>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Jaeger-LeCoultre Master Grande Tradition Grande Complication
Nouveautés

Jaeger-LeCoultre Master Grande Tradition Grande Complication

jeudi, 10 juillet 2014
Communiqué de presse
fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

Avec la nouvelle montre Grande Complication issue de la ligne Haute Joaillerie, Jaeger- LeCoultre présente un mélange unique de design, de construction technique, d’art horloger et d’artisanat raffiné qui atteint un point d’équilibre illustrant de façon spectaculaire la maîtrise et le style de la Manufacture. La montre présente trois complications : la répétition minute, le tourbillon volant et le calendrier zodiacal, chacune considérée comme extrêmement complexe en soi. Toutes sont conçues dans le respect des normes les plus modernes du secteur de l’horlogerie et toutes sont liées par l’âme romantique que leur ont conférée les véritables artistes travaillant ensemble sous le toit de la Manufacture Jaeger-LeCoultre. La Master Grande Tradition Grande Complication sera produite en édition limitée à 8 exemplaires en or blanc, hommage à l’exclusivité de son mouvement et à la splendeur de son sertissage.

L’essence même de la montre se trouve dans son interprétation de l’heure astronomique au poignet. Aucun moteur n’est à la hauteur de cette tâche sinon le cœur battant de ce tourbillon volant qui tourne autour d’un cadran représentant la carte du ciel de l’hémisphère nord. Sur le pourtour de cette pièce d’exception, un soleil effectue une révolution du cadran en 24 heures, affichant ainsi l’indication des 24 heures, les signes du zodiaque, les jours et les mois qui figurent sur une échelle circulaire portée en lisière du cadran. La précision se fie quant à elle à une technologie avancée : un tourbillon volant battant au cœur d’une cage en titane ultra-légère.

De surcroît, ce garde-temps intègre une répétition minutes dont le son est émis par 2 timbres «cristal» directement fixés sur le verre saphir. Dotée de marteaux baptisés «trébuchets», la Grande Complication distille un son d’une clarté et d’une plénitude sans précédent, sur simple coulissement d’un verrou.

D’un design classique, son boîtier en or gris et la décoration des composants du mouvement selon la plus haute tradition horlogère attestent de la prodigieuse somme de techniques et connaissances acquise en 181 ans d’existence par la Manufacture dans le domaine de la Haute Horlogerie. Le motif créé par le sertissage et imaginé par nos designers souligne l’architecture caractéristique du boîtier de la Master Grande Tradition. La couronne est délicatement ornée de diamants taille baguette. Deux rangs de diamants taille baguette se prolongent de part et d’autre de la couronne pour orner le côté bombé du boîtier et redescendent sur les cornes.

Carte du ciel et calendrier zodiacal

Fondamentalement, la définition d’un jour correspond à une rotation de la terre autour de son axe. En fonction du système de mesure considéré, l’astronomie distingue entre le jour solaire et le jour sidéral. Le premier utilise le soleil comme élément de comparaison alors que le second prend comme point de référence d’autres étoiles fixes, plus éloignées.

Comme la terre tourne autour du soleil et de son propre axe, le jour solaire est légèrement plus long que le jour sidéral, dont il diffère d’un degré, soit de presque quatre minutes. Afin de souligner les ambitions célestes qui font de cette montre un instrument parfait pour se livrer à des observations astronomiques, le disque du ciel effectue ainsi une rotation en 23 heures et 56 minutes, soit en un jour sidéral. De plus, un calendrier zodiacal est situé sur le pourtour du cadran avec une indication des mois pour indiquer la position des constellations à tout moment de l’année, par l’entremise d’un quantième annuel.

La nature technique du cadran est rehaussée de subtiles touches esthétiques qui lui confèrent noblesse et élégance. Le disque du ciel en aventurine bleu profond illuminé d’étoiles en diamants est ourlé de deux croissants de saphirs taille baguette d’un bleu plus clair. Ce bleu devient encore plus lumineux sur le disque laqué et guilloché à la main portant les indications du mois et les signes du zodiaque. Ce dégradé de couleurs crée un effet de profondeur sur le cadran multicouches de la montre qui témoigne ainsi des savoir-faire exceptionnels des créateurs et artisans de la Maison. Les index en diamants rappellent les étoiles et la lunette resplendissante fait briller la Grande Complication de mille feux.

Le tourbillon et les composants en silicium de l'échappement

Contrairement à la construction traditionnelle qui comporte un pont inférieur et un pont supérieur, un tourbillon volant est uniquement fixé du côté mouvement et ne comporte donc qu’un seul pivot. Au total, le tourbillon de la Grande Complication recèle non moins de 73 composants pour un diamètre de 12,42 millimètres et une hauteur de 3,85 millimètres. Confectionnée en titane ultraléger, la cage est réduite à sa plus simple expression fonctionnelle afin d’offrir une vue panoramique sur l’échappement. Elle est montée sur un roulement à billes en céramique qui ne requiert aucune lubrification. Le balancier monométallique de 10 millimètres avec ses vis de régulation et son spiral à courbe terminale Breguet possède une inertie de 11,5 mg·cm2 et bat à une haute fréquence de 4 Hertz.

Les composants en silicium de l’échappement sont ainsi clairement visibles, à l’image de l’ancre avec ses palettes intégrées et de la roue d’échappement. Cette dernière possède une forme entièrement inédite afin de répondre aux plus récentes exigences en matière de légèreté et de fonctionnement. Pour sa part, l’ancre aux palettes intégrées possède une forme droite qui lui confère de meilleures propriétés aérodynamiques. L’utilisation de composants en silicium, qui ne requièrent aucune lubrification, n’améliore pas uniquement la précision à long terme de la montre, mais réduit aussi l’inertie des composants d’environ un tiers par rapport à l’acier communément utilisé. Ces perfectionnements permettent d’accroître le rendement global de l’échappement de plus de 15 pour cent.

Une complication répétition minute innovante

Afin de délivrer une indication acoustique de l’heure, la Master Grande Tradition Grande Complication est dotée d’une caractéristique supplémentaire – une complication qui en ferait à elle seule une pièce maîtresse – sous la forme d’un mécanisme qui sonne les heures, les quarts et les minutes à la demande.

La qualité acoustique d’une montre à sonnerie repose dans une grande mesure sur les timbres qui sont les éléments essentiels pour la production du son. Afin d’émettre une sonorité aussi pure et mélodieuse que possible, Jaeger-LeCoultre a développé en 2010 un nouveau timbre cathédral, procurant au son d’une richesse exceptionnelle. Ces timbres sont réalisés dans un alliage spécial et usinés entièrement d’une seule pièce. Leur section est carrée et non ronde comme c’est habituellement le cas afin d’offrir une surface de contact plus grande pour le marteau qui, à son tour, peut frapper avec une force accrue.

En règle générale, le son d’un timbre de répétition est amplifié par la vibration du boîtier de la montre. Toutefois, les experts de la Manufacture ont recouru à un « haut-parleur » d’une nature différente en faisant usage de leur système breveté dans lequel les talons des timbres cristal sont directement soudés à une feuille de métal recouvrant le verre en saphir.

En actionnant la gâchette située sur le flanc du boîtier en or gris, l’observateur peut suivre l’action des deux petits marteaux à travers le fond. A cet effet, les horlogers ont inventé un mécanisme particulier qu’ils ont appelé « marteaux trébuchet » pour améliorer les propriétés acoustiques de la sonnerie. Plutôt que de recourir à un marteau traditionnel, ils ont inventé une construction à double axe avec une articulation spéciale sur un bras mobile. Une fois le mécanisme activé, les marteaux sont accélérés jusqu’à ce qu’ils entrent en contact avec un petit doigt qui libère alors un second bras mobile afin de donner une nouvelle accélération aux marteaux juste avant le moment de l’impact. Cette méthode utilise environ 80 pour cent de la force déployée par le ressort alors que le système traditionnel ne transmet que de 10 à 30 pour cent de l’énergie initialement exercée.

Le mouvement – décoration classique et matériaux modernes

Le Calibre Jaeger-LeCoultre 945 à remontage manuel lancé en 2010 scelle l’union entre l’art traditionnel de l’horlogerie et la technologie contemporaine avec une élégance et un raffinement hors pair : tous les composants sont décorés de motifs soleillés, perlés, colimaçonnés ou arborent un brossage satiné pour souligner l’apparence classique de la construction. Les pièces en acier sont polies et anglées, les vis d’ajustement bleuies et les vis de fixation rhodiées. Cependant, du côté cadran de la montre, l’œil est attiré par une autre caractéristique spectaculaire : le tourbillon volant est doté d’un échappement high-tech, à l’éclat profond du silicium qui contraste avec le poli spéculaire de la cage de tourbillon en titane de grade 5.

Le fond transparent permet d’admirer le mouvement aux finitions raffinées alors que le cadran est recouvert par un verre saphir bordé d’une lunette bombée, qui en souligne l’apparence traditionnelle, accroît la séduction de cette montre d’un diamètre de 46.7 millimètres et dissimule avec élégance sa respectable hauteur de 15,92 millimètres.

Haut de page