>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Girard-Perregaux – Robe de lumière
Nouveautés

Girard-Perregaux – Robe de lumière

vendredi, 15 septembre 2017
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Nacre et diamants célèbrent leur union dans une osmose limpide qui fait étinceler les cadrans de la Cat’s Eye Sparkle et de la Cat’s Eye La Fenice. Leur esthétique est sophistiquée, magnétique !

Est-ce une beauté venue du froid ? La déesse d’un hiver sans fin qui sert de décor à des contes enchantés ? La Cat’s Eye Sparkle semble accueillir un monde qui lui appartient au sein de son boîtier de forme ovale serti de 62 diamants taille brillant. Il compose un cadre des plus séduisants, comme ces tableaux du XVIIIème siècle dont l’ovale était à lui seul un ornement rare et prisé. Dans cet espace joliment clos, la nacre habille le cadran de ses reflets irisés.

Serti neige

Dans des proportions parfaites, un ovale de diamants s’épanouit au centre du cadran, jouant son rôle à part égale avec la nacre alentour. Chaque technique de sertissage sert un propos différent. Le serti neige apporte du mystère à une création car il est empreint d’une part d’aléatoire. L’artisan joaillier réalise le décor directement sur la matière. L’un après l’autre, il va juxtaposer au gré de sa réflexion plus de 200 diamants taille brillant de diamètres différents, jusqu’à recouvrir intégralement la surface en or. Chaque cadran nécessite plus de 25 heures de travail et le savoir-faire inspiré d’un artisan qui apporte à chaque pièce un supplément d’âme.

Girard-Perregaux Cat's Eye Sparkle
Girard-Perregaux Cat's Eye Sparkle
Belle dehors comme dedans

Pour Girard-Perregaux, il ne fait aucun doute que les montres femmes doivent présenter le même degré d’exigence technique que celles que la Maison destine à un public masculin. Ce nouveau modèle est animé par un mouvement à remontage automatique conçu, développé et réalisé par la Manufacture dans la pure tradition horlogère suisse. Le mouvement GP03300-0101 aux 195 composants et doté d’une réserve de marche de 46 heures, se distingue également par ses superbes finitions, Côtes de Genève et perlage sur la platine, vis en acier bleui, masse oscillante à motif tapisserie « GP ».

Girard-Perregaux Cat's Eye La Fenice.
Girard-Perregaux Cat's Eye La Fenice
Un drapé de diamants taille émeraude

Assister à un opéra à La Fenice est un événement qui ne saurait être vécu pleinement sans le dress code de rigueur. Revêtir ses plus beaux atours pour l’occasion participe au plaisir de la soirée. La Cat’s Eye La Fenice se veut à l’unisson des festivités en arborant plus de 200 diamants taille émeraude d’une qualité exceptionnelle. Le cadran présente un prodigieux décor de 83 diamants taille émeraude (env. 3.97 cts), ainsi que 10 diamants taille brillant (env. 0.21 cts). La taille émeraude a initialement été développée pour la pierre éponyme, sujette aux inclusions qui la rendent fragile à travailler. La forme rectangulaire aux coins obliques la protège de l’effort mécanique. La taille émeraude sied également au diamant en révélant à la fois son éclat et sa transparence. Sur cette pièce, le sertissage, du cadran comme du boîtier, a été effectué selon la technique dite « Clou de Paris ». Elle consiste à fixer plusieurs pierres autour d’une tige – le « clou » – qui est ensuite coupé et limé au niveau des diamants dont le calibrage doit être d’une précision rigoureuse. Ce pavage produit un effet miroir qui décuple le feu des pierres.

Girard-Perregaux Cat's Eye La Fenice
Girard-Perregaux Cat's Eye La Fenice
Couleurs

Le rideau de diamants est maintenu par un ruban suspendu au-dessus d’une marqueterie de nacre découpée. Cette nacre est peinte à la main selon un dégradé de couleurs personnalisable. La palette est laissée à l’entière discrétion de celle qui choisira la montre, envolées de parme, de pourpre ou de grenat.

Cette pièce d’exception accueille dans son boîtier en or blanc un mouvement Maison à remontage automatique avec fonctions heures et minutes et doté d’une réserve de marche de 46 heures. Le fond fermé de la montre est un espace supplémentaire que Girard –Perregaux a souhaité dédier à la personnalisation. Plusieurs motifs de gravure en relation avec l’univers du théâtre sont ainsi proposés par la manufacture. Ils composent un décor délicat pour les noms ou les messages qui viendront les rejoindre.

Haut de page