>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

H. Moser & Cie, un triomphe du minimalisme
Nouveautés

H. Moser & Cie, un triomphe du minimalisme

mercredi, 05 juin 2019
fermer
Editor Image
Carol Besler
Journaliste

“Les montres sont un art fonctionnel.”

Carol Besler assure une couverture mondiale de l’horlogerie et la joaillerie.

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

H. Moser & Cie ne cesse de réinventer les principes du minimalisme avec sa collection de montres Concept.

À la place de l’esthétique vintage épurée qui prédomine actuellement sur les marchés horlogers, H. Moser & Cie propose une forme de minimalisme contemporain qui s’accompagne souvent d’une touche d’ironie. La Swiss Alp Concept Watch Black, présentée en début d’année au SIHH, possède par exemple un boîtier rectangulaire doté d’un cadran-écran noir qui lui donne l’aspect d’une Apple Watch. Avec une telle esthétique, la Maison se moque gentiment des smartwatch et de ce qu’elles ne sauront jamais faire, à savoir exhiber un échappement à tourbillon côté cadran et rien d’autre. L’heure est donnée en activant la fonction répétition minutes, qui, combinée au tourbillon, représente le symbole ultime de l’horlogerie mécanique.

H. Moser & Cie a trouvé le moyen de glorifier la fonction répétition minutes.

La nouvelle Endeavour Concept Répétition Minutes Tourbillon, présentée à Baselworld 2019, reprend ces deux mêmes complications, mais dans un boîtier rond qui affiche cette fois des aiguilles sur le cadran noir ainsi que les marteaux et les timbres de la répétition, qui voleraient presque la vedette au tourbillon. Ce design repose sur le contraste frappant entre les parties mécaniques et l’affichage sur un fond rigoureusement noir. Avec une telle manière de glorifier cette complication horlogère, on se demande pourquoi toutes les répétitions minutes ne sont pas conçues afin d’exposer marteaux et gongs côté cadran plutôt que de les reléguer au second plan. Les parties mobiles de la répétition ne sont généralement visibles que depuis l’arrière du boîtier, quand elles ne sont pas totalement cachées. Quelques-unes d’entre elles arborent certes les marteaux et les gongs sur le cadran à la suite de la squelettisation du mouvement, mais la répétition minutes est alors « noyée » dans les engrenages. Sur la Jacob & Co. Astronomia Maestro, les marteaux entrent par exemple en compétition avec un mobile rotatif comportant au bout de quatre bras un globe sphérique, un indicateur des phases de lune serti pour un demi-carat de diamants, un astronaute et un tourbillon à trois axes, le tout sous un dôme de cristal de 26 mm d’épaisseur. Vous avez dit « marteaux » : quels marteaux ?

Rien du tout

Avec l’Endeavour Concept Répétition Minutes Tourbillon, la question de la localisation des marteaux ne se pose même plus. Tout comme celle des gongs, hautement polis et logés sur la périphérie d’un cadran compris comme un abysse de laque noire. Le positionnement des gongs ne relève d’ailleurs pas que d’une recherche de style. Il sert à créer un « caisson sonore » pour une meilleure résonance acoustique. Le tourbillon volant, malgré son élégance avec sa cage en or blanc et son pont squeletté, en devient presque accessoire. Le mouvement à remontage manuel HMC 903 doté d’une réserve de marche de 90 heures est le 14e calibre développé par la marque depuis 2005. Le boîtier de 43 mm est en or blanc 18 carats.

Si ce que vous recherchez est une liste de 47 fonctions smartwatch activées par Bluetooth, ce n’est pas une montre pour vous.

La Venturer Concept Vantablack représente une version encore plus minimaliste. Pas de logo ou de nom de marque, pas d’index, pas d’inscriptions sur sa résistance à l’eau et certainement pas de nom de modèle, soit autant d’indications que l’on pourrait facilement trouver sur un cadran vintage même le plus épuré. À n’en pas douter, cette approche audacieuse est le fait de H. Moser & Cie. À l’origine, le Vantablack est une substance qui a été créée pour les satellites et le camouflage militaire. Il s’agit du matériau le plus noir sur terre pour absorber quelque chose comme 99 % des particules de lumière. Les seuls éléments que l’on discerne sur cette montre sont donc les aiguilles « feuille » en or rose et le boîtier avec sa lunette concave. Si ce sont les 47 fonctions d’une smartwatch activées par Bluetooth que vous recherchez, cette Venturer Concept n’est certainement pas pour vous. Elle ne donne rien d’autre que l’heure. Esthétiquement toutefois, c’est une autre histoire, car il s’agit probablement du design le plus minimaliste et de l’horlogerie mécanique la plus épurée qu’il nous ait été donné de voir. Cette montre abrite le calibre à remontage manuel HMC 327 doté d’une réserve de marche de trois jours, d’un dispositif stop-seconde et d’un échappement interchangeable avec ancre en or et d’un balancier avec spiral Straumann. Le boîtier de 39 mm est en or rose 18 carats. Ces deux nouvelles montres Concept ont un bracelet en alligator noir cousu main.

Haut de page