>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

La Fondation de la Haute Horlogerie s’illustre au Japon
Expositions

La Fondation de la Haute Horlogerie s’illustre au Japon

vendredi, 21 mars 2014
Fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

La Suisse et le Japon fêtent cette année les 150 ans de leurs relations diplomatiques. L’occasion pour les deux pays de célébrer ces liens indéfectibles qui les unissent depuis plus d’un siècle, liens notamment renforcés en 2009 par un accord de libre-échange.

C’est donc en février qu’ont débuté à Tokyo des festivités devant se dérouler sur plusieurs mois. À cette occasion, la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) était invitée par la Confédération à participer à cet événement unique en son genre. Elle y a présenté son exposition « La Conquête du Temps », retraçant quelque 500 ans de culture horlogère.

La FHH est particulièrement fière d’avoir été conviée à cette cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée en présence du Président de la Confédération, Didier Burkhalter, et de sa femme. Fabienne Lupo, Présidente et Directrice Générale de la FHH, a inauguré la manifestation en ces termes : « Nous sommes honorés d’organiser cette exposition étant donné le lien très fort que l’industrie horlogère suisse représente entre nos deux pays. Elle démontre que le Japon et la Suisse vont continuer à entretenir d’étroites relations pour encore de nombreuses années. »

Une forme de réminiscence à l’histoire de la diplomatie entre les deux pays.
Prémisses horlogères

La présence de la Fondation de la Haute Horlogerie à Tokyo est une forme de réminiscence à l’histoire de la diplomatie entre les deux pays. Pour mémoire, la première délégation commerciale suisse ayant pris pied au Japon en 1863 était en effet emmenée par Aimé Humbert, représentant de l’industrie horlogère helvétique désigné par le Conseil fédéral comme envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire. Un an plus tard, il concluait un traité d’amitié et de commerce avec le gouvernement d’Edo.

L’exposition « La Conquête du Temps », forte d’une centaine de pièces historiques, rend en quelque sorte hommage à ce moment crucial des ententes diplomatiques entre le Japon et la Suisse. Elle a été conçue comme un parcours initiatique plongeant le visiteur au cœur des découvertes scientifiques et des métiers d’art qui font de l’horlogerie un univers aussi bien technique qu’esthétique, un monde de culture.

> La Conquête du Temps

Haut de page
Karl-Friedrich Scheufele Chopard
Videos
Ferdinand Berthoud: interview de Karl-Friedrich Scheufele
vendredi, 22 septembre 2017
 
1 min de lecture
Hublot, l’art de la fusion
Regards de connaisseurs
Le nouvel âge d’or
vendredi, 22 septembre 2017
7 min de lecture
12
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5