>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

H. Moser & Cie – Le rouge à l’honneur
Nouveautés

H. Moser & Cie – Le rouge à l’honneur

lundi, 6 novembre 2017
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Retour aux sources pour H. Moser & Cie qui dévoile une édition anniversaire à l’occasion des cent ans de la Révolution d’octobre. La marque a très vite su s’imposer et a été couronnée de succès en Russie. La Venturer XL Stoletniy Krasniy fait ainsi le pont entre les codes visuels de l’époque et ceux d’aujourd’hui, avec comme couleur phare le rouge, évidemment.

Heinrich Moser fonde la société qui porte son nom en 1828, à Saint-Pétersbourg. Ce visionnaire, issu de plusieurs générations d’horlogers, a une ambition : créer des montres exceptionnelles, en mettant à l’honneur un artisanat de qualité et des composants haut de gamme. En quelques années, Heinrich Moser vend des montres prestigieuses, de qualité et façonnées avec élégance, dans ses propres boutiques, à St-Pétersbourg, Moscou, Nizhny Novgorod et Kiev, et également par le biais d’un réseau de détaillants indépendants dans l’Empire Russe et le long de la Route de la Soie. Il fournit la cour impériale et les forces armées russes. La réussite est au rendez-vous avec près de 500’000 montres vendues pendant l’existence de Heinrich Moser. Bien plus qu’un nom, H. Moser & Cie. était à l’époque déjà synonyme de qualité, d’élégance, mais, surtout, de montres manufacturées d’exception. Sa renommée était telle que « Moser » devint en Russe le terme générique désignant une montre de qualité. La marque faisait véritablement partie du patrimoine russe, au point qu’elle est mentionnée dans des chansons populaires et les textes de poètes et d’écrivains tels que Dostoïevski.

Venturer XL Stoletniy Krasniy © H. Moser & Cie
Venturer XL Stoletniy Krasniy © H. Moser & Cie

En 1874, à la mort de Heinrich Moser, sa veuve confie les rennes de la fabrique du Locle à Paul Girard et le contrôle de l’entreprise russe à Cornelius Winterhalter, lequel s’allie à Octave Meylan. Et c’est là que l’histoire et le présent se rejoignent dans un joli clin d’œil puisque Octave Meylan n’est autre que l’arrière-grand-père d’Edouard Meylan, le CEO actuel de H. Moser & Cie. depuis que sa famille a racheté la compagnie, en 2012. Un double retour aux sources pour H. Moser & Cie. en résumé.

Au début du 20ème siècle, Karl Fabergé, l’orfèvre des tsars, équipait la quasi-totalité de ses pendulettes de table avec des mouvements H. Moser. La révolution d’octobre 1917 engendre la nationalisation de H. Moser & Cie., qui finira par disparaître complètement à la fin des années 70. En 2002, Roger Nicholas Balsiger, l’arrière-petit-fils de Heinrich Moser, joue un rôle fondamental dans la relance de la marque. Grâce à ses efforts, H. Moser & Cie. renaît de ses cendres, avec le succès qu’on lui connaît aujourd’hui.

Cent ans après la Révolution d’octobre, H. Moser & Cie. est fière de présenter la Venturer XL Concept Stoletniy Krasniy, éditée en série limitée de seulement 17 exemplaires. Munie d’un cadran rouge fumé surmonté du logo original de la compagnie en cyrillique, cette montre a valeur de symbole et marque le retour de H. Moser & Cie. en Russie, sur ses terres d’origine. Dépourvu d’index pour laisser pleine liberté au cadran de s’épanouir, ce modèle arbore un bracelet en tissu de couleur verte type Nato. Un garde-temps à la symbolique puissante et au caractère affirmé.

Haut de page