>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Girard-Perregaux à l’œuvre pour Ermenegildo Zegna
Nouveautés

Girard-Perregaux à l’œuvre pour Ermenegildo Zegna

vendredi, 10 septembre 2010
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Pour célébrer ses cent ans d’existence, la Maison de couture italienne a fait appel à Girard-Perregaux pour la réalisation d’un modèle anniversaire. Celui-ci prend la forme d’une montre à calendrier annuel signé du couturier et dérivé de la Girard-Perregaux 1966 Calendrier annuel et Equation du temps.

Les anniversaires des entreprises se marquent-ils immanquablement d’une pierre blanche via des créations horlogères d’exception ? Si l’on ne saurait établir une règle, les exemples ne manquent en tout cas pas, à l’image de Pininfarina qui a entamé une collaboration de longue haleine avec Bovet en débutant par une montre anniversaire marquant les 80 ans d’existence du designer italien. Plus récemment, Ermenegildo Zegna, qui a fêté son centenaire début juillet à Shanghai, s’est tourné vers Girard-Perregaux pour réaliser un garde-temps devant marquer quatre générations de la famille Zegna à la tête de l’entreprise. On savait déjà l’attirance irrésistible qu’exerce la Haute Horlogerie sur les Maisons de couture quand il s’agit de diversification, comme le démontre encore récemment la coentreprise créée entre Ralph Lauren et Richemont. Ce nouveau partenariat vient confirmer qu’elle est loin de se tarir.

Pour l’occasion, la seule signature figurant sur le cadran de cette montre anniversaire est celle du couturier italien. Le modèle porte toutefois clairement la griffe de la Maison horlogère et offre de nombreuses similitudes avec sa montre 1966 Calendrier annuel et Equation du temps, tant au niveau des aiguilles, des index que de l’affichage, notamment de la petite seconde à 3 h et du mois de l’année dans une fenêtre en arc de cercle disposée au bas du cadran. La version réalisée pour Ermenegildo Zegna est toutefois d’une facture plus simple, dotée du calibre 3300-0042 offrant comme complication un seul calendrier annuel ne nécessitant donc qu’une correction par an.

Montre spécialement manufacturée par Girard-Perregaux pour le centenaire de Ermenegildo Zegna © Girard-Perregaux
Montre spécialement manufacturée par Girard-Perregaux pour le centenaire de Ermenegildo Zegna © Girard-Perregaux
Une genèse horlogère

Pour Gildo Zegna, actuel CEO du groupe italien qui réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de € 800 millions via un réseau de 555 boutiques à travers le monde dont 311 détenues en propre, cette incursion dans l’horlogerie relevait de l’évidence : « comme mon arrière grand-père Angelo était actif dans l’horlogerie avant de se tourner vers le textile, nous avons pensé que la création d’une montre centenaire avait une signification particulière, explique-t-il. C’est une relation commune qui m’a mis en contact avec Gino Macaluso, CEO et propriétaire de Girard-Perregaux. Immédiatement, nous avons senti la naissance d’une collaboration. Nous partageons en effet des valeurs communes et une affinité particulière pour l’artisanat de haut niveau et les instruments de précision. Nos marques ont toutes deux une vision familiale des affaires et disposent d’un long héritage. De plus, nous sommes clairement obsédés par une même passion pour la qualité. »

Avec ses 219 ans d’existence, Girard-Perregaux ne pouvait en effet rester insensible à une collaboration qui vient sanctionner les valeurs entrepreneuriales italiennes au service du luxe.

Haut de page