>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Horlogerie suisse en mai 2014 : croissance modeste
Economie

Horlogerie suisse en mai 2014 : croissance modeste

mercredi, 25 juin 2014
Communiqué de presse
fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture
H

Le mois de mai a vu les exportations horlogères croître une nouvelle fois de manière modérée (+1,2%). Leur valeur a indiqué 1,9 milliard de francs. Depuis le début de l’année, les exportations horlogères totalisent déjà plus de 8 milliards de francs (8,7 exactement) et affichent une progression de 3,3% par rapport au niveau élevé de 2013. Le rebond de la croissance reste modéré, mais parfaitement en ligne avec les prévisions pour le premier semestre.

Les montres en métaux précieux ont clairement tiré la valeur totale vers le haut. L’acier a stagné et les garde-temps bimétalliques sont restés proches de la moyenne. Le nombre de pièces exportées a globalement diminué, en raison de la baisse des trois principaux groupes de matières. La catégorie des autres métaux a connu un recul marqué.

Les montres de moins de 200 francs (prix export) ont continué de diminuer, mais de manière moins soutenue que les mois précédents. Entre 200 et 500 francs, une baisse est apparue en mai, ce qui n’était pas arrivé depuis plus d’une année. La tendance à moyen terme reste toutefois très positive pour ce segment. La gamme 500-3’000 francs a connu une évolution contrastée, puisque ses volumes ont augmenté, tandis que sa valeur s’est contractée. Finalement, seules les montres de plus de 3’000 francs ont affiché une progression en nombre de pièces et en valeur.

Les cinq principaux marchés d’exportation de l’horlogerie suisse n’ont pas connu d’évolution très marquée. Hong Kong a vu sa valeur fléchir légèrement, de même que la Chine. Dans le premier cas, le redressement s’est matérialisé par une croissance annualisée qui est redevenue positive. Dans le second, la tendance est également en bonne voie, puisque la variation des douze derniers mois n’indique plus que -3,9%, alors qu’elle affichait encore -12% en début d’année. Les Etats-Unis, l’Italie et la France ont gagné quelques points. Le Japon a une nouvelle fois connu une forte hausse.

Variation de la moyenne mobile sur 12 mois (Source : © Fédération de l'industrie horlogère suisse FH)
Montres-bracelets par gammes de prix (Source : © Fédération de l'industrie horlogère suisse FH)
Principaux pays (Source : © Fédération de l'industrie horlogère suisse FH)
Haut de page