>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

La FHH honore Anita Porchet et Karl-Friedrich Scheufele
Actualités

La FHH honore Anita Porchet et Karl-Friedrich Scheufele

vendredi, 20 mai 2016
Communiqué de presse
6 min de lecture

A l’occasion de la 4ème édition des prix « Hommage au Talent » et « Hommage à la Passion » qui s’est tenue hier soir à la Cité du Temps à Genève, la Fondation de la Haute Horlogerie a récompensé deux personnalités qui se sont particulièrement distinguées durant l’année 2015. Anita Porchet, artiste émailleuse indépendante, a reçu le prix « Hommage au Talent » et Karl-Friedrich Scheufele, Co-président de Chopard, a obtenu le prix « Hommage à la Passion ».

Si la Haute Horlogerie consiste fondamentalement à donner une interprétation mécanique du temps, elle touche au sublime quand le talent et la passion s’en mêlent. Pour la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH), qui a pour mission de promouvoir l’excellence horlogère dans le monde, il est important que les personnes à même de susciter cette magie soient honorées et distinguées. C’est donc tout naturellement que la FHH décerne depuis quatre ans maintenant deux prix ad personam, « hommage au talent » et « Hommage à la passion », qui viennent récompenser des personnalités qui font grandir l’activité horlogère dans un constant souci d’excellence. Initiées en son temps par le journaliste italien Eugenio Zigliotto, ces deux distinctions qui viennent couronner, l’une une carrière l’autre un talent, sont depuis 2012 orchestrées par la FHH et son Conseil Culturel via un jury indépendant.

Anita Porchet, LA référence

Cette année, le prix « Hommage au Talent » vient récompenser le travail de l’artiste émailleuse indépendante Anita Porchet. Si, de nos jours, l’émaillage suscite un réel engouement, c’est à Anita Porchet qu’on le doit. Un temps menacé de disparition, l’émaillage est en effet à nouveau à l’honneur au sein des Maisons qui accordent un soin tout particulier aux métiers d’art. La plupart d’entre elles ont d’ailleurs fait appel aux talents d’Anita Porchet pour réaliser quelques unes de leurs pièces d’exception, parmi lesquelles Vacheron Constantin, Piaget, Patek Philippe, Hermès ou Chanel pour en citer quelques unes. Depuis son atelier dans la campagne vaudoise, Anita Porchet fait rayonner les techniques d’émaillerie comme un supplément d’âme de la Haute Horlogerie.

Christine Scheufele, représentant K.F. Scheufele, Co-président de Chopard, et Anita Porchet artiste émailleuse indépendante

Née à La Chaux-de-Fonds, Anita Porchet fait un premier apprentissage de la discipline dans sa famille. Une activité qu’elle poursuit dans le cadre des beaux-arts pour recevoir un prix Patek Philippe à peine sortie de ses études. Pendant une dizaine d’années, Anita Porchet mènera en parallèle une activité d’enseignement à l’Ecole d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds et ses propres projets artistiques.

Changement de cap à partir de 1995 : sa maîtrise et son sens artistique s’imposent auprès des Maisons horlogères. Elle va dès lors travailler avec les meilleures, toutes celles qui célèbrent les métiers d’art : Vacheron Constantin, Patek Philippe, Piaget, Chanel, Hermès…

Indépendante dans l’âme, Anita Porchet est reconnue comme une artiste parmi les talentueuses du moment. Elle a joué un rôle fondamental dans la redynamisation de techniques jugées condamnées. L’horlogerie lui doit parmi les plus belles réalisations contemporaines.

Karl Friedrich Scheufele, un esprit visionnaire

Le prix « Hommage à la Passion » est quant à lui décerné à Karl-Friedrich Scheufele, Co-président de Chopard. En véritable visionnaire, Karl-Friedrich Scheufele est en effet à la base d’un lente mais sûre montée en puissance de la Maison dans les hautes sphères de l’horlogerie mécanique. Sa décision de fonder Chopard Manufacture en 1996, pour renouer avec la tradition de la Maison dont les origines remontent à 1860 et pour satisfaire son inclination naturelle vers l’authenticité horlogère, n’était de loin pas évidente au lendemain de la crise du quartz. Sous sa conduite, Chopard a pourtant relevé le défi. Et avec quelle maestria. A la réalisation des mouvements L.U.C de Haute Horlogerie a succédé quinze ans plus tard la création de Fleurier Ebauches, unité dédiée à la production de calibres en plus grande série, confortant l’autonomie et l’indépendance de l’entreprise familiale.

Franco Cologni et Karl-Friedrich Scheufele
Franco Cologni et Karl-Friedrich Scheufele

Après une enfance passée à Pforzheim en Allemagne, l’avenir de Karl-Friedrich Scheufele avait pour nom Chopard. Une entreprise rachetée par sa famille en 1963. Karl-Friedrich avait alors 5 ans. Après son diplôme HEC de l’Université de Lausanne, il intègre donc l’entreprise familiale. Car tôt ou tard, il sera appelé à la diriger avec sa sœur Caroline.

Mais pas question de laisser l’entreprise ronronner. En passionné de mécanique, Karl-Friedrich Scheufele nourrit un grand projet. Celui d’une manufacture de mouvements. Au lendemain de la crise du quartz, personne n’y croyait. Avant tout le monde, Karl-Friedrich a pris un pari. Et avant tout le monde, il y eu raison. A force de patience et de ténacité, il a fondé Chopard Manufacture puis Fleurier Ebauches. Ces deux unités de production de mouvements positionnent aujourd’hui la Maison dans le cercle des véritables horlogers de tradition.

Impossible de réaliser un tel parcours sans passion. Une passion qui s’exprime également pour les voitures anciennes et les grands crus.

Avec ces deux prix, la Fondation de la Haute Horlogerie est particulièrement fière de distinguer des personnes qui, par leur engagement, contribuent à faire de la Haute Horlogerie une activité qui sait entretenir le rêve, le talent et la passion.

Plus d’information sur www.hautehorlogerie.org

Haut de page
Points de vue
Entretien avec Rolex Daytona Guy : pourquoi la Daytona ?
vendredi, 20 octobre 2017
11 min de lecture
Carlito Fuente et Ricardo Guadalupe © Hublot
Nouveautés
Hublot - Vous avez dit cigares ?
vendredi, 20 octobre 2017
La rédaction
4 min de lecture
6
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5