>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Hermès cultive le style « chic et rebelle » avec sa Médor...
Nouveautés

Hermès cultive le style « chic et rebelle » avec sa Médor Rock

mercredi, 27 juin 2018
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Montre à secret apparue en 1993 chez Hermès, la Médor Rock revient cette année en trois nouvelles versions Très Petit Modèle avec un nouveau cabochon en clou pyramidal poli miroir, laqué ou laqué et serti en croix. Les modèles se présentent sur un bracelet triple tour.

Conçu à l’origine pour renforcer les colliers des chiens de chasse, le clou pyramidal est proposé en ceintures dès les années 1930. Il inspire ensuite le bracelet Collier de chien, avant de devenir en 1993 la montre à secret Médor, qui dissimule les heures et les minutes sous son cabochon, ou les dévoile sur simple pression de la couronne.

Cette année, la montre Médor Rock, présente trois nouvelles versions assorties d’un bracelet triple tour. Poli miroir, laqué ou laqué et discrètement serti en croix, le clou pyramidal, avec ses quatre facettes bombées, forme un cabochon qui abrite un cadran argenté ou laqué, sobre et rythmé par de fines aiguilles facettées. Identique au cadran, la laque du cabochon, blanche, noire, rouge ou bleue, est finement appliquée sur les facettes du clou. Elle est ensuite chauffée puis polie pour obtenir l’éclat profond et intense qui illumine cette nouvelle création horlogère.

Médor Rock © Hermès
Médor Rock © Hermès

Haute en couleurs, ce Très Petit Modèle (16 x 16 mm) tempère son esprit frondeur d’un bracelet triple tour en cuir de veau lisse dont les coloris s’harmonisent aux reflets de l’acier poli et aux nuances brillantes des pyramides laquées. Les tons vifs tels que l’orange, la capucine, le rouge vermillon, ou plus sourds comme le bleu encre, l’étoupe ou encore le Barénia naturel à coutures contrastées complètent la palette impertinente des bracelets de la montre Médor Rock.

Haut de page