>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

La Fondation Cartier et la lutte Yanomami
Actualités

La Fondation Cartier et la lutte Yanomami

mardi, 11 février 2020
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
1 min de lecture

La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente une exposition dédiée à l’œuvre et à l’activisme de la photographe brésilienne Claudia Andujar qui a dédié sa vie à la photographie et à la défense des Yanomami, peuple amérindien se l’Amazonie brésilienne.

Fruit de plusieurs années de recherche dans les archives de la photographe, cette exposition, conçue par Thyago Nogueira pour l’Instituto Moreira Salles au Brésil, présente son œuvre à travers plus de trois cents photographies en noir et blanc ou en couleur, une installation audiovisuelle ainsi que des dessins réalisés par des artistes yanomami et des documents historiques. Reflétant les deux versants indissociables de sa démarche, l’un artistique, l’autre politique, elle révèle à la fois la contribution majeure de Claudia Andujar à l’art photographique et le rôle essentiel qu’elle a joué – et joue encore – en faveur de la défense des droits des Indiens Yanomami et de la forêt qu’ils habitent.

Claudia Andujar © Victor Moriyama, 2019
Claudia Andujar © Victor Moriyama, 2019

Née en 1931 à Neuchâtel, Suisse, Claudia Andujar vit à São Paulo. Après une enfance en Transylvanie, elle rejoint la Suisse avec sa mère pendant la Seconde Guerre mondiale pour fuir les persécutions nazies en Europe de l’Est. Son père, juif hongrois, est déporté à Dachau où il est exterminé avec la plupart des membres de sa famille. Après la guerre, Claudia Andujar immigre aux États- Unis et s’installe définitivement en 1955 au Brésil, où elle entame une carrière d’artiste et de photojournaliste.

Haut de page