>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Hommage à Gérald Genta
Points de vue

Hommage à Gérald Genta

jeudi, 01 septembre 2011
fermer
Editor Image
Franco Cologni
Président du Comité Culturel de la FHH

“Le talent nécessite toujours de l’effort, de l’engagement, des heures passées à perfectionner un geste qui devient, jour après jour, un don.”

Entrepreneur dans l’âme, Franco Cologni, pourtant homme de lettres, s’est rapidement lancé dans les affaires pour devenir un personnage clé du groupe Richemont.

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

De retour de mes hautes montagnes, où les seules nouvelles qui circulent concernent la température de l’air, la neige et l’état de la roche, j’ai appris, hélas, une nouvelle que j’aurais préféré ne pas recevoir : Gérald Genta n’est plus des nôtres.

D’autres, nombreux, ont forcément déjà évoqué sa mémoire. Quant à moi, je voudrais revenir sur des souvenirs personnels, avec une tentative d’évaluation de l’ensemble de son travail et une réflexion sur la valeur du témoignage que sa vie peut et doit proposer.

  1. Mes rencontres avec Gérald Genta ont toujours été occasionnelles, amicales, presque jamais professionnelles. Notre rendez-vous annuel, informel mais incontournable, se passait à Genève à l’occasion du Salon International de la Haute Horlogerie. Ces dernières années, après les immanquables échanges de compliments sur la fraicheur et la prestance de notre « âge biologique », il me racontait souvent son aspiration secrète : « inventer » une nouvelle Panerai. Un défi courageux et risqué mais, de ce fait justement, stimulant pour un inventeur d’exception tel que lui qui se serait volontiers mesuré à ce garde-temps qu’il tenait pour une icône contemporaine. Mais comme le dit Calderón, les rêves sont des rêves ; et celui-ci est malheureusement resté en l’état.
  2. Au fil des quarante années que nous avons parcourues professionnellement dans notre univers de la Haute Horlogerie, alors que nous sommes toujours restés distincts sans êtres distants, j’ai eu l’occasion de comprendre que Gérald Genta devait être considéré sans équivoque comme une signature créative qui entrera à coup sûr dans l’histoire : un auteur authentique, original, innovant, dont l’étoile figure parmi les plus brillantes au firmament de la Haute Horlogerie.
  3. Le témoignage de Gérald Genta, dans sa vie comme dans son travail, constitue un exemple essentiel pour tous ceux qui se donnent du mal et entendent tracer leur chemin de créatifs dans la monde de l’horlogerie. Les jeunes avant tout. Parce que cet homme de génie a su mettre en œuvre avec abnégation la règle d’or du métier de designer, à savoir : une intégration savante, curieuse et respectueuse dans le travail du maître horloger. Un travail qui lui a toujours permis de faire état avec succès d’une extraordinaire créativité qu’il déclinait en une réalité vive et concrète, en un produit qui parlera toujours de lui.
Gérald Genta a été un témoin de notre temps.

Saint Augustin nous le rappelle dans ses Confessions : le temps est consubstantiel à l’âme parce qu’il est une dimension intérieure. Une dimension dans laquelle vit aujourd’hui le souvenir de ce maître, créateur d’instruments qui n’ont pas mesuré les heures seulement, mais aussi le style, l’innovation, l’imagination.

Haut de page