompre la glace. Au mieux, montrez-lui le cadran magnifique, il verra inconsciemment qu’il est l’heure de mettre le turbo. Cap sur la Croisette !

Celui qui peaufine son bronzage une Lady Fabergé orange vif au poignet a tout compris.
Sophie, qui ?

Aux abords du Palais des Festivals, les premiers curieux se pressent déjà. Le public se divise en deux : d’un côté les partisans du selfie, de l’autre les chasseurs d’autographes. Ils sont là pour la journée. Traduire : y’a pas l’feu au lac ! Le fan est condamné à rester hypnotisé de 9 heures à 19 heures par le tapis rouge, saisi par cet instinct archaïque qui lui donne envie de savoir si Sophie Marceau va connaître un nouvel incident coquin, si les photographes boycotteront certaines stars et si Georges Clooney sera défrisé par le mistral. Loués soient-ils ! Pendant ce temps-là, la plage est libre. Celui qui peaufine son bronzage une Lady Fabergé orange vif au poignet a tout compris : la montre sert de repère pour gérer le hâle qui donne bonne mine le soir sur tapis rouge.

Fabergé Lady Fabergé
Fabergé Lady Fabergé

L’agenda de la population cannoise étant tout tracé, la transhumance débute vers 16 heures. Coiffeurs, stylistes, maquilleurs et autres assistants sont au garde-à-vous. Les scientifiques sont formels : il est impossible de voyager dans le temps. Il n’y a donc plus une minute à perdre. Une heure pour le chignon, 20 minutes pour le mascara, une demi-heure pour enfiler une robe dans laquelle on ne pourra plus respirer le reste de la soirée, 10 minutes pour téléphoner à sa mère et la presser de suivre le direct à la télé, au total : 2 heures de préparatifs. Un œil sur la montre Vacheron Constantin Overseas Chronographe et le timing devrait être respecté.

Vacheron Constantin Overseas Chronographe
Vacheron Constantin Overseas Chronographe
L’enfer du décor

À partir du moment où le chrono s’arrête, le spectacle commence. Le look des personnalités est amené à être décortiqué sur le tapis rouge. Il existe un critère stylistique infaillible permettant de distinguer la star de la starlette : le respect du dress code. Les femmes porteront du Chopard – partenaire officiel du Festival de Cannes – et une création de choix, par exemple la dernière Happy Diamonds qui fête en 2016 son 40e anniversaire et renoue pour l’occasion avec la forme coussin du tout premier modèle. Les hommes n’oublieront pas le smoking de rigueur – discret pour laisser briller les diamants mobiles de la montre de leur partenaire –, faute de quoi ils resteront au pied des marches.

Chopard Happy Diamonds
Chopard Happy Diamonds

Au terme de la projection, la soirée promet d’être longue et arrosée, et il faut savoir s’y préparer. Dans le supplément people des magazines, on détaille par le menu la liste des festivités et des personnalités qui y assisteront. La bataille fait rage pour avoir un sésame et entrer à celle signée De Grisogono. L’horloger-joaillier prend ses quartiers nocturnes à l’Hôtel du Cap-Eden-Roc. Dire qu’il faut « absolument » y être est un euphémisme. Or rose, diamants et galuchat, la Samsung Gear 2 by De Grisogono au poignet, en voilà une bonne idée pour présenter son billet d’entrée via le cadran de sa montre connectée.

Samsung Gear S2 by de GRISOGONO
Samsung Gear S2 by de GRISOGONO

Saisis par une profonde frustration de ne pas en être, tous ceux qui liront ces lignes derrière leur écran d’ordinateur ont néanmoins de quoi se consoler. Certes, ils n’iront pas à Cannes. Plutôt que de perpétuer l’image de cet événement où la grande famille du cinéma se croise pour sabrer le champagne, voire des films, faire des affaires ou pavaner, ils savoureront la chance d’employer leur temps à une activité tout aussi noble. Quoi, par exemple ? Spéculer sur qui portera quoi au poignet sur le tapis rouge.

Haut de page