>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Inspiration nature
Nouveautés

Inspiration nature

Tuesday, 31 January 2017
Par Victoria Townsend
fermer
Victoria Townsend

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

Pour représenter le temps qui passe, l’homme s’est toujours inspiré de la nature – les peintures des hommes des cavernes datant de 40 000 ans en témoignent – et, plus largement, des planètes, des étoiles et des galaxies.

À l’occasion du SIHH 2017 à Genève, Bovet, Girard-Perregaux et MB&F ont dévoilé trois montres d’exception : chacune s’inspire d’un aspect de l’univers qui nous entoure pour nous révéler, de manière admirable, la personnalité de la marque créatrice.

Ciel

Présenté sous la définition de « Tourbillon Volant 10 Jours Voûte Céleste Calendrier Annuel avec Fonctions Astronomiques », le Récital 20 Astérium de Bovet nous invite à une « exploration de l’univers et de l’origine des temps ». Comme le temps est déterminé par la position des astres dans le ciel, c’est la voûte céleste avec ses étoiles et constellations vues de la Terre qui occupe la place d’honneur dans cette nouvelle montre. Elle est gravée au laser sur un dôme de saphir bleu translucide et recouverte de Super-Luminova® pour apparaître plus vraie que nature. Afin que la position des étoiles s’affiche avec un maximum de précision, la voûte céleste et les indications sidérales sont pilotées par un calendrier annuel basé sur la durée d’une année sidérale – les 365,25 jours qu’il faut réellement à la Terre pour effectuer une orbite complète et non les 365 jours avec ajustement toutes les années bissextiles adoptés par le calendrier grégorien. Au fond du boîtier, une aiguille centrale indique les signes du zodiaque, les saisons, les solstices et équinoxes ainsi que les quantièmes et mois du calendrier annuel inscrits à la périphérie.

Bovet Récital 20 Astérium
Bovet Récital 20 Astérium

Au recto de la montre, on trouve en outre deux doubles indicateurs hémisphériques : phase de lune et équation du temps d’une part, réserve de marche et minutes rétrogrades de l’autre, alors que les heures défilent concentriquement à la voûte céleste sur un cadran 24 heures disposé sous la voûte céleste et lisible grâce à la transparence du saphir.

Bovet Récital 20 Astérium
Bovet Récital 20 Astérium

Quant à l’aiguille des secondes, elle est portée par le tourbillon double face breveté, de type volant bien entendu. Étonnamment, malgré les nombreuses complications, cette montre de 46 mm de diamètre et 18,3 mm d’épaisseur, proposée en or rouge, or gris ou platine, dispose de 10 jours d’autonomie et ce, avec un seul barillet. Elle bénéficie du mécanisme breveté que Bovet a inauguré dans le Récital 18 Shooting Star®.

Girard-Perregaux Planétarium Tri-Axial
Girard-Perregaux Planétarium Tri-Axial
Terre

Inspirée du ciel comme de la Terre, la montre Planétarium Tri-Axial de Girard-Perregaux intègre une phase de lune de précision et un globe qui fait une rotation complète en 24 heures servant d’indicateur jour/nuit. Pour les deux complications, merveilleusement ornées de peintures miniatures, les références sont symboliques : le disque lunaire reproduit la carte sélénographique perçue au XVIIe siècle, grâce à l’invention du télescope, alors que le globe représente le monde comme on le connaissait en 1791, quand la marque fut créée. Aisément réglable par un correcteur à 2 heures, la phase de lune astronomique ne nécessite un ajustement que… tous les 122 ans.

Girard-Perregaux Planétarium Tri-Axial
Girard-Perregaux Planétarium Tri-Axial

À l’intérieur du boîtier signature en or rose, caractérisé par une carrure galbée, une lunette biseautée et des cornes cambrées, l’harmonieux cadran argenté guilloché affiche les heures et les minutes à 2 heures. À 9 heures, il s’ouvre sur le tourbillon tri-axial personnalisé par une cage en forme de lyre. Deux dômes intégrés à la glace saphir tripartite procurent l’espace nécessaire à la rotation des globe et tourbillon et une ouverture latérale sur le boîtier de 48 mm de diamètre et 18,66 mm d’épaisseur (21,52 mm avec les dômes) apporte un éclairage supplémentaire sur le mouvement manuel de manufacture GP09310-0001, doté de 70 heures de réserve de marche.

SIHH 2017 MB F HM7 Aquapod
MB&F HM7 Aquapod
Mer

Après s’être inspirée de l’espace et du ciel, MB&F explore la mer et présente l’Horogical Machine N° 7 Aquapod, conçue d’après une méduse, l’animal pluricellulaire le plus ancien de la planète, plus vieux que les dinosaures, qui sillonne les mers depuis 500 voire 700 millions d’années. Avec un tourbillon central volant placé au sommet d’un mouvement vertical concentrique, l’Aquapod transpose la structure de l’animal dans le XXIe siècle.

Radialement symétrique comme la méduse inspiratrice, la HM7 Aquapod tire son énergie d’un rotor de remontage automatique à tentacules. Les anneaux d’affichage des heures et des minutes sont montés, naturellement en symétrie, autour du tourbillon volant qui régule l’énergie fournie par le rotor et la convertit pour afficher l’heure. Dans la construction sphérique tridimensionnelle, tous les mécanismes – du rotor de remontage à la base au tourbillon volant au sommet – tournent concentriquement à l’axe central.

SIHH 2017 MB&F - Aquapod
MB&F - Aquapod

Pour rappeler parfaitement la méduse, la HM7 brille dans la nuit. Elle s’illumine sur les chiffres des heures et des minutes, autour du mouvement pour éclairer le tourbillon volant et sur le rotor de remontage à tentacules, dont on peut donc apprécier le fonctionnement dans l’obscurité. Dotée de 72 heures de réserve de marche, la HM7 se présente dans un boîtier de 53,8 x 21,3 mm en titane grade 5 ou en or rose 5N+. Bien qu’étanche à 50 mètres, il ne s’agit pas d’une montre de plongée !

Haut de page