>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Internet et la Haute Horlogerie : la Chine talonne les...
Economie

Internet et la Haute Horlogerie : la Chine talonne les États-Unis

mardi, 08 février 2011
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture
I

Le dernier World Watch Report d’IC-Agency vient confirmer la montée en puissance de la Chine, qui s’exprime également via les recherches effectuées par les aficionados sur Internet. IWC, Patek Philippe et Zenith maintiennent leur position aux trois premiers rangs des marques les plus demandées sur la Toile.

Lors du dernier Salon International de la Haute Horlogerie, IC-Agency a levé le voile sur son World Watch Report 2011 en ce qui concerne les marques de Haute Horlogerie et leur impact sur Internet. Sous la loupe : 10 marchés, parmi lesquels ceux des Bric (Brésil, Russie, Inde et Chine), 25 marques et quelque 280 modèles analysés selon les requêtes des internautes sur la Toile, soit plusieurs centaines de millions de demandes comprenant pour la première fois celles ayant passé par Baidu, premier moteur de recherche chinois, avec une part de marché de 72 %.

Source: World Watch Report 2011 / © IC-Agency
Source: World Watch Report 2011 / © IC-Agency
La Russie se place également

Cette nouveauté de l’année explique certainement en partie la montée en flèche de la Chine, qui représente désormais le deuxième marché internet pour les maisons de Haute Horlogerie, avec 25 % de l’ensemble des demandes en ligne, juste derrière les États-Unis (29 %). À noter aussi, la place qu’occupe la Russie (8 %), qui égale le Royaume-Uni mais devance la France (7 %) et l’Italie (7 %). L’intérêt des internautes varie toutefois sensiblement d’une zone géographie à l’autre. Si les aficionados des pays occidentaux, considérés comme des marchés mûrs, orientent beaucoup leurs recherches sur des modèles précis, les Chinois et les Indiens sont davantage sensibles à la notion de prix. Concernant la contrefaçon, les États-Unis et le Brésil arrivent en tête.

Le poids de la Chine profite également aux marques fortement représentées dans le pays auprès des internautes, soit Vacheron Constantin (39 % de la demande globale), IWC (32 %) et Patek Philippe (27 %). En ce qui concerne Vacheron Constantin, 61 % des requêtes internet émanent des pays du Bric. En conséquence, IWC (+ 6,7 points à 31,4 % de la demande globale) et Patek Philippe (+ 5,3 points à 18,8 %) confortent leur position sur le podium des marques les plus recherchées sur le Net, suivies de Zenith, qui garde sa place malgré une baisse de 6,2 points à 10,2 %.

Source: World Watch Report 2011 / © IC-Agency
Source: World Watch Report 2011 / © IC-Agency
150'000 fans sur Facebook

Pour ce qui est des modèles, le trio de tête reste également inchangé, avec la Reverso de Jaeger-LeCoultre en première place (8,8 %), suivie de la Royal Oak d’Audemars Piguet (6,1 %) et de la Portugaise d’IWC (5 %). Trois nouvelles gammes font toutefois leur apparition dans le classement des 15 collections les plus demandées sur Internet, à savoir les Royal Oak Offshore d’Audemars Piguet, les séries Mark d’IWC et Sky Moon de Patek Philippe et ce, au détriment des Blancpain Léman Flyback et des Jaeger-LeCoultre Mastercompressor. Fait marquant, IWC place 6 collections aux 11 premières places.

L’étude se penche également sur l’impact de Facebook. D’une année à l’autre, la croissance a été de 513 %, portant aujourd’hui à 150 000 le nombre de personnes connectées aux pages des différentes marques. Audemars Piguet est celle qui en attire le plus (45’000, contre 1’100 un an plus tôt), devant IWC (38’100) et Zenith (17’750). Patek Philippe est la seule Maison à n’avoir aucune présence officielle sur Facebook !

Haut de page