>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2021 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Kennin-ji Temple Masters Project de Speake-Marin
Nouveautés

Kennin-ji Temple Masters Project de Speake-Marin

jeudi, 27 août 2015
Communiqué de presse
fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Réalisé par quatre spécialistes – un horloger et trois graveurs – la montre Kennin-Ji Temple Masters Project est ornée de motifs de dragons inspirés par le temple Kennin-Ji qui se trouve au Japon.

On pourrait se considérer chanceux d’avoir un maître-artisan impliqué dans un projet, deux artisans seraient fortuits, trois presqu’une foule… Que dire de l’implication de quatre artisans ? Il ne peut que s’agir du Kennin-Ji Temple Masters Project de Speake-Marin.

La montre Kennin-Ji Temple Masters Project est une pièce unique commandée par un collectionneur, passionné par les réalisations artisanales de grande qualité, qui pense que l’âme d’un objet lui vient de ses créateurs.

Ainsi, en considérant le calibre des maitres-artisans impliqués dans cette aventure – Kees Engelbarts (graveur), Eddy Jaquet (graveur), Christophe Seewer (« sculpteur » de cuir), Peter Speake-Marin (horloger) – on pourrait soupçonner le garde-temps Kennin-Ji Temple Masters Project d’avoir plus de soul que Motown.

L’inspiration pour ce garde-temps unique est le temple Kennin-Ji, un historique temple zen bouddhiste à Kyoto au Japon. Bâti en 1202, ce temple est considéré comme le temple zen le plus ancien du Japon. L’histoire raconte même que le fondateur du temple, l’abbé Eisai, introduisit la philosophie Zen au Japon.

C’est le projet de gravure le plus extraordinaire dans lequel j’ai été impliqué.
Peter Speake-Marin

Pour célébrer le 800e anniversaire, du temple en 2002, son plafond a été orné par l’artiste Koizumi Junsaku. d’une une spectaculaire peinture représentant deux dragons. Cette peinture couvre environ 175 mètres carrés et son style se distingue de la traditionnelle disposition circulaire requise par l’abbé et montre deux dragons se déchainant à travers le plafond.

Pour réduire cette peinture monumentale à l’échelle d’une montre, tout en respectant et en transmettant sa puissance, le garde-temps Kenning-Ji Temple Masters Project a été décoré de deux dragons jumeaux dont la gravure passe du cadran à la boîte, jusqu’à son écrin.

“C’est le projet de gravure le plus extraordinaire dans lequel j’ai été impliqué”, explique Peter Speake-Marin. « En raison de la complexité du sujet (deux dragons au lieu d’un), des détails incroyables des gravures, mais surtout de la gravure qui ne couvre pas un seul composant, mais pratiquement toute la montre. »

L’équipe aux multiples nationalités, basée en Suisse, responsable de la réalisation de la montre Kennin-Ji Masters Temple se compose de:

Peter Speake-Marin (anglais) : chef de projet et horloger, développeur du mouvement SM2, développé in-house, qui bat à l’intérieur de la montre.                                                             
Kees Engelbarts (hollandais) : graveur pour le cadran et la boite.
Eddy Jaquet (suisse) : graveur pour le mouvement SM2.
Christophe Seewer (suisse) : graveur et estampeur du cuir de l’écrin.

Une pièce unique, autant au niveau de sa conception que de sa réalisation.

L’attention portée à chaque détail de cette pièce est incomparable. Par exemple, la lunette original a été redéveloppée afin d’obtenir un profil plus rond pour que les dragons se fondent harmonieusement du cadran à la lunette en passant par les cornes.

De plus, la gravure n’est pas limitée à l’extérieur de la montre, puisque le mouvement est aussi gravé, ainsi que le cuir qui habille l’écrin et dont le cuir est « sculpté » avec un motif similaire à celui de la montre.

La réalisation artistique de la montre Kennin-Ji Temple Masters Project est une pièce unique, autant au niveau de sa conception que de sa réalisation. Elle a été réalisée dans une boite 42 mm en or blanc.

Haut de page