>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

IWC – Lune + chrono = Da Vinci
Nouveautés

IWC – Lune + chrono = Da Vinci

lundi, 16 janvier 2017
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Pour la première fois, IWC additionne les compteurs d’un chronographe et l’indication des phases de lune dans un seul et même guichet. Le nom de ce modèle ? Da Vinci Calendrier Perpétuel Chronographe.

La Da Vinci Calendrier Perpétuel Chronographe (réf. IW392101/IW392103) combine pour la première fois dans l’histoire de la manufacture schaffhousoise un chronographe de la famille de calibres 89000 à l’affichage des phases de lune du calendrier perpétuel dans un guichet à « 12 heures ». La Lune et l’ombre de la Terre, représentées sur un seul disque, se déplacent sous l’ouverture pratiquée dans la partie inférieure du guichet. Avec les trois autres affichages, cette nouvelle fonction forme une unité harmonieuse sur le cadran de ce garde-temps de 43 millimètres. La Da Vinci Calendrier Perpétuel Chronographe est proposée en deux versions : en or rouge 18 carats et en acier fin.

Avec son boîtier de 43 millimètres de diamètre et de 15,5 millimètres de hauteur, la Da Vinci Calendrier Perpétuel Chronographe affiche un design certes imposant, mais équilibré. La couronne et les deux poussoirs sont de forme cylindrique et non plus ronde comme sur la Da Vinci Calendrier Perpétuel de 1985. Associés à des cornes de bracelet mobiles et volumineuses, ils confèrent à la montre une impression d’ensemble cohérente. Malgré les nombreux affichages, le cadran reste clair et lisible, notamment grâce au choix du bleu foncé pour le totaliseur chronographe et phases de lune situé à « 12 heures ». Il contraste ainsi nettement avec le cadran et les trois autres guichets, de couleur argentée pour la version en or rouge (réf. IW392101) ou ardoise pour la version en acier fin (réf. IW392103).

SIHH IWC Da Vinci Calendrier Perpetuel Chronographe
IWC Da Vinci Calendrier Perpetuel Chronographe

Les horlogers ont également refusé toute concession pour le chronographe : les compteurs des heures et des mi¬nutes sont rassemblés dans le guichet à « 12 heures », les temps chronométrés peuvent se lire comme une deuxième heure – une solution bien plus élégante que de chronométrer des temps additionnels sur deux totaliseurs sépa¬rés. L’aiguille centrale du chronographe, de couleur bleue, permet de mesurer les secondes au huitième de seconde près. Le chronographe dispose de deux poussoirs qui contrôlent les fonctions start, stop et reset ainsi que la remise à zéro de l’aiguille (flyback). Le mouvement est construit de manière à ce que la fonction stop puisse fonc¬tionner durablement sans affecter sensiblement la durée de marche de 68 heures.

SIHH IWC Da Vinci Calendrier Perpetuel Chronographe
IWC Da Vinci Calendrier Perpetuel Chronographe

Le calendrier perpétuel fonctionne avec une précision extrême : l’affichage des phases de lune ne s’écartera de la course effective de la lune que d’un jour en 577,5 années. Sur les trois guichets de même couleur situés à « 3 », « 6 » et « 9 heures », le calendrier perpétuel affiche, dans le sens horaire, la date, le mois et le jour de la semaine ; l’affichage de l’année à quatre chiffres apparaît dans une petite fenêtre, en bas à gauche du cadran. Mécaniquement programmé, il tient compte des longueurs de mois différentes et même des années bissextiles. Une fois tous les cent ans (2100, 2200, etc.), le 28 février qui devrait avoir lieu tous les quatre ans n’a pas lieu ; le calendrier devra alors être avancé d’une journée le 1er mars par un horloger. En 2300, il faudra également changer le curseur séculaire actuel portant les chiffres « 20 », « 21 » et « 22 » pour installer le nouveau, programmé pour la période allant de 2300 à 2599.

Haut de page