>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Jaune soleil, la couleur horlogère de l’été
Modes & Tendances

Jaune soleil, la couleur horlogère de l’été

vendredi, 24 août 2018
fermer
Editor Image
Mathilde Binetruy
Journaliste indépendante

“Et pourtant, elle tourne.”

Galilée

Le premier événement auquel elle a assisté, c’était la Coupe du Monde de football en 1998. Depuis, c’est le SIHH et Baselworld qu’elle vit de l’intérieur. Là aussi, on y joue la montre.

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

Il n’y a pas de Pastis sans 51, il n’y a pas de Yellow sans Submarine, et il n’y a pas d’été sans cadrans de montre jaunes. C’est le soleil à portée de main, la touche lumineuse au poignet. Bouton d’or, canari, citron, moutarde, paille, safran, miel… La teinte apporte décontraction et style aux belles mécaniques. « Tu as l’heure mon poussin ? »

Shot de vitamine

Ce n’est pas parce qu’on porte le nom de « All Black » qu’on doit avoir triste mine. Ainsi, la Spirit of Big Bang retrouve des couleurs via ce modèle customisé jaune, du bracelet alligator au petit compteur des heures du chronographe à 6 h en passant par les aiguilles vernies et les index rhodiés mat. Tempérons les ardeurs des aficionados, le côté obscur de la force est toujours bien présent grâce au boîtier tonneau en céramique noire microbillée et PVD noir. C’est justement l’avantage de la pièce équipée du mouvement mécanique à remontage automatique squeletté HUB4700 : un zeste de couleur, une caution de Haute Horlogerie.

Spirit of Big Bang All Black © Hublot
Spirit of Big Bang All Black © Hublot
Le nouveau « rose » millenial

L’heure est au « jaune Gen-Z ». Kézaco ? C’est un jaune chaud, entre citron et miel, récemment adopté par la génération Z (née de 1998 à aujourd’hui) après le rose de ces dernières saisons. La tendance couleurs « pop » omniprésente aux fashion weeks printemps-été 2018 de New York et Paris gagne désormais les poignets. On retrouve la nuance chez Audemars Piguet, une des marques les plus appréciées des millenials. Cette Royal Oak vitaminée réunit tous les critères qui plaisent aux natifs de l’ère digitale : valeur (avec les complications chronographe et tourbillon) et pertinence (44 mm de diamètre). Sans compter que canari, c’est mieux que saumon pâlot, non ?

Royal Oak Offshore Tourbillon Chronographe Automatique © Audemars Piguet
Royal Oak Offshore Tourbillon Chronographe Automatique © Audemars Piguet
Hue, dada !

A tous les nostalgiques du jeu des « Petits chevaux » et à ceux pour qui le monde équestre est source d’inspiration (dont Henri d’Origny créateur de la montre Arceau en 1978), Hermès dédie cette référence au cadran et bracelet lime. C’est frais comme un verre de citronnelle en plein été, tout en étant esthétiquement soigné avec des techniques d’exécution du cadran associant le champlevé, la laque et la décalque. En voilà une pièce qui symbolise parfaitement le jaune, soit la lumière, la chaleur et, par extension, la vie, l’énergie et la joie.

Arceau Casaque © Hermès
Arceau Casaque © Hermès
Road trip

Qu’on se le dise : il y a une raison pour laquelle les Aston Martin sont vertes et les Ferrari rouges. L’attribution de couleurs nationales lors des courses automobiles date des années 1910. Pour distinguer la nationalité des pilotes, on leur attribuait une couleur par pays : le rosso scuderia italien, le british racing green anglais, le gris des flèches d’argent allemandes, le bleu des Bugatti et autres Talbot pour la France et enfin le jaune du drapeau Belge. Avec sa couleur Speed Yellow, la montre Mille Miglia rend hommage à ces gentlemen drivers. Elle doit son nom à l’épreuve d’endurance qui rassemble 400 voitures historiques sur un parcours allant de Brescia à Rome et retour. Mais son chrono et son tachymètre sont tout aussi utiles aux papas qui désirent être à l’heure à la sortie de l’école le soir.

Mille Miglia Racing Colours © Chopard
Mille Miglia Racing Colours © Chopard
Allure pop

Le jaune fluo (inspiré de l’univers loufoque des années 80) est une couleur comme passée sous acide, ripolinée au Néon. Elle est reconnaissable à la joie, à la nostalgie qu’elle procure, comme le souvenir des Stabilos sur les bancs d’école. Accessoirement, c’est aussi la teinte choisie pour mettre en valeur l’effet tridimensionnel de la montre Hautlence Invictus Neon.

Invictus Neon © Hautlence
Invictus Neon © Hautlence
À l’eau !

C’est un catamaran « volant » qui fait monter l’adrénaline et l’un des monotypes les plus rapides au monde. Son nom, le GC32 qui a donné naissance à un nouveau circuit monotype en 2015, le GC32 Racing Tour. Au poignet des équipages, il fallait donc une montre au caractère bien trempé. Anonimo a imaginé un modèle aux couleurs de l’épreuve, soit aux dominantes noire et jaune (sur le bracelet Nato, l’aiguille des secondes, le rehaut et le marquage de la lunette en céramique). Cette plongeuse étanche à 200 mètres et limitée à 17 exemplaires fait aussi son petit effet au retour des vacances. Pas étonnant que les Nautilo soient les best-sellers de la Maison.

Nautilo GC32 Racing Tour Limited Edition © Anonimo
Nautilo GC32 Racing Tour Limited Edition © Anonimo
L’appel du large

Louis Vuitton possède un pouvoir magique qui reste à ce jour inexpliqué, celui de faire disparaître chez ses clients toute velléité de mesure et de raison. Prenons l’exemple de la montre Spin Time Regatta, laquelle fait naître des désirs de tour du monde au plus casanier des hommes. Fonction GMT, bracelet vitaminé, tout y est. Y’a plus qu’à avoir le pied marin.

Tambour Spin Time Regatta © Louis Vuitton
Tambour Spin Time Regatta © Louis Vuitton
Effeuiller la marguerite

À une époque (préhistorique) où WatsApp n’existait pas, les filles interrogeaient des pétales de fleurs, les arrachant une à une en demandant : « Il m’aime : un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout ? ». En souvenir de la dernière corolle arrachée dans l’espoir d’un « à la folie », on ne peut que tomber en pamoison devant la montre à secret Marguerite Van Cleef & Arpels. Son pistil jaune dissimule l’heure avec fraîcheur et vitalité.

Montre Marguerite Secrète © Van Cleef & Arpels
Montre Marguerite Secrète © Van Cleef & Arpels
La fourrure de vivre

Comment porter une fourrure sans faire mauvais genre et prendre dix ans ? En portant la montre Extremely Lady de Piaget. Son bracelet en or texturé, inspiré de l’aspect voluptueux et molletonné de la fourrure, évoque la rosée du matin, traversée par la chaleur du soleil. Son séduisant cadran ovale inspiré des années 60, période de libération absolue, ajoute une touche d’exubérance à cette icône de modernité et de désirabilité.

Extremely Lady © Piaget
Extremely Lady © Piaget
Quel or est-il ?

Mix d’acier et d’or, le Rolesor de Rolex est une signature maison depuis 1933. Sur la Datejust 36 aux cornes et aux flancs de carrure redessinés, la lunette, la couronne ainsi que les maillons centraux du bracelet sont en or jaune, tandis que la carrure et les mailles de bord sont en acier 904L. D’un côté, la noblesse. De l’autre, la robustesse. Au final, une pièce qui réveille le poignet avec éclat.

Oyster Perpetual Datejust 36 © Rolex
Oyster Perpetual Datejust 36 © Rolex
Haut de page